Étiqueté : disciplines

0

Science

Certainement l’apprentissage de la maturité, dans une carrière de recherche : de la différence de plan, toujours plus certaine et saisissable, entre domaine de la science et état de la vie sociale. Combien sont peu nombreuses et soigneusement réduites les zones, pour chaque individu chercheur, de compétence où des propositions sont possibles à construire et asseoir, devant la fluidité toujours surprenante et 3D des questions, abords, expressions, situations IRL. Combien de soin doit être pris pour vérifier comment une construction...

0

TS in contexts of DH

Note après table ronde au colloque EAST4 : East Asia Translation Studies de la semaine dernière, Université Paris Cité (ex 7), Florence Zhang aux manettes, et Cécile Sakai pour la table ronde en particulier : en effet, air du temps, faveur institutionnelle, et inscriptions matérielles des plateaux “postcolonial” et “mondialisation” dans les traductologies, mais où voir les traces éventuelles d’intersections possibles entre Translation studies et Digital Humanities ? On pose le pied sur une ligne de fracture peut-être, simplement :...

0

Numérique et traduction : objet obligé

A la faveur de la 4th East Asian Translation Studies Conference, programmée à Paris 7 à la fin du mois : apparaît à saisir, ligne de mire nette vers laquelle il y a en effet à se tourner, objet tout donné pour moi : les thèses et idéologies actuelles sur le rapport entre numérique et traduction, dans l’horizon de la mondialisation. Après théories, histoires et pratiques la premier année 2014, après interrogation de la notion de “East Asia” (langue véhiculaire...

0

C.P. Snow : fait revoir l’enjeu de la science dans la sociologie – Merton et contexte

Je continue à louvoyer, interroger, perplexifier, quant à la position et la pratique critiques de Merton dans OTSOG. Les humeurs “Sterne” et “Tristram” de la comédie narrative anti-autoritaire ; le pathos d’un moment universitaire et scientifique (j’aime tirer sur ce thème naturellement, point d’invite et d’appropriation pour moi). Une part de l’ambiguïté (la mienne d’abord) est dans l’ethos sociologique affiché et campaigned for, un travail appliqué, considered, auto-réalisateur et auto-réflexif, sur l’institutionnalisation de la science sociale et son assise, son...

0

Champs des “literary intellectuals” : Collini sur Snow

Collini ranges so wide, fluid (elegantly both essayistic and ultimately scholarly). On the Snow-Leavis controversy, moving on to the perception (and the beautiful touch of exposition, how does he find this tone, since tone is such a matter of discussion in Leavis on Snow : a matter of authority and contests in authority) of shifts not only in science and the philosophy, history and sociology of science but also in the nature and social location of the literary science and...

0

Archéologie de la littérature – remédiation en âge numérique

Une archéologie de la littérature est à (re)faire, dans le contexte de la tâche culturelle globale d’élucider les enjeux de la mutation numérique. Oui l’archéologie des médias, nouvel intérêt sur, retard mais pertinence français/e, très éclairante, méthodologique très saine et recompositrice – hygiène devant présentisme et technicisme. Histoire des sciences, histoire des techniques, histoire culturelle matérielle. Mais un travail de reprise archéologique profonde des repères pour penser et placer historiquement la formation culturelle “littérature” (“Devenir des lettres“, toujours : se...

0

Mesure États du numérique – politique des savoirs, NPE en Inde

Texte clé, qui fait venir en sillage d’autres études contemporaines, alors que l’Inde examine un projet de loi NEP, New National Éducation Policy : Rohan D’Souza, qui travaille depuis l’université de Kyoto : “Coming Disruption in Higher Education in India” – 🔍 Travailler sur Global DH, et sur le Global South, c’est aller voir dans ces courroies du néolibéralisme de l’Inde émergée, et celle de Modi. Dans une histoire longue, et portée à une dimension moderne et brûlante par le...

0

Déplacements sur le numérique

Je croyais que ça avait à voir avec les forces concentrées dans les champs InfoCom – à P8 aussi, Art/s. Lieux de certains pouvoirs culturels, non-coincidés avec leurs objets. Intérêts de savoir, lisibles dans ces décalages. (Sensations du type “sentiment sociologique“, sentiments des relégations, et de l’état des flux du pouvoir dans le champ universitaire et culturel.) Et ensuite sciences sociales : entreprenant la critique des marques du numérique dans l’économie politique, et dans les transformations, locales et enchaînées, des...

0

États du savoir, entre générations – avec B. Stiegler

Bon, Stiegler conduit son propos en manière wild, et animus de pamphlet (se prendre pour…), mais : . oui, générations, sensible dans la pratique de l’enseignement, spécialement cette année de retour à l’université après la fracture Covid. Les étudiants de licence à leur niveau ; les doctorants au leur. Sur cette ligne toujours : les subjectivités contemporaines, jeunes, et les identités néolibérales – précarités dans le travail intellectuel. . dévaluations du savoir, dues à bien des poussées toutes reconnaissables à...

0

Carrière histoire fil – récit et recul – j’attends du comique

Il faudra s’en occuper : commencer à tracer les successions et morphes des objets, mots d’ordre, buzz, injonctions, réactions, dans une vie de recherche. Une ligne d’histoire, traversant un bloc de paysage/s, en période de transformation houleuse, rapide. Laquelle ne l’est pas ? Sensible en repassant dans des textes qui ne sont pas de maintenant mais pas des classiques : d’un alors intermédiaire, qui est devenu historique alors même que j’étais à la tâche. C’est formé en : c’est comique...

0

Anthropologie du cyborg & cyberculture

Beaucoup à noter, fixer pour repères historiques (philologiques, généalogiques), dans Escobar sur “Cyberia” — tout un programme, avec cette mise en crête de titre. 1994. Je lis en même temps, ce qui n’est pas forcément futé car l’époque commune encourage les confusions, Manuel Castells vol. 1, 1996 en v.o., La Société en réseaux. humeur, état de Zeitgeist, environnement de références théoriques culturelles et idéologiques, vocabulaire, des 90s (dont retour des “identités premières”) temps, en particulier, des discussions chaudes sur le postmoderne,...

0

Boltanski et Esquerre : l’actualité, pragmatique politique

Le livre – Qu’est-ce que l’actualité politique ? Événements et opinions au XXIe siècle, 2022 – est mal foutu, je peste jusqu’au bout, d’une attention pourtant méticuleuse car il y a beaucoup a cueillir. Méthode a l’envers, drôle de pratique en contexte de sciences sociales en particulier ; usage du corpus, malin (commentaires en ligne des lecteurs du Monde, et de deux archives choisies de l’INA), mais très lointainement lu, dans un temps préalable non rendu dans la rédaction. D’où...

0

Numérique et discours – prise critique

Car pas un ensemble de discours, ni une constellation ou feuilletage de formations discursives, mais le discours lui-même, condition de. Média. Situation méthodologique singulière. Elle demande, il semble, un effort de synthèse inédit, et de cartographie idem. Demande de sérier, rassembler, toutes les traditions méthodologiques pertinentes, qui s’étaient localisées dans des disciplines, champs, cernés. Et de les rebattre. Histoire des sciences et techniques, et philosophie desdites, histoire du livre et anthropologie de l’écrit, histoire des médias, études visuelles et médiatiques,...

0

Humanist takes on planet – Chakrabarty

How a humanist – he insists on the qualification – deals with, articulates with, CC and its own generic discursive formations. Look at The Climate of History this way. He philosophises. In the phenomenological line – Heidegger Arendt Jaspers Gadamer (should late-Adorno be included here exactly?), Schmitt another extension.* Recourse, quite flat, to the language of ESS (Earth System Science – an interdisciplinary array from geology to –) – with now and again a discrete evocation of its function as...

0

Chakrabarty – humanist historians in the face of CC : question for him

Il va falloir que j’institue ce nouveau signe : CC for climate change, GIEC / IPCC (just learning the vocab, a rapid education with D. Chakrabarty, who has done the work – working out how to “converge” the “three disciplines: geology, archaeology, and history”, Climate of History 42 – over the last decade). La grâce notée hier – morphée rapidement en impatience. Sweetness, and the plenty of good will to let himself be educated (by Earth science and its unreconstructed...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search