Étiqueté : anthropologie

0

Barthes sur Michelet

Oui ce rappel, Michelet premier terrain de Barthes, dès le sanatorium comme cursus. Opération Barthes sur Michelet ! Corps, fantasme, opération de lecture, dénégation de l’histoire pour construire la figure de l’Histoire, etc. Et finalement aboutir à un sens très sculpté très recrypté de Michelet historien-écriture-corps comme « une immense anthropologie » (Leçon p. 44 – où « immense » dévalue et réévalue et minorise-individualise-subjectivise « anthropologie », détourne la « science » au profit d’un enjeu du « désir...

0

Emic, etic, et une linguistique de l’anthropologique

J’avais oublié ça : que le couple emic – etic en anthropologie, et de là en sciences sociales, outre l’anglicisme, provient de la linguistique. Américaine, années 40 ou 50 je crois, Pike ?, mais en tout cas sur la base de phonémique / phonétique. Qui relève donc plus de l’épistémologie que de l’axiologique, morale de l’observateur. Intéressant de retrouver une généalogie linguistique dans ces sondages de conscience des sciences sociales. Voir leurs circulations dans leur milieu francophone aussi. Ici Hamit...

0

Confessions – sujets universitaires, leurs différences

Question : comment me situer devant une personnalité comme celle de Nasser Fakouhi, rencontré hier grâce à l’entremise de CH.  Pour un rapide profil et sans doute bien écorné sur le plan des subtiles synergies entre pratique-et-position de pouvoir et talent rhétoriques : page wiki. Tristesse des forces, sociale, professionnelle, intellectuelle, limitées, devant de tels exemples éclatants. Bonheur par contre évident de rencontrer, côtoyer, bénéficier d’une observation de, ces forces au plus musclé et sanguin – par l’exercice souvent très...

0

Cracking Meillet : de linguistique à anthropologie

At last it’s sinking in a little : c’est la table des matières de cet étrange volume, Linguistique historique et linguistique générale (1921). Ordonnancement non chronologique, problématique donc, et j’ai enfin décrypté l’évidence : le passage est nettement de la grammaire comparée comme passée à la linguistique historique oui à la générale, avec ensuite tous les développements et « conséquences » vers une anthropologie du langage, soigneuse, précautionneuse, évitant les inflammations de Max Müller dans les années 1850, explicitement. Avec...

0

Lecture sujet – James C Scott

Je deviens qui je suis en « intercourse » (Saussure), et donc c’est un bon moment quand une lecture me remet à une place savoureuse, jouissivement incisive. James C Scott again, with Two Cheers for Anarchism, 2012.  Just this sentence just now, p. xxiii, « The populist tendency of anarchist thought…. » and then as you like it. Je suis dans un peuple. Take me anywhere. ach.

0

Parry et Saussure, suite : ethnologues – et poéticiens des peuples

Décidément on voir une histoire du parcours de Parry : Lord (Albert B.) le souligne, dans son « Homer, Parry, and Huso ». Dès la fin de la thèse, passage du traditionnel à l’oral ; puis en 1935, appel du terrain, pratique et transmission de la poésie orale, apprentissage du serbo-croate, et voyage dans les Balkans. Ethnologie, réflexivité soigneuse sur la dictée, le matériel d’enregistrement, les rapports ethnologiques (« a liar », true mark), les extensions d’Homère à Huso (Cór...

0

Parry et l’intercourse épique

Parry sur le continu d’équivalence poet = poets = tradition = people. 441, dans l’étude sur Cór Huso : We can learn ont only how the singer puts together this words, and then his phrases, and then his verses, but also his passage and themes, and we can see how the whole poem lives from one man to another, from one age to another, and passes over plains and mountains and the barriers of speech, – more, we can see...

0

Mauss, nationalité, caractère: « fanatisme linguistique »

J’aime, chez Mauss sur nation, formation de la nation, nationalisation et nationalité, la prise en compte sérieuse, à titre de partie intégrante (c’est le cas de la dire, concept clé de l’intégration, reprise à Kuener), des langues et du langage. « Ensuite une nation croit à sa langue », parfait, 102 – et alors « elle fait effort pour la conserver encore plus que pour la faire vivre » etc. Et alors, « fanatisme linguistique », 103 ; « sont...

0

Épopée – poétique du culturel

Ce que je cherche avec l’épopée : concevoir une poétique du culturel. Distincte des anthropologies, ethnologies, romantisme et folklorisme, cultural studies ensuite, amonts orientalistes, etc. À distinguer sans doute aussi, précisément, des linguistiques et des philologies avant elles. C’est toute la question de Saussure dans les légendes.

0

Anthropologie, CLS : langage, culture, société

Il faut quand même arriver à calculer ce qui se passe dans Lévi-Strauss, du rapport construit entre « langage » étendu (si anthropologie structurale), ou système symbolique, et société. Quels plans d’immanences pour le jeu des différences, puis leurs analogies et homologies de plan a plan de l’anthropologique. Système, totémique ici (La Pensée sauvage), de pensée (point de départ de l’argument : science, savoir structuré et « premier », classificatoire (de la nature) et articulatoire du sens au social (de...

0

Lévi-Strauss : « croyance », unité culturelle

« Croyance », soit unité de culture (où on trouvera des formes religieuses, matrimoniales soit éthiques (? – « conduites »), politiques …), La Pensée 136. Ce que c’est qu’une croyance – ici, reconfiguration des sciences humaines, sociologie, ethnologie, comme modernité des études religieuses : ordre symbolique, « civilisateur », « culture », dans ses articulations au rapport de l’homme ou de la société humaine à la nature, ou sens de la nature sens de l’existence vitale. Le système (totémique)...

0

Lévi-Strauss – peuple, société, système symbolique

Important de repasser par Lévi-Strauss, à ce stade par exemple. La Pensée sauvage, plus précisément dans les termes du livre la pensée indigène ou première. 1962. Non seulement pour l’anthropologie structurale à l’oeuvre, dans son homologie à la linguistique saussurienne ou phonématique, et sa critique cursive de l’ethnologie d’observation. Mais aussi, en épaisseur de Saussure (postérité, reconstruction, potentiels pour une pensée de l’anthropologique) : sur le rapport entre système linguistique et système social, sur le symbole et le système symbolique...

0

Lévis-Strauss : transition décoloniale

Extraordinaire Lévi-Strauss, cette construction, dont je ne vois pas encore bien les avantages. Bricolage s’il en est – Et alors comment place-t-il l’anthropologie dans l’ordre de la science, dans ce cas ?? La Pensée sauvage, 1962, lecture entreprise pour généalogie dans la question des savoirs du Sud et leur représentation dans la pensée européenne – Et présentant également des opportunités majeures pour la généalogie du saussurisme, de la French Theory, de la pensée de la pensée depuis les Sixties etc....

0

Claude Lévi-Strauss / le « penseur indigène »

La Pensée primitive, 1962. Je pensais plutôt ne pas trouver beaucoup dans cette lecture, essayée comme point d’historicisation, point de généalogie. Mais : beaucoup, très frappant. CLS aux prises avec la transition, processus de dégager l’anthropologie de, disons pour faire vite, orientalisme exotisme et racisme, 19émisme. Le travail d’écriture, d’approche rhétorique, pour pouvoir placer « un penseur indigène » (22), après pourtant un titre qui reste à « pensée primitive ». « La pensée que nous appelons primitive », 22....

0

Walter Ong : expérience de classe

La lecture de Orality and Literacy – lecture de week-end, réservée pour les temps de blue sky research, soit le politique (énonciation du, par ex. dernièrement la lecture du mouvement gilets jaunes par le Laclauisme du « signifiant flottant », bonne idée) ) et le langage, plus directement que leurs configurations plus  complexes et élaborées des lectures de semaine, ces temps-ci genèse de l’islamisation du politique au Pakistan avec Ayesha Jalal, et histoire de-la-critique dans les Subaltern Studies avec Gyanendra Pandey...