Étiqueté : anthropologie

0

Parry et Saussure, suite : ethnologues – et poéticiens des peuples

Décidément on voir une histoire du parcours de Parry : Lord (Albert B.) le souligne, dans son « Homer, Parry, and Huso ». Dès la fin de la thèse, passage du traditionnel à l’oral ; puis en 1935, appel du terrain, pratique et transmission de la poésie orale, apprentissage du serbo-croate, et voyage dans les Balkans. Ethnologie, réflexivité soigneuse sur la dictée, le matériel d’enregistrement, les rapports ethnologiques (« a liar », true mark), les extensions d’Homère à Huso (Cór...

0

Parry et l’intercourse épique

Parry sur le continu d’équivalence poet = poets = tradition = people. 441, dans l’étude sur Cór Huso : We can learn ont only how the singer puts together this words, and then his phrases, and then his verses, but also his passage and themes, and we can see how the whole poem lives from one man to another, from one age to another, and passes over plains and mountains and the barriers of speech, – more, we can see...

0

Mauss, nationalité, caractère: « fanatisme linguistique »

J’aime, chez Mauss sur nation, formation de la nation, nationalisation et nationalité, la prise en compte sérieuse, à titre de partie intégrante (c’est le cas de la dire, concept clé de l’intégration, reprise à Kuener), des langues et du langage. « Ensuite une nation croit à sa langue », parfait, 102 – et alors « elle fait effort pour la conserver encore plus que pour la faire vivre » etc. Et alors, « fanatisme linguistique », 103 ; « sont...

0

Épopée – poétique du culturel

Ce que je cherche avec l’épopée : concevoir une poétique du culturel. Distincte des anthropologies, ethnologies, romantisme et folklorisme, cultural studies ensuite, amonts orientalistes, etc. À distinguer sans doute aussi, précisément, des linguistiques et des philologies avant elles. C’est toute la question de Saussure dans les légendes.

0

Anthropologie, CLS : langage, culture, société

Il faut quand même arriver à calculer ce qui se passe dans Lévi-Strauss, du rapport construit entre « langage » étendu (si anthropologie structurale), ou système symbolique, et société. Quels plans d’immanences pour le jeu des différences, puis leurs analogies et homologies de plan a plan de l’anthropologique. Système, totémique ici (La Pensée sauvage), de pensée (point de départ de l’argument : science, savoir structuré et « premier », classificatoire (de la nature) et articulatoire du sens au social (de...

0

Lévi-Strauss : « croyance », unité culturelle

« Croyance », soit unité de culture (où on trouvera des formes religieuses, matrimoniales soit éthiques (? – « conduites »), politiques …), La Pensée 136. Ce que c’est qu’une croyance – ici, reconfiguration des sciences humaines, sociologie, ethnologie, comme modernité des études religieuses : ordre symbolique, « civilisateur », « culture », dans ses articulations au rapport de l’homme ou de la société humaine à la nature, ou sens de la nature sens de l’existence vitale. Le système (totémique)...

0

Lévi-Strauss – peuple, société, système symbolique

Important de repasser par Lévi-Strauss, à ce stade par exemple. La Pensée sauvage, plus précisément dans les termes du livre la pensée indigène ou première. 1962. Non seulement pour l’anthropologie structurale à l’oeuvre, dans son homologie à la linguistique saussurienne ou phonématique, et sa critique cursive de l’ethnologie d’observation. Mais aussi, en épaisseur de Saussure (postérité, reconstruction, potentiels pour une pensée de l’anthropologique) : sur le rapport entre système linguistique et système social, sur le symbole et le système symbolique...

0

Lévis-Strauss : transition décoloniale

Extraordinaire Lévi-Strauss, cette construction, dont je ne vois pas encore bien les avantages. Bricolage s’il en est – Et alors comment place-t-il l’anthropologie dans l’ordre de la science, dans ce cas ?? La Pensée sauvage, 1962, lecture entreprise pour généalogie dans la question des savoirs du Sud et leur représentation dans la pensée européenne – Et présentant également des opportunités majeures pour la généalogie du saussurisme, de la French Theory, de la pensée de la pensée depuis les Sixties etc....

0

Claude Lévi-Strauss / le « penseur indigène »

La Pensée primitive, 1962. Je pensais plutôt ne pas trouver beaucoup dans cette lecture, essayée comme point d’historicisation, point de généalogie. Mais : beaucoup, très frappant. CLS aux prises avec la transition, processus de dégager l’anthropologie de, disons pour faire vite, orientalisme exotisme et racisme, 19émisme. Le travail d’écriture, d’approche rhétorique, pour pouvoir placer « un penseur indigène » (22), après pourtant un titre qui reste à « pensée primitive ». « La pensée que nous appelons primitive », 22....

0

Walter Ong : expérience de classe

La lecture de Orality and Literacy – lecture de week-end, réservée pour les temps de blue sky research, soit le politique (énonciation du, par ex. dernièrement la lecture du mouvement gilets jaunes par le Laclauisme du « signifiant flottant », bonne idée) ) et le langage, plus directement que leurs configurations plus  complexes et élaborées des lectures de semaine, ces temps-ci genèse de l’islamisation du politique au Pakistan avec Ayesha Jalal, et histoire de-la-critique dans les Subaltern Studies avec Gyanendra Pandey...

0

Olivier Roy – religieux et culture

Olivier Roy fait quelque chose de très simple – évidence démontrée, les choses tombant en place éclairées et naturelles -, et simplement tire toutes les conséquences, en les examinant dans leur jeu dans l’histoire. Très puissant. Et simple à, disponible immédiatement à, translater dans tout projet analytique proposé, en tant que perspective. Par exemple il se dispense tout librement, les manches larges, des agonizings ontologiques ou éthiques (sous couvert, éventuellement, de politique), de la theory – débats Asad sur Geertz, etc. Prendre...

0

The Germans, Norbert Elias. Sociologie du national

Power Struggles and The Development of Habitus in the 19th and 20th Centuries, 1989, 1996 transl. Une sociologie allemande, clé pour l’histoire nationale-culturelle des savoirs. Clé comme avenir, comme suite, de la séquence Humboldt/Fichte, sa tension perdue au profit du seul nationalisme et culturalisme pendant l’âge philologique. La suite peut repartir par le social, contre les nations. Voir Boas, et la généalogie décalée qu’il illumine dans le pass de l’anthpologie allemande ; Wundt et tout Berlin « pensant les peuples...

0

Carnal Knowledge and Imperial Power, Ann Stoler

Gender, Race and Morality in Colonial Asia ». Extremely fine and articulated. A whole alternative nexus of material and analytic references, via anthropology, 1980s colonial historiography, and a comparison of British, French, Dutch Asian (and African, + US South) situations and histories of colonial policy.

0

Islam, poursuite : conservatisme, religion

Il faut encore, sur ce chemin de lecture très prenant, très problématisant (ou simplement toujours la dynamique de l’étranger, ici complexifiée par l’effet « monde musulman » non, trans, et putativement post-national, soit la libération critique dégagée par toutes les formes alternatives) sur l’Islam et l’islam, apprendre à localiser . les réactions, les autoritarismes, les oppressions idéologiques, et les mouvements libératoires. Difficulté ordinaire de la pratique de la relativité culturelle. (Voir, par exemple, comment Asad l’exclut de son champ plutôt...

0

Comment produire une crise mondiale avec 12 petits dessins, Jeanne Favret-Saada

2007. Ainsi que, 2017 : Les Sensibilités religieuses blessées. Christianismes, blasphèmes et cinéma, 1965-1988. Ah, et tiens : « Rushdie et compagnie : préalables à une anthropologie du blasphème », dans Ethnologie française, vol. 22, no 3 (1 p.), 1992, p. 251-260. Et puis Algérie, 1962-1964 : essais d’anthropologie politique, Saint-Denis, Bouchène, 2005 (Collection Intérieurs du Maghreb). Sûrement : Jeux d’ombres sur la scène de l’ONU : droits humains et laïcité, Paris, L’Olivier, 2010.   Mais aussi note, qui me laisse interrogative – il s’agit de l’épistémologie...