Archive du mois : juin 2018

0

Religion et culture – Olivier Roy

Olivier Roy y va aux discussions des masses : religion et culture, ici. La Sainte Ignorance, de 2008. Voir comment il fait pour engager ces plans entiers, à partir de problématiques situées, et choisies par l’actualité. Lire Roy avec Asad (et donc avec Geertz).

0

Lectures inertes. Sociologie de la radicalisation

Farhad Khosrokhavar, sans doute recherche indispensable, mais Radicalisation, de 2014, fait comprendre ce qui laisse une lecture presque morte :  rythme et mouvement, sans portée (désorganisé, organisation quand elle est là disproportionnée, sans forme, où la physique du sens ne peut pas s’accrocher s’embrancher). Le texte ne donne pas son mouvement  non plus par l’absence de présentation du rapport entre remarques apportées et travail de leur production : quelle méthodologie, quelles enquêtes, quelle constitution des faits, savoirs et conclusions ?...

0

Institution, commun, c’est-à-dire

C’est-à-dire : que le commun soit une proposition de construction théorique du peuple au même titre que le débat autour de l’institution(exploration des peuples critiques, en contexte de guerre froide, Décolonisation et prospérité occidentale keynésienne), et avec la même puissance analytique du bloc hégémonique actif. Pour commencer à répondre, il faut aussi un rappel des autres pôles conceptuels de réflexion sur le politique et la réimagination’ du peuple dans les 50s et 60s et 70s. Décolonisation, one major one et avec...

0

L’institution now – le commun

Valentin S hier soir présente son livre à la librairie l’Humeur vagabonde. Il revient sur un lien transhistorique où je crois localiser une proposition, que je recherche dans son travail ou en prolongement de celui-ci : ce débat sur l’institution, si effervescent et si intense dans son époque politique et sociale, comment se transforme-t-il dans des formes reconnaissables aujourd’hui ? Dilué dans la mondialisation, et le tournant / la falaise de 1980 ? Ou bien prolongé en transforme, sous quels...

0

Texte – terrain université-migrations

Document de terrain : Vous trouverez ci-dessous un court texte faisant le point sur les actions entreprises par le comité de médiation auprès des exilé.e.s du bâtiments A.   Le 30 janvier 2018, des exilés et leurs soutiens (issus d’universités du centre de Paris et de Paris 8), ont occupé une partie du bâtiment A. Ils demandaient une régularisation collective des  personnes présentes sur place et, plus généralement, la fin des politiques migratoires européenne et française. L’université Paris 8 et sa...

0

Jaurès – y passer

Enfin hier, la possibilité de rejoindre le groupe/l’initiative des photos pour les exilés arrivés à Paris et lancés dans la course au statut. Parcours, combattant. Remarques : . le lieu ne se donne pas, puisqu’il se vole. Sa logique est d’être présent et repérable dans un code parallèle à celui de l’ordre public et d’en ses publicités. Où est-ce ? Je comprends que c’est autour de la porte de France Terre d’asile, for one. Je sillonne. Comment je comprends, par...

0

L’ « institution » de 2018

Je sais l’importance, la pertinence élucidatrice, de la réponse à la question : qu’est-ce qui, now, peut équivaloir à l’institution comme cible de la réflexion (objet produit-trouvé par la réflexivité sur la critique, ses moyens- ses directions, ses exigences en nouveau contexte) sur le pouvoir dans les années 60 sorties des 50s. Le problème posé est ouvert. Les réponses ne se présentant pas dans l’évidence, c’est justement que l’équation entière a bougé, et qu’il faut trouver tous les paramètres qui...

0

Fils dans les littératures du monde musulman

Lente maturation, toujours, des « littératures du monde musulman » que je vais continuer à cogiter sous la forme d’un enseignement de master l’hiver prochain. Cette fois avec le soulignement : « histoire et enjeux contemporains de l’orientalisme ». Apparu récemment : il y a trois fils que je peux commencer à tirer pour faire apparaître le transnational et la criticité contemporaine de l’islam : 1. le ghazal gazel, culture du divan, cours, persan – en Turquie ottomane, en Inde...

0

René Lourau sur l’Etat, 1978 – and Mrs Brown

Ce sont les relais, pleins d’inattendu et d’histoire, entre le micropolitique et les masses molaires de l’institué qu’il y a à tenir. Remarquable difficulté de cela. Retour toujours certain de l’institué, de ses grands récits et gros signifiés, ses évidences. Et joie quand un geste (une lecture, une connexion) le lève à nouveau. Pour une sequence, un temps de saisie. Mrs Brown-like insaisissable, file entre. Pourquoi Woolf reste un repère, une accroche. Rappel. L’individu dans le social, mais aussi la...

0

Dynamiques de l’institution/instituant

Excellentes articulations. Si bien tombées à lire au moment de telle perplexité à l’université, de telles contradictions vécues. L’Institution renversée, rapportant la réflexion de René Lourau sur L’Etat-inconscient (1978) : Les 4 modes d’action : institutionnel, anti-institutionnel, non-institutionnelles, contre-institutionnel. Et leurs glissements et chevauchements : ou quand des formes de délinquance ou de banditisme s’amalgament à des formes de contestation politique … (ou) lorsque le refus  de toute institutionnalisation et « la surpolitisation du gouvernement direct » fait « place à...

0

L’institution : question des 60s

L’Institution renversée, et tout le travail de présentation des expériences et débats et auteurs et concepts par Valentin Schaepelynck, fourmille de ces brillantes propositions, ces points de vue pénétrants, forts en liberté intellectuelle et chemins originaux. La qualité de ces apports –  et leur contexte historique de possibilité. Mais vu globalement aussi : pourquoi l’institution, comme objet si commun, si travaillé, par de tels points d’entrée disciplinairement et socialement divers ? Objet, question, d’époque. Époque de la décolonisation – je...

0

Recherche-action, contextes

La différence remarquable entre le développement de la recherche-action actuellement (master de création littéraire à P8, EUR ex-Labex ArTech, Arts, et al.), et l’histoire que j’en découvre mieux avec L’Institution renversée, des années 50 à 80 (début des bilans). Comique de cette comparaison. La signification étant toute dans le contexte. Sciences et actions dans l’Etat-Providence, projets décollés et « financés » d’un « art » qui est une fonction de la production capitaliste mode contemporain. Histoire de « l’art »,...

0

Peuples critiques – l’instituant

Toujours la reprise d’un désir, d’un tropisme, de l’intégration. Rêve du peuple. Auquel je travaille à petit pic dans l’exploration de situations de réinvention du peuple, soit génération de peuples critiques : ce que L’institution renversée désigne comme geste du renversement, peut-être. Comment la crise fait critique. Attention à la nostalgie du peuple. Crainte d’y être happée. Rassurer celle-ci par la sûreté de mon réflexe d’absence. Absence à. Le « peuple », thème insistant, est une nostalgie ; est ce dont...

0

Lapassade contre Durkheim – institutions et instituant négatif

Et Leiris aussi, expo projetée au Musée de l’Homme en décembre 1968, « Passages d’Age d’Homme » : sur le rite d’initiation en tant que non seulement intégrateur dans les institutions mais aussi toujours ouvert à un refus de la condition adulte. Contre Durkeim, « le souci durkheimien de saisir la capacité intégratrice des institutions », « thèse sociologique » dit Lapassade. Ici, celles du rite d’initiation ou « L’Entrée dans la vie ». Figure alors de l’ « étranger-participant...

0

Ce qui s’est passé – Paris 8 printemps 2018

En CA, puis à nouveau dans ce très différent forum de la réunion hier de l’UF interpellée spécifiquement par le saccage de son bâtiment : question posée de comprendre ce qui s’est passé. « Faire une analyse ». Il s’agit bien, je le comprends dans le déroulé (qui est ma formation, ma lente compréhension, et l’étonnante réalité d’une réflexion collective), de nous fabriquer un récit « commun », malgré les positions divergentes exprimées. Vif plaisir de me sentir dans cette...