Étiqueté : affect

0

Eva Ilouz, émotions, morale politique – un essai

Eva Illouz, Les Émotions contre la démocratie, ou Flawed Ideologies (l’accent n’est pas au même endroit dans les deux versions), fin de lecture : un essai, plutôt qu’un travail de sociologie donc. Des entretiens sans doute, et des paroles frappantes et éloquentes données en lecture (et recueillies, dans des choix et des démarches de valeur, investigatoires). Mais le fonctionnement est donc celui d’un essai. Donner à voir un parcours, un circuit, dans un moral maze, de la part d’un regard...

0

Émotions populistes : Eva Illouz, encore

S’avère donc, Les Émotions contre la démocratie, Eva Illouz, une construction sur le cas israélien, sans la sociologie. Reste l’intérêt, 6 mois dans la “guerre” de Gaza, d’une étude longue et dépliée du populisme en Israël, et de son installation dans les 20 et 19 dernières années, “radicalisation” dit-elle ; photographie prise en 2022 (date de parution). Une petite série d’entretiens, qui implique le travail non négligeable d’entrée, de tri, d’analyse des fissures possibles, pour faire entendre des voix éclairantes....

0

Émotions populistes, Eva Illouz : sentiment sociologique, inconscient social

Comme toujours assuré dans les travaux d’Eva Illouz : tout le champ bibliographique qu’elle fournit, d’interlocuteurs et compagnons de travail, sociologie des émotions sociales ici. On fait toujours une visite entière et cartographie d’un champ de problème, qu’on voit au travail, collectivement. Euphorisant et assurant. Ici : du social du politique ; des émotions et des affects en psychologie politique et toujours si fermement en pénétration sociologique. Il s’agit de désentimentaliser les émotions sociales – et d’abord en les associant...

0

Sociologie de la subjectivité – N. Duvoux contd.

Nicolas Duvoux, en examinant les méthodologies sociologiques diverses qui approchent, comme forces “alternatives”, son propre souci d’une articulation opératoire entre méthodes subjectives et méthodes objectives ou objectivistes – Économie du bonheur, Théorie des groupes de référence (Merton !), “la culture mesurée” (soit : sociologie “compréhensive“,  Weber, contra Marx, en point de référence puis les différentes sociologies culturelles, Goffman, “sociologie relationnelle”, jusqu’à “sociologie des émotions“) – : singularise les travaux de Michèle Lamont et ses sillages actuels. Et cite, Bruno Cousin...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search