Archive du mois : mai 2018

0

Le politique, stratégie, énonciation : Nanterre, états généraux

A definite release, reading an exchange between colleagues from Nanterre university attempting to make sense of the political situation of occupation and mobilisation, and orient themselves for their own project of molding and acting in the situation, « États généraux » in preparation. Relief to find that the uncertainty in reading the events is shared and in fact the very object of living through the events. The whole point, making sense, shaping, diagnostic reading and strategic reading/decision (exactly this : strategy,...

0

Littérature, le problème

Lu dans Télérama, entretien avec François Busnel, animateur de La grande librairie, now in its 10th season, placé en péroraison de l’article :  Pour quelles raisons ? Quand êtes vous satisfait d’une émission ? (Il hésite.) Je pense que la bonne émission, c’est celle qui rendra Bernard Pivot jaloux ! Ce n’est pas demain la veille… (rires). Un jour, un jeune homme m’a confié qu’il s’était remis à la lecture en écoutant Christian Bobin sur le plateau de La Grand...

0

Institutional design

Difficile de ne pas se laisser entraîner à la force de persuasion de Refuge, Brett & Collier. Il en va pourtant peut-être de ce qui sépare “institutional design” de l’analyse institutionnelle, pour prendre ces figures. La remarque est faite sans rejet, l’apport de leur étude est trop puissant en information, et en “vision” en effet, pour prétendre à leur tenir en aucune façon la dragée haute. Largeur de la vision proportionnant la qualité de l’éthique. La surprise ici est :...

0

En guerre : pragmatique – Stéphane Brizé, Vincent Lindon

Parmi de nombreuses remarques à noter : . allant voir le film sans information préalable autre que le rapport à La Loi du marché et autres, j’étais dans la meilleure condition pour me laisser faire par le jeu de l’incertitude auquel le film invite énonciativement : documentaire ou fiction ? introduction d’un acteur (connu, lisible) sur une scène historique ? Jeu avec toute cette zone de bordure entre acteur et acteur social, scène politique et scène chorale (on y répète...

0

Injonction démocratique

Il y a bien une injonction à la collectivité, et au sentiment collectif (Elias dit : par des “symboles verbaux” produisant l’attachement et l’émotion, “nation”, “patrie”). Propre à la démocratie (ie démocratisation). Le corps individuel prêt au “I-we-feeling”, et à la mobilisation dans l’habitus national. Prêt pour le biopolitique. Chair à canon, pour commencer. Injonction à la sécularité. La question religion, mystique de la collectivité de la nation, Durkheim, inconscient social, tout plus profondément mêlé que jamais ici. Plus noué...

0

La démocratie, les démocraties, la politique étrangère

C’est tellement une évidence qu’elle est difficile à saisir et cerner : qu’il n’y a pas la démocratie mais les démocraties – et justement la coexistence et l’interaction avec les territoires qui restent dans d’autres régimes de souveraineté et ceux qui deviennent des potentiels de colonies pour lesdites démocraties. Elias y revient 154 : en soulignant la distinction entre les “great secular social beliefs of the 19th and 20th century societies … such as conservatism, communism, liberalism and socialism” (nice...

0

Nation à l’Etat – Norbert Elias sur la sociogénèse du nationalisme

Elias, toujours impressionnant, sa “Digression sur le nationalisme” dans The  Germans. La double discipline, d’historiciser et de socialiser (passer par l’étude des classes dans leur processus de sociogénèse), toujours au travail, et passant de question à question (un peu dans un désordre essayistique tout de même), corrigeant les vues, discutant les prises de l’histoire des idées, de la philosophie, de l’historiographie, de “l’histoire politique”, de l’économisme marxiste… Autour de nationalisme, par touches, par rappel de séquences dans le “changement des...

0

Excellent Elias sur culture et politique

And how is it done? Only ever through social historicisation. The values, the “we-image” (125) of the rising middle class of the 18th century, with its German specificity : “culture” as non-political but even anti-political, if political in the context means the classes of absolutistic courts or authoritarian princes. In Germany the special situation, of “culture” opposing both “politics” and “civilization” (as le grand monde). History therefore class, class therefore history. (With the proviso noted earlier : that class (economics)...

0

Sur L’Education sentimentale

. désœuvrement (et rêve, bien sûr, voir derniers mots, Frédéric et Deslaurier) . “fausse politique”, fausse vie, faux faux fausse, parlant de l’époque “sentimentale” des 1840s, je ne retrouve pas la note, bah . la bêtise (555 édition Folio avec préface de Thibaudet et note sur le style de Flaubert par Proust) : comme analyse de la démocratie ? . documentation forcenée. En particulier sur les socialismes.

0

Étudiants acteurs politiques

Une classe politique. Sa présence régulière dans les séquences historiques, variées dans leurs molarités idéologiques. Haïti 1960, Berkeley et Columbia des 60s ainsi que Oakland, les mouvements de 1968 du Mexique à la Chine. La Révolution russe, il me semble. Et ici : “the students duelling corps and nationalist fraternities” (The Germans, 50). Pour discuter de la formation des valeurs universitaires en repassant par la modèle de Humboldt et par tous les producteurs de plans pour l’université après l’incursion napoléonienne,...

0

Les mauvais peuples. Légitimité en jeu

Les événements de Paris 8, les retournements de la révolution (le mot arrive très tard, vers p. 500) dans L’Education sentimentale, le questionnement sur les droits fondamentaux du refuge (Betts & Collier) : chaque cas soulève la question du, et en effet réactive les arguments sur, le mauvais peuple. Les effets de peuple à la démocratie douteuse. Ou, autre cas, difficile à reconnaître dans le Vraisemblable politique en place. Soit ensemble les rapports de classe, qui permettent une visibilité et...

0

Université politique – mai 2018

Importante expérience hier, je l’attendais, de passer de la position de gréviste et radicale à celle de membre du CA de l’université. Tout ce qui se passe dans cette translation. Pratique de la targette. Casse-tête d’y comprendre quelque chose pendant que ça bouge, d’y marquer des repères. (J’y repense en lisant Elias sur les paradoxes de l’émancipation, dans la sociogénèse de l’ “informalisation”. Complexités de l’autorité et de l’émancipation. Complexités des sens sociaux, et politiques.) Une ligne proposée par la discussion...

0

Nation et peuple, contd.

Rappel : que le nationalisme \ le sentiment national (“national pride” et ce qu’Elias regarde ici) est indissociable de la démocratie libérale, et de la souveraineté du peuple. C’est-à-dire que l’international dans l’époque des démocratisations reste associé, par contraste, avec “the international culture of the nobles” (Elias, 18). Histoire des valeurs de l’international, de ce cosmopolitisme (dans l’est limites de l’Europe) à l’internationalisme, en démocratisation beyond liberalisme etc. Ces variations. Il faut vraiment replonger dans ce qui fait pivot avec...

0

Elias – sociologie du national

Norbert Elias clé pour sociologiser les questions de “caractère national” et les problématiques de la culture en Allemagne. Parfaite intervention parfaite source au moment où je dois parcourir ces massifs discursifs en détail, Saussure et ses contextes scientifiques et idéologiques, ses héritages longs, tout entre le français et l’allemand – et la Suisse genevoise, protestante et républicaine-patricienne. Habitus comme critique du caractère national. Une première ligne identifiée, organisant “a veritable class conflict” (13), et sociologisant et politisant la question :...

0

Théorie et conditions historiques : familles historiques

. Penser depuis Hitler, “Auschwitz”, Arendt, N. Elias, encore Agamben, et les nouvelles lectures de Scpitt . penser depuis Hiroshima, 1945 et les conditions de la paix : toute la ligne géopolitique, Relations internationales, Area Studies, American research university and militaro-industrial-academic complex . penser depuis la Décolonisation, soit la colonisation : critique, pour commencer, de la ligne précédente. Et plus loin : critique de la modernité, civilisme, nationalisme et cultural difference . penser depuis la Révolution française : démocratie moderne,...