Mesure États du numérique – politique des savoirs, NPE en Inde

Texte clé, qui fait venir en sillage d’autres études contemporaines, alors que l’Inde examine un projet de loi NEP, New National Éducation Policy : Rohan D’Souza, qui travaille depuis l’université de Kyoto : “Coming Disruption in Higher Education in India” – 🔍

Travailler sur Global DH, et sur le Global South, c’est aller voir dans ces courroies du néolibéralisme de l’Inde émergée, et celle de Modi. Dans une histoire longue, et portée à une dimension moderne et brûlante par le façonnement colonial, de rapports violents sur les ordres du savoir et des réserves de l’intellectuel.

Partir de là – et aucune régression humaniste depuis ce point bloc, starting block.

Et fouiller précisément les propositions que fait D’Souza, points d’analyse, points critiques. Dont la question de la discipline, comme culture et socialisation académiques.

À lire également en continuité, rapport serré, avec Brennan sur les DH américaines, et ses propres points diagnostiques. Lui parle de “professorial authority”, et al., vs modèles dé-scientificisés d’experts, compétences, “skilling” (dit D’Souza), “project”, “making” alors (j’ajoute, depuis la vulgate, les auto-satisfactions et identifications DH).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search