Étiqueté : économie et société

0

Les 1970s : pétrole, (re)tournant des empires, nouveaux Suds

Un repère qui je découvre mieux, le regard direct sur cette phase que j’ai trop pratiquée au passage et dans l’ignorance maintenant centré, par quelques rappels clairs immédiatement éloquents – BBC world service, The Inquiry, cette semaine “Can we stop oil?”. C’est donc cette phase des 1970s, époque des crises du pétrole (j’apprends encore au lycée, “la Crise”, sans autre qualificatif), acteur majeur l’OPEP, les “chocs pétroliers”. Faits et données de ma période de scolarité et de première socialisation. Mais...

0

Weber – l’éthique comme lieu du social ; le politique comme affaire de la violence

Toujours difficile, Weber, fuyant. Sans doute, par distinction de Durkheim par exemple : pas de célébration, ou et militance, du social, en communion. Localisé (anthropologiquement) et localisable (sociologiquement) dans l’inconscient social, relevant précisément d’une sociologie – dont le nom nomme justement le repérage et les méthodes d’objectivation (ici Bourdieu après, au-delà, de Durkheim ?). Weber est plus aigre, même lorsqu’il reconnaît les sincérités sociales ou éthiques. Aigre sur la révolution, bolchevique ou spartakiste en 1919, le plus évidemment. Ses rares...

0

Weber – “leur petit fromage”

Weber ! Quand surfacent quelque affect, c’est nerveux. Et on saisit d’un coup la rigueur de l’analyse, et de la méthode générale, démarche, qualité de la prise d’ensemble. 189 du Politique : sur “le sort des hommes politiques professionnels en Allemagne” : Comme les notables faisaient de leur petit fromage le but de leur vie, …  

0

Weber : apparition des nouvelles catégories sociales / professionnelles

Trop méthodologique de Weber : “on vit monter lentement dans chaque … une nouvelle catégorie de” – ici, d’hommes politiques (Angleterre, post 1868, des partis de notables aux…, p. 175). Types par fonctions, et apparitions successives, évolutions, peut-être avant tout sous la forme d’accumulation, complexification, “socialisation”. Les disparitions étant moins pertinentes pour le propos, laissées disparaître, se dissoudre. (Contra l’intérêt de Gramsci pour elles, par ex.)

0

Weber – l’entreprise

Un autre pôle, et pourtant difficile à fixer : “l’entreprise“, politique (le condottiere), économique (capital, protestant), “de presse”, etc. Si elle vaut dans divers ordres, divers champs, zones sociales : d’autant plus conceptuelle, transversale, de l’ordre d’une dynamique sociale générale. Betrieb. (Ex. Entreprise politique, nécessairement une entreprise d’intérêt, 164.) Il y a vie, lutte, entreprise. Évolutions, aussi, transitions. Orientations. Et disponibilité, qui est à la fois de carrière individuelle et d’évolution historique. (Ex. les classes disponibles pour devenir fonctionnaires du...

0

Weber : la socialisation

Une théorie, une proposition, thèse, sur le social chez Weber. Moins, comme chez Durkheim, argumenter avec militance (politique ?) pour la reconnaissance du social, et alors l’invention scientifique des méthodes capables de le révéler. Plutôt donc : le social observé dans les processus de la socialisation. Bureaucratisation, modernité, Occident distingué parmi les sociétés, État moderne. Complexification (il ne dit pas ça – pourquoi l’évite-t-il, qu’y a-t-il à éviter là ?), autonomisations. Je crois qu’il ne dit pas “professionnalisation”, comme diront...

0

Weber – localiser le social

Les médiations, relations, qui font système social, y compris le pouvoir et sa monopolisation & expropriation comme forme de relation. La domination comme relation. Chercher le sociologique, localiser le social, relations et autonomies relatives, indépendances, jusqu’à autonomisations. La vocation, comme moule de l’évolution de la modernité, Beruf, appel à, la professionnalisation, bureaucratisation, déjà tôt en modernité les intellectuels clercs. Le social par “l’aspect économique” (137). Et en effet : conditions matérielles pour les fonctions politiques, puis de l’autre côté de...

0

Weber, le politique – lecture, et résolution comparatiste

Weber toujours fuyant. Reprise de “Métier et vocation d’homme politique” ; tant de volumes avalés, et je tâche encore de cerner. Le mode d’exposition (même si pas celui de la pensée), en affirmations progressives, “deux types”, “trois types”, difficile à absorber dans sa syntaxe. Mystère, boîte noire finalement, des modes du travail, sociologie même, qui font aboutir à ces formulations. Comment travaille-t’il ? Beaucoup de lectures, clairement, pour Hindouisme et bouddhisme par ex., à peu près nécessairement. Pour La Domination,...

0

Néolibéralisation de l’État : “transformation de l’action publique”

Organisation du propos, exposé, Les Infiltrés, cabinets de conseil, contrôle de l’État – Matthieu Aron et Caroline Michel-Aguirre, 2022 : ébauche de généalogie, Thatcher fin 1970s, Reagan de suite, et toyotisme général, (après invention 1926, James McKinsey, Univ Chicago, prof comptabilité, pour un taylorisme, organisation scientifique du travail, dans la fonction publique – 1980s aux Etats-Unis, “transformation” des fonctionnaires en “ouvriers de bout de chaîne, privés d’autonomie et soumis à des reporting permanents” (43) ; Gérard Longuet organise les ateliers...

0

Savoir et information – Hayek, Dardot et Laval, néolibéralisme

Je continue à répéter, tourner autour, explorer, sans doute beaucoup oublier et retrouver dans les mêmes termes exactement : la théorie du savoir qui est intégrée dans la logique néolibérale (au sens du cadre d’analyse donné par Dardot et Laval, pour ce matin en tout cas, texte de 2010 dans Cités). Savoir comme information, en quoi il est intégrable et intégré, rendu homogène (ici, dans un arrachage culturel important), à la gestion cybernétique de l’information, puis post-cybernétique et informatique. (Je...

0

Sujets néolibéraux – Dardot et Laval, 2010

©️ Blanche Gardin, Canal Plus, La Meilleure Version de moi-même. Référence vraisemblablement clé : P. Dardot et C. Laval, 2010, sur les subjectivités néolibérales, eux disent, prennent par, la subjectivation capitaliste – Cités, 2010, n°41. Année de La Nouvelle Raison du monde, Essai sur la société néolibérale, La Découverte (ou 2009?) 2012 : Marx, prénom Karl. 2014 : Commun. Essai sur la révolution au XXIe s. 2016 : Ce cauchemar qui n’en finit pas. Comment le néolibéralisme défait la démocratie....

0

Newfield : éclairage du point de vue libéral

© photo Le monde Newfield éclaire énormément. Le point de vue libéral, avec ses conséquences “humanistes” explicites, extrêmement révélateur. Invention forte d’un point de vue d’où reprendre l’histoire de l’université aux US. Sans doute, tout ce qu’il rassemble et orchestre de bibliographie et témoignages, montre une grosse activité d’élaboration et débat tout au long des épisodes et séquences marquantes depuis 1875 ; il ne parle pas seul et n’invente pas, ne rend pas à lui seul visibles, tous les mots...

0

Sujet libéral de l’université : C Newfield, Ivy and Industry

Il faut 11 pages pour m’amener non pas à me dire que, dawning, mais à m’esclaffer en ponctuation exclamative au crayon ; remettant Chris Newfield à la place idéologique que je n’avais pas du tout devinée ou supposée en le lisant dans ses travaux soit sur After PC (il coordonnait, 1995) ou contact trop passager avec Unmaking the Public University (2011, tout de meme sous-titré The 40 year assault on the middle class), ou déclarations ultérieures. Equations étonnante du sujet...

0

Bullshit knowledge – désavoirs contemporains

Tiens en effet : les économistes “attérés” mobilisés dans un petit projet vulgarisateur De quoi avons-nous vraiment besoin ? (LLL, 2022), rappellent que la logique capitaliste contemporaine (et classique) influe sur la qualité des produits et biens puisque logique de capture et transformation de valeur : une marchandisation du savoir modèle de même la qualité des savoirs qui sont orientés, choisis, pompés, encouragés, en enfouissant en parallèle les savoirs qui ne se plient pas dans cette logique (et sont alors...

0

Moralisation néolibérale : tropes de l’emploi et de la formation (scientifiques)

“Les docteurs ès sciences prêtent désormais aussi serment“, chronique du Monde le 13 septembre 2022. On moralise : c’est faire porter sur les individus, au titre d’effort volontaire et de mise en jeu de leur respectabilité, la responsabilité, la charge légale, des choix politiques libéraux. Ou d’économie politique. L’article le note, contrairement au modèle des médecins, les sciences ne sont pas organisées en ordre, et ne sont pas des professions libérales. Ni publiques, ni privées. On propose aussi plus récemment...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search