Said sur l’Iran – 1981 et concepts de la représentation

Je comprends mieux. Covering Islam est donc un livre de circonstance, et d’intervention. Il s’adresse au général public, avec la sous-théorisation d’une part et la rhétorique conciliante de l’autre, au bout du compte et après attaques senties.

Pratique du public intellectual. Problématique. Si c’est pour poser : ‘Once we finally grasp the sheer power and the subjective components of interpretation … we are well on our way to disposing of some naïveté, a great deal of bad faith, and many myths about ourselves and the world we live in.’ Même ‘world’, signature Said, prend sa couleur ici. Manières de la critique. La dénonciation comme limite.

L’objet cible est donc l’épisode médiatique de la crise des hotages à l’ambassade américaine de Téhéran en 1980, et l’analyse des procédés et effets de la représentation.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.