Étiqueté : colonial

0

Mauss d’époque, Mauss de recherche – nation/s

Mauss étonnant, entre aise dans les discours d’époque ( « civilisation » ambiguë, « hiérarchie et classification » « des peuples et nations », analogie biologique…), maintenant difficile à lire sans cringe d’inconfort, et frayage d’une sociologie de la nation – posée de fait méthodologiquement (so far) sur une philologie (« nation ») et une « histoire des idées » « comparée ». Le « sens du social » : théorie de la formation = intégration de la nation (concept...

0

Mauss sur nation et nationalité

Mauss sur la nation (« adhésion consciente », processus d’intégration, sécularisation, nationalisation et par conséquence démocratisation) et sur la nationalité (« fétichisme national », « de sa littérature, de sa plastique, de sa science, de sa technique, de sa morale, de sa tradition, de son caractère en un mot », cité p. 32.) A situer donc entre le débat 19e sur le caractère national (dont Humboldt, libéral devant qui, ligne Fichte ? Long débat, long cours de ce terme, orientant,...

0

Lévis-Strauss : transition décoloniale

Extraordinaire Lévi-Strauss, cette construction, dont je ne vois pas encore bien les avantages. Bricolage s’il en est – Et alors comment place-t-il l’anthropologie dans l’ordre de la science, dans ce cas ?? La Pensée sauvage, 1962, lecture entreprise pour généalogie dans la question des savoirs du Sud et leur représentation dans la pensée européenne – Et présentant également des opportunités majeures pour la généalogie du saussurisme, de la French Theory, de la pensée de la pensée depuis les Sixties etc....

0

Walter Ong : expérience de classe

La lecture de Orality and Literacy – lecture de week-end, réservée pour les temps de blue sky research, soit le politique (énonciation du, par ex. dernièrement la lecture du mouvement gilets jaunes par le Laclauisme du « signifiant flottant », bonne idée) ) et le langage, plus directement que leurs configurations plus  complexes et élaborées des lectures de semaine, ces temps-ci genèse de l’islamisation du politique au Pakistan avec Ayesha Jalal, et histoire de-la-critique dans les Subaltern Studies avec Gyanendra Pandey...

0

La sainte ignorance : culture et religieux, éclairage

Excellent point de vue, et donc pespective, d’Olivier Roy sur le rapport, historiquement varié, de religieux au culturel. Toutes les conséquences de ça, une fois qu’on commence à l’examiner dans l’histoire : nécessairement géopolitique puisque il s’agit du rapport entre religion et État, puis entre mission universelle et colonialisme. Je prends par exemple cette pastille, 112 dans La Sainte Ignorance, donc : Dans la vision protestante du XIXe siècle, qui n’est plus calviniste et pas encore évangélique, la civilisation signifie...

0

Carnal Knowledge and Imperial Power, Ann Stoler

Gender, Race and Morality in Colonial Asia ». Extremely fine and articulated. A whole alternative nexus of material and analytic references, via anthropology, 1980s colonial historiography, and a comparison of British, French, Dutch Asian (and African, + US South) situations and histories of colonial policy.

0

M. Arkoun : la proposition de l’impensé

Je commence à percevoir le prisme de M Arkoun dans son histoire (galopante) de la Pensée arabe : un rationalisme clair, qui a ses rigidités, et inscrit régulièrement son point de vue sur des items historiques qui doivent être laissés pour une part suspendus, jusqu’à ce que j’en rencontre d’autres interprétations. A partir de ce prisme donc, évaluer la solution conceptuelle de l’impensé. The Unthought in Contemporary Islamic Thought, 2002. Où il s’agit à la fois d’une précaution historiographique classique,...

0

Le Passé simple, Driss Chraïbi

1954. Puis Succession ouverte. « Théocratie » / « Liberté, égalité, fraternité », mis en récit par l’épisode du bac, sujet du bac, Joseph Kessel « bouovizour ».

0

L’Europe comparée par l’Islam

Important, pour parler en comparatisme de l’Europe et du monde musulman – pour exercer la perspective d’une critique islamique -, de laisser le vocabulaire de la démocratie à sa place correcte d’horizon idéal, califat de la modernité, et de parler, comme fait N Mouline, de constitutionnalisme. On peut dire aussi libéralisme, d’autres pans que le politique s’y articulent, il y a des avantages aussi. C’est l’option de Asad. ZS, étudiante de cours Litts du MM, répond à mes questions sur...

0

Dada Africa

« Sources et influences extra-occidentales » Exposition Orangerie, cf présentation en ligne.   Commissariat général Ralf Burmeister, directeur des archives d’artistes à la Berlinische Galerie de Berlin Michaela Oberhofer, conservateur des Arts d’Afrique et d’Océanie au Museum Rietberg de Zurich Esther Tisa Francini, directrice des archives écrites et des recherches de provenance au Museum Rietberg de Zurich Commissariat pour l’étape parisienne Cécile Debray, conservatrice en chef du patrimoine, directrice du musée de l’Orangerie Cécile Girardeau, conservateur au musée de l’Orangerie...

0

« The Clash of Cilivizations? », Huntington

Foreign Affairs, Summer 1993. Wow. Les procédés, éclatants. A mettre en lecture, clairement, avec P Chatterjee sur la colonial difference. Et donc la colonialité de la différence. Tiens donc, après vérification : The Nation and its Fragments, 1993.

0

Saussure, Renan, nationalisme égyptien – 1883

Difficile à square : Saussure est à Paris, jeune docteur, encore très dans la phonologie de l’indo-européen et il me semble dans les cours de gotique, quand Renan fait sa conférence de 1883 sur « L’Islamisme et la science » à son large et dévoué public. De même alors, 1883 Al-Afghani rapportant les fronts entre Anglais envahisseurs de l’Egypte et initiative du parti national égyptien. Où on revient à Saussure commentateur géopolitique du colonialisme anglais. Du colonialisme comme anglais, pratiquement....