Étiqueté : disciplines

0

Religion, « religion »

Les récits sont si massifs. Écrasants en masse historique ; écrasants en flambées de violence, le religieux comme opérateur, mot d’ordre, du clivage violent.  Leave speechless. La tâche est de construire dans les masses les amorces, prises, pour le dialogue. Articuler assez pour. B D Metcalf fait ça superbement, avec la simplicité du très méthodologiquement très mûri, dans Making Muslim Space. Le mettre à hauteur d’énonciateur. Weber le met à hauteur d’acteur (idéal-type cependant, et sans ethnographie, but there). This...

0

Énonciation de l’islam/Islam

Passionnant d’entrer dans l’histoire des inventions politiques, sociales, idéologiques, culturelles, de la modernité que constitue l’islam/Islam en Arabie puis dans ses extensions territoriales transculturelles. Séquence historique majeure de l’invention énonciative de peuple. Former transformer une « communauté ». Et toute la/les traditions intellectuelles de sa conceptualisation. L’énonciation du Message, de la Révélation et de la Récitation (psalmodie, si je comprends bien, « dis », « lis » – ici la psalmodie peut-être plus précisément). Celle des actes de traditionalisation :...

0

Institutions des orientalismes / islamologies – 1979

Prendre par, en effet : l’étude des institutionnalisations des Middle East Studies centers aux EtatsUnis. Voir études de 1978 Irène Ferrera-Hoeschestetteer dans Maghreb-Mashrek 82, et rapport Nolte pour Esso Middle East, 1979, références dans Covering Islam 186. Voir aussi la genèse des l’Institut Maghreb-Europe à Paris 8. Objects : « Islamic / Arab / National character », terrorism, violence, Islamic law, Arab-Israeli conflict. Et structures disciplinaires : Humanities / social sciences ; experts / scholars (la référence critique est à...

0

Said sur l’orientalisme, situation 1979

Dans Covering Islam. La sous-théorisation toujours gênante. Irritante, comme butée. Mais note de conditions d’époque, 1979 juste après Orientalism et sur ces entrefaites la Révolution iranienne, et en contemporanéité avec les reflexivités de Rodinson en contexte de pression postcoloniale en France. 140 : descente de Bernard Lewis, encore une, pour l’orientalisme crasse et innocent, autour de : « pure curiosity … unique … [knowledge about an alien and even hostile civilization] … point elaborated with reference to the danger of...

0

« La Zeitschrift für Völkerpsychologie und Sprachenwissenchaften : entre Volksgeist et Gesamtgeist

(1859-1890). De Céline Trautmann-Weller. Dans Quand Berlin pensait les peuples. Qu’elle-même a dirigé. Steinhal et Lazarus. Entre Kulturgeschichte et ethnologie (Bastian). “Peuples naturels” et “peuples culturels”. Avec la philologie “comme linguistique psychlogique et comme mythologie comparée” (106), et avec la psychologie de Herbart et la linguistique de Hupbodlt (105).

0

Projet : Conditions contemporaines des savoirs critiques

Dès que l’excitation de la nouvelle avancée est posée, je mesure combien la proposition est déjà environnée de projets similaires déjà en cours et déjà longuement éventuellement. Mais. Je le suis beaucoup demandé au moment où j’arrivais au mondial, après le comparatisme et après le postcolonial, où la recherche pourrait mener ensuite ; crainte de rencontrer une butée. Deux fois contredite : l’une par les Mondialités islamiques, lancées maintenant (cours de licence en comparee, séminaire en programmation pour février, c.-à-d....

0

Post-orientalisme – enseigner et apprendre

Très intéressée par le, et très attentive au, décalage dans la position de parole (position du maître) que me fait prendre nécessairement le cours sur les « Littératures du monde musulman » auquel je m’essaie ce semestre. Parler depuis un apprentissage et un balbutiement, plus que jamais, et avec toute l’utilité d’un surmoi social incarné : le chez culturel sera celui des étudiants (et celui que je partage avec les étudiants en société française postcoloniale), auprès desquels j’ai déjà appris, de multiples signaux...

0

Orientalisme, débat français

C Malamoud, 1993, « Critique et critique de la critique de l’orientalisme », Livre blanc de l’orientalisme français, Société asiatique. Alain Roussillon, 1991, « Le débat sur l’orientalisme dans le champ intellectuel arabe : l’aporie des sciences sociales », L’Orientalisme, interrogations, « Peuples méditerranéens », 50 : 7-39. D’Un Orient l’autre. Les métamorphoses successives des perceptions et connaissances, 1991, CNRS, 2 vol. Thomas Brisson sur les intellectuels arabes dans les universités parisiennes, 1950s-1980.

0

Philologie et sciences humaines : passage Saussure

Lisant T Brisson sur les transformations de l’orientalisme français entre 1955 et 1980, je retrouve cette figure historique, déjà rencontrée dans R Lardinois sur les études indiennes : la transition plus ou moins grinçante entre philologie (classicisme et textualisme) et sciences humaines (sciences sociales à vrai dire, en particulier dans le cas de RL). C’est bien un – le ? – tournant de ce type qui est en jeu dans le départ de Saussure, par la phonologie dans la philologie,...

0

Réseaux et polémiques de l’orientalisme

Tiens, effet de la coïncidence qui n’en est pas une : Abdel-Malek, son article de 1968 abordé par le hasard de l’accès, est une lecture de Rodinson, en tant qu’il critique les orientalistes français pour l’homo islamicus classique et textualiste, aveugles aux histoires et à réorienter par le couplage critique de l’histoire religieuse et de la dynamique idéologique. Et alors directement il s’agit de Weber, et de sa réception récente en France, chapitre d’Aron, 1967. Savant et Pol de 1959, autres...

0

Rationalisation / institution

Quelle différence cela fait-il dans les perspectives qui s’ouvrent à l’alignement de la réflexion que de partir : avec Weber, du processus de formation organisation rationalisation, et avec Benveniste des phénomènes de l’institution ? Il faudra bien que le résultat de cette enquête (ou déduction, précisément) soit une clarification mutuelle des projets d’une sociologie sémantique (« herméneutique ») et d’une culturologie philologique-énonciative). On placera également entre les deux l’étape de Saussure lecteur de Whitney. Saussure se positionnant grâce à Whitney.

0

Situation de Weber – et anthropologie philologique

Le voir agir au tournant de la modernité scientifique, sciences sociales. En situation par rapport aux contemporains dans cette modernisation, Freud (plus que Saussure), Durkheim, etc. Distinctivement. Tous, au pied de ce qui paraît une question d’époque (âge de l’anthropologie, par là) : le totem – et la lecture de la littérature anthropologique. Où les nationalités scientifiques sont frappantes : Frazer, Tylor, Robertson Smith, déjà des Américains il me semble. Allemands ou germanophones ? Un fil, dans la formation de...