Étiqueté : disciplines

0

Carrière histoire fil – récit et recul – j’attends du comique

Il faudra s’en occuper : commencer à tracer les successions et morphes des objets, mots d’ordre, buzz, injonctions, réactions, dans une vie de recherche. Une ligne d’histoire, traversant un bloc de paysage/s, en période de transformation houleuse, rapide. Laquelle ne l’est pas ? Sensible en repassant dans des textes qui ne sont pas de maintenant mais pas des classiques : d’un alors intermédiaire, qui est devenu historique alors même que j’étais à la tâche. C’est formé en : c’est comique...

0

Anthropologie du cyborg & cyberculture

Beaucoup à noter, fixer pour repères historiques (philologiques, généalogiques), dans Escobar sur “Cyberia” — tout un programme, avec cette mise en crête de titre. 1994. Je lis en même temps, ce qui n’est pas forcément futé car l’époque commune encourage les confusions, Manuel Castells vol. 1, 1996 en v.o., La Société en réseaux. humeur, état de Zeitgeist, environnement de références théoriques culturelles et idéologiques, vocabulaire, des 90s (dont retour des “identités premières”) temps, en particulier, des discussions chaudes sur le postmoderne,...

0

Boltanski et Esquerre : l’actualité, pragmatique politique

Le livre – Qu’est-ce que l’actualité politique ? Événements et opinions au XXIe siècle, 2022 – est mal foutu, je peste jusqu’au bout, d’une attention pourtant méticuleuse car il y a beaucoup a cueillir. Méthode a l’envers, drôle de pratique en contexte de sciences sociales en particulier ; usage du corpus, malin (commentaires en ligne des lecteurs du Monde, et de deux archives choisies de l’INA), mais très lointainement lu, dans un temps préalable non rendu dans la rédaction. D’où...

0

Numérique et discours – prise critique

Car pas un ensemble de discours, ni une constellation ou feuilletage de formations discursives, mais le discours lui-même, condition de. Média. Situation méthodologique singulière. Elle demande, il semble, un effort de synthèse inédit, et de cartographie idem. Demande de sérier, rassembler, toutes les traditions méthodologiques pertinentes, qui s’étaient localisées dans des disciplines, champs, cernés. Et de les rebattre. Histoire des sciences et techniques, et philosophie desdites, histoire du livre et anthropologie de l’écrit, histoire des médias, études visuelles et médiatiques,...

0

Humanist takes on planet – Chakrabarty

How a humanist – he insists on the qualification – deals with, articulates with, CC and its own generic discursive formations. Look at The Climate of History this way. He philosophises. In the phenomenological line – Heidegger Arendt Jaspers Gadamer (should late-Adorno be included here exactly?), Schmitt another extension.* Recourse, quite flat, to the language of ESS (Earth System Science – an interdisciplinary array from geology to –) – with now and again a discrete evocation of its function as...

0

Chakrabarty – humanist historians in the face of CC : question for him

Il va falloir que j’institue ce nouveau signe : CC for climate change, GIEC / IPCC (just learning the vocab, a rapid education with D. Chakrabarty, who has done the work – working out how to “converge” the “three disciplines: geology, archaeology, and history”, Climate of History 42 – over the last decade). La grâce notée hier – morphée rapidement en impatience. Sweetness, and the plenty of good will to let himself be educated (by Earth science and its unreconstructed...

0

Les suites du mondial postcolonial : Mbembe, Baucom, Chakrabarty, anthropocène

Spivak avait posé “planetary” depuis longtemps – devant le rapide prolongement du postcolonial dans les formes de la mondialisation. Du postcolonial au mondial. Époque de la World Lirerature, et de la Littérature comparée – nouvelles vocations. ELB m’a remis entre les mains le nouveau Dipesh Chakrabarty, The Climate of History in a Planetary Age (2021, U of Chicago P) – je commence par ses Acknowledgments pour situer, prendre le cours de la conversation. Australie, et nouvelle articulation, formation projection vers,...

0

*Remédier* la culture : tout ça, oui

Tout ce travail devant nous. En effet – McGann montre bien cet état des savoirs, et de la culture, vie culturelle, même. Revoir, réarticuler, toute “la culture”. Refondre les théories disponibles, les ré-interroger. Et imaginer les nouvelles articulations utiles, pertinentes, et critique (vivantes, prose d’avenir). 1998, Remediation. Understanding New Media, MIT Press where else, Jay David Bolger & Richard Grusin 🔍 . Et partir de, appui sur, John Guillory, histoire du concept de média, généalogie (“Genesis of the Media Concept”, Critical Inquiry, winter...

0

DH : effets théoriques – remédiation !

DH et la théorie : un front de conflit dans l’ordre institutionnel de English (et voir les équivalents en contextes francophones). McGann en est un commentateur clé du point de vue sinon inusité au moins très minorisé (philologie, sciences des textes – Doueihi une figure placée un peu depuis les mêmes zones en francophonie). Il ne mâche pas ses mots sur son hostilité recuite contre “theory” et tout son sillage, Lyotard, linguistic turn, interprétation, philosophie (en archéologisant jusqu’à Nietzsche contra...

0

Ingénierie numérique littéraire : Frédéric Glorieux

Contribution remarquée dans Critique 819-820 (août-sept 2015), Des Chiffres et des lettres. Les humanités numériques (dir. Alexandre Gefen). Son carnet de recherche sur Hypothèses, Résultats : lien. Plus exactement : « J’attends des résultats. Fouilles de documents, expériences réussies et ratées. »

0

Objet pour les humanités numériques : “humanités”

Commencer par ça ! Faire levier comparatiste ordinaire de la position francophone dans les études numériques, et leurs régions littéraires ou sciences-humaines. Généalogie du phénomène du calque de l’américain. C’est ma propre génération qui a vécu (a fait) cette réintroduction dans les termes courants opératoires, français. Enjeux ? Retraductions évidemment ; effacements ? Bien d’autres processus exacts et conséquences. Bon objet d’analyse du discours par traitement de corpus. Pourrais en faire un projet de pratique, apprentissage et approche des techniques...

0

Lectures autour des libertés académiques / nouvelles subjectivités identitaires

Parcours absorbé dans les travaux d’Isabelle Arseneau et Arnaud Bernadet, dans le contexte québécois et la situation universitaire singulière de McGill University (et plus précisément le DLTC, département des littératures de langue française, de traduction et de création – on which no comment for now) : interventions dans la presse canadienne au cours de l’hiver 2020-2021, Mémoire déposé auprès de la Commission scientifique et technique indépendante sur la reconnaissance de la liberté académique dans le milieu universitaire, audience devant la...

0

Lectures de weekend : vacances & débrayages

Rituels dans les grands paysages de la lecture qui forment le fond de vie : les lectures hebdomadaires, en « campagnes » souvent, en esprit épique et obsessionnel. Et les lectures de débrayage, également nécessaires également centrales : tenir une poétique, comparer les discours, et les cultures. Tenir et sauter, bifurquer : les poétiques sont chaque. Et à faire œuvrer, mettre au travail, mettre au sens, comme telles. Vacances du tenu, articulation, déport. Diverses directions pour les débrayages – qui...

0

Happenstance harvest after symposium

La situation de colloque, journée d’étude, ne s’était pas présentée depuis longtemps : le long régime de Covid était venu se placer pour moi après plusieurs phases inconfortables, incertaines, d’essayages de distance, détox, tortillages expérimentaux et désordonnés de désaliénation. JE Idex à Grenoble hier. Je suis intriguée, doucement curieuse, écoute flottante, à distance ironico-tendre mais aussi toujours curieuse d’épistémologie au près, par ce retour de situation. Et les nouveautés ou répétitions reproductions que je note, depuis mon parcours de ces...

0

Le numérique comparé – of course

Pourquoi cet éclat n’était pas encore apparu ? Son effet d’évidence fait partie du sentiment, joie hier pm, d’éclat. Évidemment, la prise est simplement celle d’un comparatisme des discours – anglophones et francophones suffiront, comme souvent, pour tout mobiliser – sur le numérique. Poser les discours comme objet – trouver comment faire ça ; l’opération n’est elle pas évidente, ça se diagnostique, se work out, se prolonge par homothétie ou transforme dans les devenirs discursifs, reconfigurations conceptuelles et institutionnelles. Et...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search