Traducteurs – Zweig, Trask

J’écoute les traducteurs. Au travail. Dans le long fil, la qualité du soutien d’un ton, registre, plan de discours, tact. Serge Niémetz pour Le Monde d’hier de Zweig (s’inventer une telle voix d’époque !) ; Willard Trask pour Curtius, sur 600 p. de tel détail. Oreille double (et avec Curtius tant d’autres feuilletées justement, tout l’espace du passage, “transfer”, translatio au sens le plus vaste : monde antique méditerranéen à Moyen-Age européen) : “delight in discourse” certainly! Philologie même.



Citer ce billet
Claire Joubert (2023, 3 janvier). Traducteurs – Zweig, Trask. Ce que fait un angliciste. Consulté le 24 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n9z5

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search