Parler le Merton – une poétique de la sociologie

D’autant que j’écoutais Arnaud Saint-Martin présenter le classique “STSS“, dans le cadre de la Petite bibliothèque des sciences sociales à la BNF, 2017, Sylvain Bourmeau à la barre.

Univers de discours habité, familier, incorporé. Combien j’aime ces introductions, entrées. Quoi aimer dans Merton, qui est un précis du langage. Et de l’anglais, en l’occurence, “choice finds” (OTSOG p. 184).

Oui : STSS (à distinguer en effet de sa version française en Éléments, qu’il ne faut pas prendre comme une traduction) comme classique, et comme œuvre. Dit, rappelle, situe, SB. Arnaud S-M : genre, l’essai, paradigmatique. À tel titre cette spécificité de poétique que ça en a déterminé les lectures, réceptions, et malentendus de discussion. Une écriture chez Merton, et l’écriture de la sociologie. Révélée nécessairement par l’exercice de la traduction, et ses circulations et mises en valeur par la suite.



Citer ce billet
Claire Joubert (2022, 8 novembre). Parler le Merton – une poétique de la sociologie. Ce que fait un angliciste. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n9yi

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search