Subjectivités néolibérales – toujours. O. Roy, E. Illouz

Des travaux qui étudient, et cadrent les saisies par l’étude (définition de contours d’objets, conception de perspectives, ), des phénomènes du contemporain (soit : du changé) que je cherche à saisir.

Olivier Roy : 👉 L’Aplatissement du monde  sur les normes – entendu en entretien avec A. Garapon sur FCulture, il semble qu’il ait, lui aussi et c’est sans surprise, à risquer d’entrer dans les espaces du conservatisme ou du réactionnaire ; pourtant il va sur des zones nécessaires, qu’il faut reconnaître, lire, recomposer pour l’analyse. La norme et la culture. Les enjeux sont là, d’après ce que je demi-devine, de l’atomisation du social et de l’individualité (cette interface là justement déplacée, transformée selon une configuration qui reste à comprendre), identité identités, avec une proposition de lecture sur la saillance des questions des genres, sexualités et ethnicités. Il évoque Tocqueville, ombre longue de la démocratie.

Eva Illouz : 👉 Les Émotions contre la démocratie, sort ce mois. Leviers émotionnels du populisme, sur le cas israélien. Dérivé plus politique (encore), après Happycratie, Les Marchandises émotionnelles, etc.

Puis il y a la zone sociale particulière, particularisée en temps de capitalisme “de la connaissance”, de l’université : croisement, cumul critique, de : jeunesse, formation, seuil vers l’emploi, économie politique néolibérale, industrialisation du capital cognitif, sélections sociales, lieu de la subjectivation et de la socialisation, dans la clearing-house des nouvelles classes (“diplômés”). Ici Campbell et Manning (déclarés indépendants des gauchismes), Haidt et .

Que des critiques de droite ou centre se mobilisent, est significatif et aussi utile. Il reste à générer les perspectives pour les gauches – y compris dans la démarcation, dans l’appui contre, pour trouver les voies, les espaces, du possible. Devant Nathalie Heinich (je note hier seulement Des Valeurs. Une approche sociologique, 2017), Illouz par exemple.

Campbell et Manning posent, par exemple, un espace interprétatif de la morale et de son histoire, le plan de problème étant son historicité actuelle (human character changed), moral cultures, évolution and change in moral cultures – en proposant un caractère de la morale émergente comme transition d’un ordre de la dignité (libéralisme démocratique) à un de victimhood. Beaucoup à discuter, réarranger, contester – reste pour autant des propositions posées et des potentiels critiques effectifs.

Ethique, émotions, pathologique. Ces zones. Care, soin. Trauma. Survivors of. Exigence sur la légitimité absolue de l’émotion identitaire-(“unique”)-expériencielle. Retours de la phénoménologie. Sara Ahmed référence clé, fréquente.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search