Abdel-Malek radical – situation arabe après 1967, intellectuels

La section de son “Introduction à la pensée arabe contemporaine” qui traite de la période après 1967 fait tourner le ton. D’un compte rendu historique, intéressé à l’analyse de l’histoire, jusqu’en 1965 (si je comprends bien, date d’une première édition de l’Anthologie ?), au lyrisme militant et un peu sanguinaire de la lutte anti-impérialiste insurrectionnelle et populaire, au diapason de la résistance palestienne.

Ici, repose la question des intellectuels dans l’action, analytique et politique : 35

… radicalisation du cours politique, tout autant que des idéologies. … des dizaines de millions de jeunes … de la résistance palestienne, des armées arabes, principalement égyptienne, des intellectuels enfin, aujourd’hui comme toujours à la charnière la plus vulnérable — entre l’Etat et les masses du peuple, la tradition et la modernité, la réflexion et l’action.

 

Ce qui se passe entre 1970 et 1979 ? Quelles transitions ? Et sans doute quelle disjonction des histoires arabe et iranienne ?


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search