Steinhal contra Renan, 1860 – et Nibelungen & Homère

Renan devant Saussure en 1883. Mais déjà devant Steinhal, au début de la Völkerpsychologie : recension des Nouvelles  considérations sur le caractère général de peuples sémitiques, et en particulier leur tendance au monothéisme, dans ZfVS vol. 1, 1860.  

 

Et : Steinhal et la méthodologie de la variante et de la circulation, pour l’étude des « forme poétiques populaires, collectives » (107, C Trautmann-Weller), et la visée de « description d’un ‘esprit collectif’ (Gesamtgeist) ». C’est dès 1860, et construit en synthèse/transition (fragile et non enregistré dans la postérité institutionnelle) de Humboldt, Herbart, mythologie comparée, philologie comme comparée.

Et par le corpus des Nibelungen. A époque de la querelle des Nibelungen et les suites de la polémique autour d’Homère.



Citer ce billet
Claire Joubert (2017, 24 octobre). Steinhal contra Renan, 1860 – et Nibelungen & Homère. Ce que fait un angliciste. Consulté le 12 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n9g2

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search