Étiqueté : discours

0

Walter Ong, pan sur le nez

Your high-literate values, those you make your pride of, professional and personal, are historical, that’s granted, but in denial of anthropological history and simply elitist, for want to a broader word for now. Tout ce qui se transforme et se dévalue, ou peut rester comme « résidu d’oralité », quand une société passe à la chirographie puis typographie (chastised I am, but hey, good shiny words I will still take). La dimension performative, avec toutes ses qualités et valeurs et...

0

Nietsche lu par Foucault, Deleuze, Guattari – philologie

Estomaquée par la Généalogie de la morale, et donc je reste perplexe devant la lecture qu’en tire Foucault pour ses propres intérêts critiques. Quelle théorie du pouvoir ? Que fait-il de ce reste massif : la célébration de la tyrannie comme noblesse et vie ? De même, que fait-il de la logique « paralogique » et « paradoxale », explicite chez Nietzsche, du trope, qui retourne à chaque instant la valeur de la valeur ? Sur la vie et l’affirmation,...

0

Nietzsche fait lire Foucault – et Saussure et la naissance de la sociologie

C’est sur qu’on se sensibilise à la méthodologie de Foucault en passant de près dans La Généalogie de Nietzsche. Distance critique mieux assurée sur sa pratique philosophique qui est une opération sur l’histoire. Manipulation, façonnage de l’histoire, dans un mode comparable, intertextuable, avec Nietzsche et sa philologie paléontologique, la préhistoire de l’homme. Terrain de science d’époque et terrain de fantasmagorie conceptuelle, anthropologique, et épistémologique. Valeur des plongées dans telles séquences, des projections de telles évolutions / ruptures. Valeur conceptuelle et...

0

Nietzsche, généalogie

Nietzsche délicieux ! Généalogie de la morale, p. 12 (Idées Gallimard, 1974, toute une époque, et la mienne) :  « un genre d’hypothèses généalogiques à rebours et d’essence perverse, genre vraiment anglais », sur Paul Rée, De l’Origine des sentiments moraux, 1877.  En suite des Equipements de pouvoir, et en amont de Foucault, « Nietzsche, la généalogie, l’histoire », 1971. Et en contemporain de Saussure, sur le chantier d’une modernité de l’histoire, réinvention discursive/historique, de l’histoire. Quel effort de double...

0

Agenda : sur l’énonciation

Le projet est assez mou, en raison de l’économie libidinale universitaire du moment. Pourtant il se dessine et revient. Il faudrait, on pourrait, faire un livre sur les pragmatiques, énonciation et peuple, énonciation et pouvoir : de Butler, Mouffe et Laclau, Benveniste sur l’institution, et alors aussi Castoriadis. Les néo-marxismes. Deleuze et Guattari. (Placer Laugier ici, pour le plaisir de tirer au clair une confusion de lecture actelle qui irrite). Les articulations du langage et du matériel, pouvoir, par exemple...

0

Énoncé, énonciation – discours sur/de l’Islam

Terribles langues de bois, charge idéologique qui caparassone le discours, murs de discours. Que faire avec ça. Comment. La tâche est d’apprendre à lire ces discours : qu’ils soient communiqués d’Al-Qaida (lecture à venir, anthologie Kepel et al), déclarations islamistes de toutes facettes, mais en miroir jeu de langage des faucons occidentaux, pouvoir israélien, sociologies d’Etat sur les radicalisations, etc. C’est : lire les énonciations dans les énoncés. Les moyens nécessaires pour ça sont chers – histoires discursives serrées, d’autant...

0

Discours et pratique sociale : islamismes

Les langues de bois idéologiques, ou même les discours simplement fermés (que faire des déclarations produites dans les entretiens, impressionnants pourtant, de F Khosrokhavar auprès des « islamistes » (interpellés tels) en prison ?) : et, en face, l’articulatin utile rappelée par NC dans Kepel et Richard, Intellectuels et militants, entre discours tenu et pratiques sociales – case in point, les femmes islamistes de Turquie dans les années 1980. Ce ne sont pas des contradictions. La lecture commence quand on...

0

The Calligraphic State, Brinkley Messick

Textual Domination and History in a Muslim Society, 1992, Berkeley, UofCaliforniaP. On Yemen. Pragmatics writ large. The theoretical imagination of it, the scope. The « textual polity » (polities) of the shari’a, and the practices of authority generated through it. And the usual historic fold when the nation-state establishes its framework, and own « total discourse » (Mauss) – which means, specific articulation, including divisions, of domains. Studying authority, of the textual variety here. The intelligence of imagining that authority...

0

Mernissi : méthode

L’aplomb d’une lecture, une lectrice. La question de l’aplomb étant seulement l’indication de la situation discursive tendue de pouvoirs, car elle confirme en pratique douce, progressive, attentive, très soucieuse des chaînes des savoirs et des termes anti-inflammatoires. Méthodes de Mernissi donc : . poser rappeler d’abord l’autorisation islamique de lecture, puis : . se glisser dans la position de tradition de la glose, de l’exégèse, des sciences religieuses, prendre les chaînes (et y prendre sa place femme, justifiée par des...

0

Saba Mahmood sur le discours de la civility

Oui : la force critique de Mahmood est dans la qualité de manoeuvre dans le discours de la civility, connaissance des logiques historiques profondes et scholarship ici, très sûr. Histoires du droit. Qui lui permet les opérations d’historicisation des concepts et conceptualités juridiques libéraux importantes – sans doute importantes, j’ai encore du mal à digérer et à calculer les résultantes. Conceptualités : elle y va par les discours, par les cadres discursifs en leur effets, pragma, idéologiques. En tout cas...

0

Asad, Saba Mahmood : réenchanter la religion ?

Première lecture de Saba Mahmood, dans Is Critique Secular. La communauté de projet avec Asad est à noter. La critique du libéralisme, ici dans sa logique juridique (discours légal – concept du blasphème saisi dans ce cadre), et la thèse pragmatiste. Renflouer le côté islamique mal traité par la situation idéologique contemporaine par une pragmatique du religieux, pratiques, incorporation, hexis habitus et ici schesis (Aristote, do we really need…), affects, non identités mais relations, critique du signe (oh god, totem Saussure...

0

Énoncés musulmans : étudiants des Littératures du monde musulman

Deux travaux so far sur les Versets sataniques, un sur les femmes. . ‘Musulmans exagérés’ . ‘une catégorie faussement rigoureuse de musulmans’ . ‘Lorsqu’on entend vaguement parler de notion de littérature du monde musulman, cela laisse penser a priori à la littérature de textes religieux avec une approche sérieuse , restreinte et assez fermée plutôt conservatrice abordant des sujets strictes . Grâce au bon nombres de textes que nous avons étudiés en classe avec différents poètes (et) auteurs ces derniers...

0

Proposition d’Arkoun : historicité de la Vérité révélée, et langue

La Pensée arabe, 120 – dernières pages dédiées aux « droits et tâches » de la pensée critique arabe, dans des conditions où une pensée idéologique domine. Prendre par l’historicité, travail critique ordinaire, au pied du bon mur. Comes into his own there. Une singularité de l’islam, et de l’histoire arabe : un rapport à  la langue. Rapport prophétique structurel (et projet explicite de Mohammad) qui vient se compliquer en conditions postcoloniales par les idéologies de l’arabisation et celles de...

0

Linguistiques islamiques

Il devrait y avoir des linguistes islamiques comme il y a des linguistes de l’hindouisme, nécessités d’une linguistique de la récitation, du texte, ici du message. Ils sont bien dans l’histoire, et M Arkoun va me les présenter dans  La Pensée arabe, insistant comme il fait dès l’approche sur les spécificités linguistiques du discours coranique et toute son extension religieuse. Les premières réponses sont dans le tissu institutionnel dense des pratiques, formes et corps sociaux, disciplines du savoir et du...