Religion, « religion »

Les récits sont si massifs. Écrasants en masse historique ; écrasants en flambées de violence, le religieux comme opérateur, mot d’ordre, du clivage violent.  Leave speechless. La tâche est de construire dans les masses les amorces, prises, pour le dialogue. Articuler assez pour. B D Metcalf fait ça superbement, avec la simplicité du très méthodologiquement très mûri, dans Making Muslim Space.

Le mettre à hauteur d’énonciateur. Weber le met à hauteur d’acteur (idéal-type cependant, et sans ethnographie, but there).

This despite the keen articulation exercised by Sabrina Mervin in Histoire de l’islam, opening out the many branches of the discourses and disciplines and traditions, doctrines / sects, sprouting out of. 7th to 10th centuries, the construction, the controversies, the settling and canonizing. Organization of discursives orders.

 

Évidemment, la religion comme interpellation. Mais la forme culturelle-discursive si majeure que ça a pris – les formes, din, dharmma, etc., et pourtant le commun dans la pensée de la transcendance. Durkheim seul, toujours, me donne une poignée, pour ce niveau anthropologique. Mais la validité même de ce niveau est vraiment une question.

 

Metcalf, par exemple, 14 dans Making Muslim Space – ça commence là : « Almost inevitably, it is assumed that the content of Islam as a religion parallels that’s of non-Muslim religions, especially Christianity ».


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.