Said sur l’orientalisme, situation 1979

Dans Covering Islam. La sous-théorisation toujours gênante. Irritante, comme butée.

Mais note de conditions d’époque, 1979 juste après Orientalism et sur ces entrefaites la Révolution iranienne, et en contemporanéité avec les reflexivités de Rodinson en contexte de pression postcoloniale en France.

140 : descente de Bernard Lewis, encore une, pour l’orientalisme crasse et innocent, autour de : « pure curiosity … unique … [knowledge about an alien and even hostile civilization] … point elaborated with reference to the danger of ‘politicizing the field’, which, it is alleged, only some scholars and some departments have managed to avoid. Politics here seems associated with narrow partisanship, as if the real scholar is above’ petty squabbles, being preoccupied only with ideas, eternal values, and high principles ».

. on est bien dans la rencontre historique entre l’autorité institutionnelle du champ, forte de ses siècles de tradition, et le baromètre de politique du savoir propre à la décennie d’après 1966-1968. Extension, redéfinition, du politique ; nouveaux mouvements sociaux ; pression des minorités.

. Rodinson est sur les mêmes questions – posées en France en contexte post-guerre d’Algérie. Posées aux US en contexte du développement des Area Studies, qui est aussi la nouvelle configuration du rapport des disciplines : Rodinson accueille le nouveau pouvoir des sciences humaines et leurs correctifs sur les études orientales ; Said note ici la nouvelle domination « by social and policy scientists » (145), économie, politique, histoires, sociologie. Mais aussi les implications de ces sciences dans le complex Area Studies. (Avec la Ford Foundation, par exemple dans le tandem du colloque 1978 à Princeton, discuté 148ff.)

Ajouter : le paramètre « Third World area-studies programs in the US », 148. Area Studies permet de masser des blocs pour la soviétologie, et pour l’islamologie, ou plutôt non, le MiddleEast énergétique et sujet à containment dans la guerre froide.

 

1979 donc : sacré carrefour de poussées historiques. S’y joue encore, fin de partie, le drame politique des Sixties, dans la complexité de ses plans – démocratisation, radicalités et révolutions, décolonisation mais en condition de guerre froide (et réciproquement), soit aussi impérialisme, et ses scénarios non seulent au Vietnam : les Etats-Unis au Moyen-Orient à partir de 1948. Iran, Israël, OPEC…


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search