Archive du mois : août 2017

0

Rome et la forêt allemande

Weber, la crise psychique, et les apprentissages du thérapeutique : I Kalinowski note : L’été, partez vous reposer de longues semaines sans livres, (sans aucun livre) dans la solitude de la forêt allemande. Cf la Rome de Saussure.

0

Freud / Durkheim ?

Pourquoi, sur le totémisme présicément, pas de référence à Durkheim dans Totem et tabou ? Ah, réponse simple après vérification de la date, non pas 1906 mais 1912, les Formes élémentaires. Qui prennent comme Totem et tabou pour objet et modèle les Aborigènes d’Australie. Nota : les anthropologues majoritairement britanniques. Frazer, Robertson Smith. Et Wundt en repoussoir, dès l’avertissement.   Isabelle Kalinowski introduisant la Sociologie de la religion de Weber (Champs Flammarion, 2006) commence par poser la distinction critique :...

0

Rapportés à Weber

J’oubliais : 1913 aussi année de composition de ce que l’édition française va appeler « Sociologie de la religion« , Weber. Contre l’évolutionnisme (contra Freud), pour la distinction épistémologique également et la constitution disciplinaire : formation d’un point de vue scientifique. Et, en commun et différentiellement, l’objet du social.

0

Saussure rapporté à Freud – social, culture

Oui, voilà – l’intérêt de rapporter Saussure à Freud son contemporain (mais manifestement dans des orbites sans rencontre, aucune référence scientifique à l’Autriche tiens d’ailleurs, dans à peu près toute l’historiographie coloniale et protodisciplinaire que j’ai traversée, à moins qu’elle ne soit cachée dans les références germanophones – empire et empire, quid ? Pourtant Vienne scientifique) :   Freud à Saussure donc : sur la conception du rapport entre individu et collectif ; pensée du social ; et alors conceptualisation...

0

John Joseph – « Ideologizing Saussure »

Bloomfield’s and Chomsky’s Readings of the CLG« , in Ideologies of Language, ed. J Joseph & Talbot J Taylor, Routledge 1990.   La question est l’idéologique de Saussure, l’idéologisation de Saussure. Un corpus peut être pris, pour l’idéologisation vis à vis du colonial, dans R Young sur les Two Saussures. Et l’histoire de l’émergence de l’idéologie dans les sciences humaines, après l’effort organisé du 19e pour évider le discours de ses contrepoids historiques dans les idéologies et substances, chrétiennes etc.  Objectivations,...

0

Saussure et littérature, contd.

Je pensais pouvoir discount la question est elle revient et résiste, avec les lectures continuées. Conservatisme littéraire de Saussure (faudrait pouvoir me rendre compte de sa « Poétique de Parny« , consultable à Genève), par exemple. À relier à ses mises à distance, en termes curieusement sévères, de l’écriture et en conséquence, plus encore, de la littérature. Placer dans cette équation problème . la stylistique de Bally – comme précisément non pas individuelle mais la part sociale, et pour l’oral contre les...

0

Totem et tabou – pour l’anthropologie à 1913

1913. Dans l’édition GF qui fait une nouvelle traduction (2015) et donne une introduction par Pierre Pellegrin. Note : retour à Freud après bien longtemps, plaisir de reprendre un classique, marronnier d’été l’intemporel – mais ici à lire pour contemporanéité avec Saussure, et des traitements parallèles des peuples, dans la visée, parallèles, de fouiller les possibles épistémologiques, interdisciplinaires, des nouvelles disciplines en constitution. Une psychanalyse de la culture, une phonologie, un phonologisme, de la culture -[? Pas forcément exact. Légendes,...

0

Dêmos – ethnos encore

Enfin après beaucoup de préambulation nécessaire, un apport au livre : qu’il s’agit du dêmos qui pousse dans l’ethnos. Oui de tous les côtés idéologiques des populismes actuels. Les conséquences de ce que je pose sont à calculer avec précision, des erreurs horreurs politiques sont possibles au bout de cette ligne. Mais poser le calcul. Et oui dans Saussure. Malgré toutes les délicatesses à discerner également ; des plans à distinguer dans l’épaisseur des données – théoriques, idéologiques, de coordonnées...

0

Conséquences saussuriennes

Never mind the translation, NB here for the original Cours Constantin formulation of the « innumerable consequences » : First principle or primary truth: The linguistic sign is arbitrary. … Everyone agrees. … The hierarchical place of this truth is at the very top. Only bit by bit does one end up recognizing how many different facts are only ramifications, veiled consequences of this truth. (J Joseph, 579)

0

Signe : le rapport indissociable

Instants de clarté – qui sont le bonheur de la recherche, exactement ici – dans la densité théorique mobilisée par Saussure et à mobiliser pour suivre Saussure. Toujours à refaire, à comprendre à neuf, redécouvrir, avec les complexités qui se sont renouées et assombries, never a dull moment. Ici, en repassant avec J Joseph sur le 3e cours de linguistique générale, 1909-1910, quant au fameux rapport de signe, sens et image acoustique : que la contribution de Saussure n’est pas de...

0

Langage, Grèce, Inde

Louis Havet, dans la recension les Mélanges offerts à Saussure pour ses 50 ans, et critiquant ici comme dans le Mémoire originellement l’absence d’un traitement de la grammaire : Grammar, as every one knows, is the daughter of Greece; linguistics is the daughter of India as is her favorite instrument, precise phonology. (J Joseph 547)

0

FEU!! Conférence & table ronde

À l’occasion de la publication de Fire!! (Langston Hughes, Zora Neale Hurston, Gwendolyn Bennett, Aaron Douglas, Richard Bruce & Wallace Thurman) traduit par Étienne Dobenesque avec une postface de Claire Joubert chez Yspilon éditeur. Détails : Thursday 21 September, Roundtable on Fire!!, Ypsilon éditeur, followed by reading, Fondation des Etats-Unis, Paris – A Collective History of American Poetry and Poetics

0

Saussure – philologie / phonologie

Enregistrer la correction, donc : Saussure pas philologue (malgré tout, y compris le fait qu’avant le Cours de linguistique générale 1, il a toujours enseigné à partir de textes) mais phonologue. Le phonologique comme entrée dans la linguistique générale, et la linguistique elle-même, selon l’argument auquel il s’est bataillé. Alors comment faire une linguistique du discours, et surtout une légendologie, par la perspective posée par le principe phonologique. Car la prise de distance avec la philologie raconte aussi le passage...