Enrique Murillo : voix avec OTSOG

Immédiatement plongé dans le jeu : le traducteur espagnol Enrique Murillo, déjà avec un astucieux “adivinacionistas” pour adumbrationists, et l’entour de la phrase. Another friend.

Et encore une fois – ici par une dimension entière ajoutée -, la traduction, non binaire, non “stylistique-comparée”. Le polylogue avec mes homologues engagent des systèmes entiers, linguistiques et littéraires, et philologiques. Pans européens. Caisse de résonance de la culture lettrée et de ses devenirs et réexplorations, réflexivité continuée (par une ironie propre au langage).


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Claire Joubert (29 juillet 2022). Enrique Murillo : voix avec OTSOG. Ce que fait un angliciste. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/n9x1


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search