IA artiste

Vu hier pour la première fois (ce qui ne veut pas dire que d’autres ne me soient pas passées sous les yeux, sans être notées) une œuvre IA dans une expo d’histoire de l’art : Histoire de la nature morte, au Louvre (Laurence Bertrand Dorléac commissaire). Maintenant introduite, installée, intégrée dans l’histoire de l’art même – c’est dire.

J’en suis les montées en culture par le fil des nouvelles et enthousiasmes de Lev Manovich sur Instagram et FBook.



Citer ce billet
Claire Joubert (2022, 24 octobre). IA artiste. Ce que fait un angliciste. Consulté le 12 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n9y8

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search