Catégorie : référence

0

Dada Africa

« Sources et influences extra-occidentales » Exposition Orangerie, cf présentation en ligne.   Commissariat général Ralf Burmeister, directeur des archives d’artistes à la Berlinische Galerie de Berlin Michaela Oberhofer, conservateur des Arts d’Afrique et d’Océanie au Museum Rietberg de Zurich Esther Tisa Francini, directrice des archives écrites et des recherches de provenance au Museum Rietberg de Zurich Commissariat pour l’étape parisienne Cécile Debray, conservatrice en chef du patrimoine, directrice du musée de l’Orangerie Cécile Girardeau, conservateur au musée de l’Orangerie...

0

Arabic Thought Against the Authoritarian Age: Towards an Intellectual History of the Present

Jens Hanssen (Editor),‎ Max Weiss (Editor), CUP, January  2018. https://www.amazon.co.uk/Arabic-Thought-against-Authoritarian-Age/dp/1107193389   1. Introduction: towards a postwar intellectual history of the Arab world Max Weiss and Jens Hanssen; Part I. Arab Intellectuals in an Age of Decolonization: 2. Changing the Arab intellectual guard: on the fall of the udabaʾ, 1940–1960 Yoav Di-Capua; 3. Arabic thought in the radical age: Emile Habibi, the Israeli communist party and the production of Arab Jewish radicalism, 1946–1961 Orit Bashkin; 4. Political praxis in the Gulf:...

0

Comment produire une crise mondiale avec 12 petits dessins, Jeanne Favret-Saada

2007. Ainsi que, 2017 : Les Sensibilités religieuses blessées. Christianismes, blasphèmes et cinéma, 1965-1988. Ah, et tiens : « Rushdie et compagnie : préalables à une anthropologie du blasphème », dans Ethnologie française, vol. 22, no 3 (1 p.), 1992, p. 251-260. Et puis Algérie, 1962-1964 : essais d’anthropologie politique, Saint-Denis, Bouchène, 2005 (Collection Intérieurs du Maghreb). Sûrement : Jeux d’ombres sur la scène de l’ONU : droits humains et laïcité, Paris, L’Olivier, 2010.   Mais aussi note, qui me laisse interrogative – il s’agit de l’épistémologie...

0

Aamir Mufti vs Gil Anidjar – lectures de Said

A Mufti, je reprends son « Orientalism and the Institution of World Literatures » (2010, Critical Inquiry). Qui reprend Said, et s’harasse à récupérer pour Orientalism un espace de lecture qui ne soit pas les biais « postsécularistes« . Poursuivre la lecture de Said dans le sens de l’humanisme et de « Secular Criticism » (titre d’un chapitre conceptuel majeur du livre qui suit Orientalism, soit The World, the Text, and the Critic (1983)) ; et de la référence à Auerbach comme personnage conceptuel de la dé-transcendentalisation...