Catégorie : agenda

0

Altérité dans le numérique

Un composé qu’il faut déterminer, cerner : comment les mythologies numériques – le cyborg, les limites ou extensions augmentations de l’homme par la face machine et la face animale – sont des variations de la question de l’altérité. Quel mythes de l’altérité elles re-fabriquent, rélarticulent : une métaphysique directement branchée en transcendance, une chimère horizontale des-Sixties (elle sera sans doute la plus fine des trois à saisir, même si proche de la version Haraway, dont elle est une source généalogique)...

0

Décoloniser les humanités numériques

J’en arrive là. Je peux s’il faut l’appeler de manière moins grossière ou in your face. Et éviter alors de glisser dans l’ornière de l’audibilité actuelle – champ magnétique des “observatoires” de la réaction – cf 🔍 . Où on doit porter le pesant amalgame entre Decolonizing the Mind (situation discursive et conceptuelle de Ngugi 1986), postcolonial, et décolonial. – La lecture de l’étude sociologique de Laurent Afresne sur la réception de De Sousa Santos (Zilsel 2021/2) est à faire,...

0

DH : effets théoriques – remédiation !

DH et la théorie : un front de conflit dans l’ordre institutionnel de English (et voir les équivalents en contextes francophones). McGann en est un commentateur clé du point de vue sinon inusité au moins très minorisé (philologie, sciences des textes – Doueihi une figure placée un peu depuis les mêmes zones en francophonie). Il ne mâche pas ses mots sur son hostilité recuite contre “theory” et tout son sillage, Lyotard, linguistic turn, interprétation, philosophie (en archéologisant jusqu’à Nietzsche contra...

0

Objet pour les humanités numériques : “humanités”

Commencer par ça ! Faire levier comparatiste ordinaire de la position francophone dans les études numériques, et leurs régions littéraires ou sciences-humaines. Généalogie du phénomène du calque de l’américain. C’est ma propre génération qui a vécu (a fait) cette réintroduction dans les termes courants opératoires, français. Enjeux ? Retraductions évidemment ; effacements ? Bien d’autres processus exacts et conséquences. Bon objet d’analyse du discours par traitement de corpus. Pourrais en faire un projet de pratique, apprentissage et approche des techniques...

0

Chantiers mai 2021

Tour d’horizon des zones actives : . « culture numérique » (cf D Cardon pour l’appellation, mais aussi creux creuset : toute la question d’une pensée de l’acculturation, par ex selon la variante des media et autres médiations). Implique l’anthropologie (et vécue Goody, comme avec les suppositions de l’évolutionnisme cognitiviste, la paléontologie), l’histoire des théories de la culture, … Prise croisée par la problématisation comparatiste du culturel (merci YC pour cette évidence pas encore vue), et alors le trope de...

0

Pans de lecture – agenda printemps

Les beaux pans de lecture qui s’ouvrent, avec ce manifeste printemps de l’humeur sciendi : . Ong plus détaillé (rhétorique, romance, Ramus, dialogue), Zumthor s’il faut, en suite de Goody sur la da . plus d’U. Eco en suite de travail éditorial, culturel finalement, sur OTSOG, (philologie et sémiotique ?) . tout le pan Merton, reprise de Serendipity, Social Theory, et la collectif de Calhoun sur, et prise de contact avec A. Saint-Martin . tout le pan Hayles, bien réouvert...

0

Orientation : les lignes de passion, libido sciendi

La vraie passion : . le relais si complexe, si difficile à observer, entre sujet et société. Ses courroie, toujours déplacées toujours recomposées, Mrs Brown that way, modernité. Ici tout ce qui reste pan aveugle, dessiné en geste d’augure mais jamais rempli, par Benveniste (le pouvoir aveuglé dans l’histoire philologique de l’anthropologique, culturologie) ou par Meschonnic (seulement chez lui l’espace de l’ironie, sarcasme, exigeant des autres une moralité politique et théorique, l’attendant). Or du langage, il faut aller jusqu’au pouvoir....

0

Culture et politique : les gros canons

L’histoire du sens, et en contrepartie de ses tentations à l’amour de l’humanité, culturalisme : l’histoire du pouvoir : le social, contre ou tout contre le culturel. Et alors y aller par : l’histoire du droit, l’histoire géopolitique, l’histoire du capital et du politique, dont extraction des dynamiques (violences !) politiques de l’antiquité et des anthropologies – qu’on dépolitise par réflexe appris, et avec un performatif à grosses conséquences. Les gros canons.  

0

Agenda : Milman Parry, « peuple », poétique de l’histoire

Ça vaudrait le coup de passer un moment à tirer le fil synonymique et cognate de « peuple » et « populaire » dans Parry, dans les études homériques, le texte méthodologique sur l’histoire de la critique littéraire (ici au sens, 1934, de philologie, science du texte), et maintenant les notes de terrrain sur Cór Huso, poésie sud-slavique. On y verra les équivalences théoriques, poèmes de théorie, entre populaire et tradition, poète = poètes=tradition (avec un statut, une qualité particuliers...

0

Séminaire possible : Poèmes de peuple ?

. Kanthapura . Synge – Beckett (Dépeupleur) . Du Bois ou . Joyce Dépeupleur ? . un contemporain postcolonial ? Midnight’s Children a bon dos toujours. Who Sings the Nation–State. avec en backup théorique : . nation and narration, historique des années 1980 (Balibar, Wallerstein, Brennan, sur Gellner, Hobsbawm…) puis reprise Bhabha en situations coloniales . Renan . here the question. Constitute the bibliography. Peuple et langage, peuple et poème.

0

Agenda – projet pour IUF ?

Peut-être, est-ce que, : . Saussure et peuples . épopée, Parry et Meillet – avec CT, P3. Auquel, en anglophonie, il faudrait voir à ajouter TS Eliot, “Tradition and the individual talent”, which also means the whole specter of Modernism and linguistics and the venerable philology, from Wolf on according to Parry. Et alors Frazer. Duh : Joyce. Wow that’s a tall order. That’s were it’s at. A Modernist turn in the epic, and it’s rhapsodic making. And the contemporary...

0

Agenda – au 20 novembre 2018

Saussure – additionné de l’epos et alors de Walter Ong livre poétique du peuple : Ambedkar, WEB du Bois, Kanthapura, Synge petit livre Ambedkar, poetics of, et livre théories du pragma – Mouffe, Gramsci, Ambedkar etc. Reprise d’août 2018 (avec un peu d’étonnement) : état de la critique, modes de la critique : sur Coquio/Syrie et sidérante Marielle Macé. sur La Brèche pour les séminaires de rentrée à P8 – l’Université c foyer politique, then and now contrast prolongement Ambedkar...

0

Agenda : sur l’énonciation

Le projet est assez mou, en raison de l’économie libidinale universitaire du moment. Pourtant il se dessine et revient. Il faudrait, on pourrait, faire un livre sur les pragmatiques, énonciation et peuple, énonciation et pouvoir : de Butler, Mouffe et Laclau, Benveniste sur l’institution, et alors aussi Castoriadis. Les néo-marxismes. Deleuze et Guattari. (Placer Laugier ici, pour le plaisir de tirer au clair une confusion de lecture actelle qui irrite). Les articulations du langage et du matériel, pouvoir, par exemple...

0

Agenda – pragmatiques : inclure Gellner

Pour une étude des pragmatiques, très vaguement programmée comme très loin hors de portée – la réalisation des projets étant si différente des déroulements imaginés : inclure peut-être Gellner, Thought and Change, 1964, publié à Chicago. Qui implique nationalisme (culture et cultures), utilitarisme, kantisme, et méthodologiquement,  islamisme – idéologies politiques, formes collectives de consciences nouvelles. Marqué de la « modernité » européenne. Devant industrialisation, urbanisation, inscription généralisée, les conditions pour une histoire sociale qui se configure en masses (et non plus...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search