Étiqueté : culture et politique

0

Peuple, société, concepts

Est-ce que peuple et société ? S’équivalent ? Ceci demandé au cours, toujours, de la lecture de Mauss sur la nation et justement, son équivalence avec « sens du social ». Du point de vue de l’objet sans doute, la variation se faisant dans le point de vue du point de vue. Sociologie ou psychologie collective, ou développements de philologie, anthropologie, géographie humaine même peut-être. Discursivités. Quels accents alors ; et surtout quelles équivalences sont pensées, implicitement ? Entre peuple...

0

Mauss d’époque, Mauss de recherche – nation/s

Mauss étonnant, entre aise dans les discours d’époque ( « civilisation » ambiguë, « hiérarchie et classification » « des peuples et nations », analogie biologique…), maintenant difficile à lire sans cringe d’inconfort, et frayage d’une sociologie de la nation – posée de fait méthodologiquement (so far) sur une philologie (« nation ») et une « histoire des idées » « comparée ». Le « sens du social » : théorie de la formation = intégration de la nation (concept...

0

Mauss sur nation et nationalité

Mauss sur la nation (« adhésion consciente », processus d’intégration, sécularisation, nationalisation et par conséquence démocratisation) et sur la nationalité (« fétichisme national », « de sa littérature, de sa plastique, de sa science, de sa technique, de sa morale, de sa tradition, de son caractère en un mot », cité p. 32.) A situer donc entre le débat 19e sur le caractère national (dont Humboldt, libéral devant qui, ligne Fichte ? Long débat, long cours de ce terme, orientant,...

0

Mauss : la nation donc l’international(isme)

Tiens, is there a connection here? Entre chercher les articulations entre sociologie et psychologie, pour cerner « le sens du social » (p. 9, cité de Mauss même), et aboutir . à la nation pensée en série avec le socialisme, la nationalisation, la critique du bolchévisme, . et enfin, même série, avec l’international et l’internationalisme, et/ou « l’intersocial ». « Le milieu de milieux », les niveaux articulés qui forment un « système intersocial de systèmes sociaux » (cité p....

0

Marcel Mauss – sociologie et psychologie

Début dans Mauss sur la nation – « ou le sens du social », édition de Jean Terrier et Marcel Fournier, dans le cadre d’une ambitieuse « série Mauss » de Florence Weber aux PUF, 2013/2018. Il s’agit du rapport entre sociologie et psychologie qui m’importe et me titille – depuis Benveniste et Meschonnic, et les limites de la poétique sur le rapport qu’elle permet précisément de problématiser, avec foi, quant au carrefour du sujet transsujet. Ce fil depuis Saussure,...

0

Amsterdam – visiter le pouvoir

Retour de quelques jours à Amsterdam, très accueillant et sympathique. Atmosphère de culture protestante et libérale contemporaine. Plus le folklore Amsterdam drogue et sexe, une couche bonne enfant donnée à voir pour le récit aux visiteurs. Journée au Rijksmuseum hier, avec les confirmations nettes, plutôt à partir du 18e, de l’imagination nationale bien à dimension mondiale (par connexions commerciales, routes) et coloniale. Autres inscriptions dans les toponymes de la ville vers les quartiers de l’est. La question est : où...

0

Zones cambouis, francophonies – décompléter « le pouvoir »

Suites impliquées de la réflexion sur les francophonies (comme proposition alternative et corrective à la notion, l’idéologème, de la Francophonie), colloque du 29 mars DILTEC – . que les zones « cambouis » – celles du ELT, FLE, didactiques ; celles d’une pédagogie de la situation des étudiants étrangers ; celles d’un Paris 8 de Guy Berger – sont non pas seulement des zones à éclairer et à intégrer dans l’étude du pouvoir. Mais des pôles impratiqués, depuis lesquels faire autre...

0

Épopée – poétique du culturel

Ce que je cherche avec l’épopée : concevoir une poétique du culturel. Distincte des anthropologies, ethnologies, romantisme et folklorisme, cultural studies ensuite, amonts orientalistes, etc. À distinguer sans doute aussi, précisément, des linguistiques et des philologies avant elles. C’est toute la question de Saussure dans les légendes.

0

Groupe et peuple

Tiens, important : la distinction entre groupe et peuple. À reprendre. Par Deleuze et Guattari peut-être. Les mauvais peuples. La vertu intrinsèque associée au concept de peuple.

0

Gyan Pandey on communalism – in globalization

Coming to the Afterword of The Construction of Communalism in Colonial North India, 1990 and 2006 with the new postscript therefore : throughout the study, excellent. For the fine deployment of « community », in a whole sector of the anthropological. Fine indeed again in the Afterword, with actualisation in globalization.  Devenir de l’État, transformations du « communalisme » en politisation « communaliste », sectaire, d’État précisément. National security, all the way up to state terrorism, opposition presented as enemy and...

0

Religion et sous-politique

The issue is : communaliser, renvoyer au religieux (“bigotry”, “fanatical”), pour renvoyer à un sous–politique.

0

Philology of power – Gyan Pandey on Communalism

Guyanenda Pandey’s perfect methodology in The Construction of Communalism (1990, 2006) : . the colonialist stereotype, from governmental and police archives, underlining the thin crust of modern historiography, as it pretends to invent traditions and reach back to the essence of castes, tribes, religious groups. Late construction. . study of the construction – from earliest occurrences to relays and settling into a doxa, a discourse. The “communal riot narrative”. Historicisation. . décomplété par : l’historicisation des groupes par le détail de...

0

Agenda : sur l’énonciation

Le projet est assez mou, en raison de l’économie libidinale universitaire du moment. Pourtant il se dessine et revient. Il faudrait, on pourrait, faire un livre sur les pragmatiques, énonciation et peuple, énonciation et pouvoir : de Butler, Mouffe et Laclau, Benveniste sur l’institution, et alors aussi Castoriadis. Les néo-marxismes. Deleuze et Guattari. (Placer Laugier ici, pour le plaisir de tirer au clair une confusion de lecture actelle qui irrite). Les articulations du langage et du matériel, pouvoir, par exemple...

0

Pakistan, politique et religion

The Struggle for Pakistan, Ayesha Jalal, exactement l’espace d’observation pour les variations du rapport politique/religieux, et la variation de l’Islam même sur le territoire indien puis indo-pakistanais. Communalism and politics, or political interests; the contradiction of community and territory (Jalal’s main thesis). J’essaie d’apprendre comme projeter l’attention à ça. Prendre les gestes, intégrer les mouvements historiques structurants. Bien noter que le nationalisme pakistanais est comparable historiquement au sionisme, 1947, 1948, pour ce qui est de la conjoncture internationale. Etonnant, et...