Sujet postmoderne, sujet néolibéral – Œdipe à Narcisse

Je continue à tourner ce labour. Il peut prendre des extensions historiques devant lesquelles se munir de prudence, méthodologique. Ici Alain Ehrenberg, La Fatigue d’être soi. Dépression et société (Odile Jacob, 2000), indiqué par I. Théry pour index de nouveautés, nouvelles configurations demandant identification, dans la subjectivité.

Lecture assez pénible, je continue à pester en regrettant un travail éditorial plus clarificateur, mais pourtant. 136 :

au lieu de la discipline et de l’obéissance, l’indépendance à l’égard des contraintes sociales et l’étayage sur soi ; au lieu de la finitude et du destin auquel il faut s’adapter, l’idée que tout est possible ; au lieu de la vieille culpabilité bourgeoise et de la lutte pour s’affranchir de la loi des pères (Œdipe), la peur de ne pas être à la hauteur, le vide et l’impuissance qui en résultent (Narcisse).

En lisant les pages de Zweig sur Freud émigré à Londres en fin de fresque de la décomposition de l’Autriche d’une guerre mondiale à l’autre (Le Monde d’hier) : résonance de, en effet, la valeur de Freud : sa prise sur la culture œdipienne propre au XIXe bourgeois, impérial, son patriarcat, sa valeur famille et culture, tout son bloc.

Pour une culture qui passe à un régime (ou fragilité du) subjectif narcissique, alors envisager, prendre en considération les configurations, aspects, expressions, avec la même patience analytique. Comme historicisation. État historique, décomposable dans ses concaténations, intégrations et tensions, en son propre bloc. Opérations d’un possible principe narcissique.

Le sujet bourgeois est libéral, dans son politisme et son économie politique. Les reconfigurations suivantes : à prendre lentement, par décennies par exemple, pour un outil arbitraire de démarrage. On peut commencer en rassemblant les qualifications qui en ont été successivement et diversement proposées, dans le cours du processus lui-même. Ehrenberg s’emploie à rendre audible les qualifications médicales et psychologiques, précisément dans leurs émergences sociales (“socialisation de”) — par décennies et même plus fin — et leurs croisements des plans, psychiatrie, psychothérapie, biologie et “sujet malade”.

Visage des sujets post-libéraux, post-Viennois, post-modernes, etc. Ces faisceaux, à sérier.

Ehrenberg parle de “changements normatifs“. 136 par ex.



Citer ce billet
Claire Joubert (2023, 4 février). Sujet postmoderne, sujet néolibéral – Œdipe à Narcisse. Ce que fait un angliciste. Consulté le 12 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n9zi

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search