Étiqueté : culture

0

Anthropologie du cyborg & cyberculture

Beaucoup à noter, fixer pour repères historiques (philologiques, généalogiques), dans Escobar sur “Cyberia” — tout un programme, avec cette mise en crête de titre. 1994. Je lis en même temps, ce qui n’est pas forcément futé car l’époque commune encourage les confusions, Manuel Castells vol. 1, 1996 en v.o., La Société en réseaux. humeur, état de Zeitgeist, environnement de références théoriques culturelles et idéologiques, vocabulaire, des 90s (dont retour des “identités premières”) temps, en particulier, des discussions chaudes sur le postmoderne,...

0

“Pionnières” – expo Musée du Luxembourg

Retour aux années modernistes – “Artistes dans le Paris des Années folles”, commissaires Camille Morineau et Lucia Pesapane. Bienvenu rappel des mobilités de l’époque, dans de si nombreuses directions, remobilisant la mémoire de toute cette zone culturelle, et historique (époque plateau du féminisme, Paris une station majeure, cosmopolite). Intéressant que ce soit maintenant tellement en phase avec des segments d’en-valeur qui font pôles pour les luttes culturelles actuelles – fluidités des genres et “troisième genre”, la garçonne et “les deux...

0

Bribes et trait – exploring DH

Beaucoup de flou, flottement, désir et savoir diffus – un aspect de la fatigue professionnelle, qui tourne vers des envies de développements légers, locaux, aphoristiques peut-être (si tant est que c’est ce qui sortirait d’un refus de la couverture, bibliographique, de contextualisation), poétiques (ne pas expliquer, s’expliquer, nécessité propre). Bribes, entre autres : sur la motivation de ce chantier infini sur les humanités numériques – “les humanités du numérique” finalement tracé, tout récemment, comme proposition pour le séminaire de l’an...

0

Mutations numériques – présents culturels

Tiens un instant de pivot de vue p, ces derniers jours : oui, venant en cours de feuilletage dans Télérama et le catalogue replay d’Arte, ça semble avoir eu besoin de l’espace de légitimité traditionnel & de telle sociologie générationnelle et néanmoins, je vois enfin : multiplication inventive en effet, créative, vivante pétillante intelligente, de nouvelles formes, hybridations, accommodations, habitations, appropriations, dans les formats numériques et entre eux et les formats audio, texto, plastiques de plus longue histoire. Croisement des...

0

Culturalisation – *nouveaux* statuts & fonctions du culturel

Sociétal vs social – propos, argument, de diverses discussions de l’état de la gauche (F Culture, dossier Diplo janvier 2022. Vers la notion d’une culturalisation, culture wars le coup stratégique de la révolution droitière néolibérale, et depuis, suivre ? Il faut reprendre le cadre gramscien et voir comment, traduit au fil des décennies récentes, il donne à comprendre. Hégémonie, dans un espace politique “de la connaissance”, de l’information et la communication, de la tertiarisation médiatisation etc. Question sociale question raciale,...

0

Eva Illouz – subjectivités numériques, sociologie de l’Internet

Tout le laborieux d’Eva Illouz, y compris des directions difficiles à saisir ou à faire entièrement conférer (les chapitres semblent juxtaposés, études, plutôt que construction narrativo-conceptuelle, désorientant) – pour ces pénétrations infiniment précieuses, au final. On les a vues au fil, mais le point d’aboutissement est éclatant. Épilogue : If there is a non-academic ambition to this book, it is to “ease (quoting Emily Dickinson) the aching” of love through an understanding of its social underpinnings. The cruel therapy of...

0

*Remédier* la culture : tout ça, oui

Tout ce travail devant nous. En effet – McGann montre bien cet état des savoirs, et de la culture, vie culturelle, même. Revoir, réarticuler, toute “la culture”. Refondre les théories disponibles, les ré-interroger. Et imaginer les nouvelles articulations utiles, pertinentes, et critique (vivantes, prose d’avenir). 1998, Remediation. Understanding New Media, MIT Press where else, Jay David Bolger & Richard Grusin 🔍 . Et partir de, appui sur, John Guillory, histoire du concept de média, généalogie (“Genesis of the Media Concept”, Critical Inquiry, winter...

0

Théorie de la culture, re – pour le numérique

Il y a une théorie du code, théorie du sens, et donc théorie de la culture ultimately, dans l’un des fonds logothétique des media studies puis digital studies (pris au sens très lax – vaste brouillard de discours sur le numérique, vase commun pris ici comme flottant) : “extensions of man“, comme l’indique Jerome McGann si philologue, sceptique et humaniste-européen, s’appuyant pourtant sur la puissante suggestion de McLuhan (lui si peu méthodique). Qu’il y a bien une proposition sur la...

0

McLuhan, son milieu de références pour le sens

I was just thinking about this : in the new NYRB, Fintan O’Toole labours to follow and render the wit and erudition of Louis Menand on the Cold War art world (The Free World: Art and Thought in the CW, 2021), with heavy flights over connections and allusive possibilities of drawing cultural sense out of the broad material. But here, responding to my own rather lazy wonderings, so far, on the milieu of references for theories of culture and of...

0

McLuhan sauvage – fonder / passer

McLuhan sauvage, « the Barbarians are within the gates » (U Media, 18-19 et supra : histoire longue de double renversement, barbares, écrit chaud et explosif-mécanique, puis nouvelle implosion électrique et barbare). Effacement, tabula rasa, partir en pionnier, en rire, en practical joke, et en aphorisme (34-35). Voir l’intervention américaine, de nouveau monde, sur la Culture. Avec le sens de la farce contre le bon goût. Ce n’est pas Merton, juif russe, qui prend par la grande histoire lettrée au contraire,...

0

Généalogie de « média » – John Guillory

Certainement il faut tout ce travail, en détail, en lignages discursifs aussi précis et denses que possible. John Guillory, as Renaissance scholar and we understand and thank him for the initiative, a ébauché certaines des lignes ; au moins surtout proposé la vision de ce travail nécessaire. Il faut que je le reprenne, j’en suis restée aux premiers stades de son ébauche d’histoire trop longue pour être autre chose qu’une trame de propositions, très vraisemblablement sa généalogie se densifie ensuite...

0

Média, communication – époque

Quelle époque, d’abord ? Hayles remonte la généalogie d’une culture des livres de code téléphérique, d’une épaisseur (états-unienne en particulier) étonnante et désuète. PostWW2, avec ses nouveautés techniques (cryptage, for one), et « l’âge électrique » (dit McLuhan). Les 1950s, 1960s ? Communications en France (poly-disciplinaire, E Morin et R Barthes et al. il me semble, en contemporain de la sémiotique), Media Studies rapidement au CCCS et découlant des Cultural Studies, les « mass média » (ma génération scolaire). Voir...

0

Les fous – logothètes et tabula rasa

McLuhan, bien sympathique bricoleur (réarticulateur de tropes théoriques et culturels d’époque, sans timidité, sans censure – comment peut-on être canadien ?), p. 13 into Understanding Media. Il me fait, par shifter chronologique, penser à l’innocence et jubilation des possibles en Mécano intellectuel d’YC. Il y a l’irritation des effets de domination, dans les discours solaires du numérique (et ses épigones en parasites), dûs à la tabula rasa. Que je m’apprête à regarder, par exemple dans Hayles. Et autres enthousiastes –...

0

Marshall McMuhan – fabulateur

Encore un doux fou ! Je n’ai pas fini Simondon, je continue à m’engouffrer dans sa suite de fabulation puissante et de plus en plus fantasmagorique – nous en sommes à des hylémorphismes, aristotélismes, libres et échevelés, toute prudence de référentialité thrown to the wind depuis un bon moment de pages – que j’entame avec le week-end l’approche de la planète McLuhan : écarquillante. Beaucoup de charme, mais la respiration qu’il faut tenir, la confiance donner encore et encore, avant...

0

Culture numérique et culturologies de la culture numérique

Comment “une culture” change : bascules, transitions d’époques, blocs historiques, épistémès, ère à ère, âge à âge, âge de. “Ere numérique” – alors qu’on a peut-être laissé filé un mot d’ordre mot d’époque, “société de la connaissance”, “société de l’information”. Mais aussi : comment la culture, le culturel, est pensée. Anthropologie des cultures successives, diverses, chevauchantes, quelles que soient leurs mobilités. Cultures, culturologies, idéologies anthropologiques – et épistémologiques – des cultures. Ici les effacements, et les marquages discursifs et conceptuels...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search