Étiqueté : histoire

0

Nietsche lu par Foucault, Deleuze, Guattari – philologie

Estomaquée par la Généalogie de la morale, et donc je reste perplexe devant la lecture qu’en tire Foucault pour ses propres intérêts critiques. Quelle théorie du pouvoir ? Que fait-il de ce reste massif : la célébration de la tyrannie comme noblesse et vie ? De même, que fait-il de la logique « paralogique » et « paradoxale », explicite chez Nietzsche, du trope, qui retourne à chaque instant la valeur de la valeur ? Sur la vie et l’affirmation,...

0

Nietzsche fait lire Foucault – et Saussure et la naissance de la sociologie

C’est sur qu’on se sensibilise à la méthodologie de Foucault en passant de près dans La Généalogie de Nietzsche. Distance critique mieux assurée sur sa pratique philosophique qui est une opération sur l’histoire. Manipulation, façonnage de l’histoire, dans un mode comparable, intertextuable, avec Nietzsche et sa philologie paléontologique, la préhistoire de l’homme. Terrain de science d’époque et terrain de fantasmagorie conceptuelle, anthropologique, et épistémologique. Valeur des plongées dans telles séquences, des projections de telles évolutions / ruptures. Valeur conceptuelle et...

0

Nietzsche, généalogie

Nietzsche délicieux ! Généalogie de la morale, p. 12 (Idées Gallimard, 1974, toute une époque, et la mienne) :  « un genre d’hypothèses généalogiques à rebours et d’essence perverse, genre vraiment anglais », sur Paul Rée, De l’Origine des sentiments moraux, 1877.  En suite des Equipements de pouvoir, et en amont de Foucault, « Nietzsche, la généalogie, l’histoire », 1971. Et en contemporain de Saussure, sur le chantier d’une modernité de l’histoire, réinvention discursive/historique, de l’histoire. Quel effort de double...

0

Désagrégation du tiers-monde

L’article de Thomas Brisson sur Abdel-Malek Altas et Chatterjee avec les conférences de l’UNESCO cherche à articuler la fin du tiers-mondisme autour de ces trois « trajectoires divergentes », en montrant la ramification des cheminements dans la multiplicité des contextes. L’histoire en apparaît en creux, elle est à rapiécer. L’article laisse l’hésitation ouverte sur la perte dans divers sables. La Brèche, texte de Morin dans Vingt ans après, retourne à cette question ou y intersecte, alors qu’il s’agit de donner...

0

Olivier Roy – religieux et culture

Olivier Roy fait quelque chose de très simple – évidence démontrée, les choses tombant en place éclairées et naturelles -, et simplement tire toutes les conséquences, en les examinant dans leur jeu dans l’histoire. Très puissant. Et simple à, disponible immédiatement à, translater dans tout projet analytique proposé, en tant que perspective. Par exemple il se dispense tout librement, les manches larges, des agonizings ontologiques ou éthiques (sous couvert, éventuellement, de politique), de la theory – débats Asad sur Geertz, etc. Prendre...

0

Mondialités islamiques : visée

Excellente séance des Mondialités islamiques hier soir, Thomas Brisson, parcours croisé de T Ramadan en GrandeBretagne et en France. Je retrouve le fil du travail engagé avec le projet de ce séminaire, facile à perdre dans le calendrier haché de la vie universitaire. La qualité, l’histoire distinctives, plurielles bien sûr, des transnationalités du monde musulman et le concernant. Comment ces séquences à relire dans l’histoire, y récupérer (avec les débats et discours qu’elles ont généré), viennent faire levier sur les interprétations...

0

Mernissi : « Levons les voiles ! »

All righty : Levons les voiles ! Ceux du vaisseau-souvenir, mis d’abord ceux de nos contemporains qui maquillent le passé pour nous voiler notre présent. (Plus haut : « Ce livre-navire ») 20. Il va en être d’une licence mémorielle contre l’histoire, donc. Mernissi prend sa marge de manœuvre, du côté du rêve, du fabuleux, du plaisant. Mode proposé pour la critique : contre la « surveillance » politique, une licence de la lecture, et de l’écriture, sous référence à...

0

Programme d’Arkoun : critique de l’islam

comme la pensée chrétienne, (la pensée arabe) doit accepter le cheminement inverse de celui qui, pendant des siècles, a érigé en essences transcendantales des réalités transitoires. Travail critique comme travail d’historicisation : sur le processus de transcentandalisation de la Révélation. Il couple cette tâche avec, 123 : « elle doit affronter l’homme dans sa positivité sans renoncer à développer les grands débats ouverts par le phénomène coranique. Rappeler sans doute ici la maille avec : la distinction historique où Arkoun...

0

Proposition d’Arkoun : historicité de la Vérité révélée, et langue

La Pensée arabe, 120 – dernières pages dédiées aux « droits et tâches » de la pensée critique arabe, dans des conditions où une pensée idéologique domine. Prendre par l’historicité, travail critique ordinaire, au pied du bon mur. Comes into his own there. Une singularité de l’islam, et de l’histoire arabe : un rapport à  la langue. Rapport prophétique structurel (et projet explicite de Mohammad) qui vient se compliquer en conditions postcoloniales par les idéologies de l’arabisation et celles de...

0

Les Particules élémentaires

Les sorties, je renoue avec elles, après être passée par des transformations (séjours à l’étranger, isolement – dont social, culturel et disciplinaire – , lecture intensive) qui permettent un autre point de vue. Le public parisien est blanc blanc blanc. Et très marqué en classe. Sympathique au demeurant, jeune mais âges mêlés néanmoins. Les Particules élémentaires de Houellebecq, dramatisé par Julien Gosselin, théâtre de l’Odéon. Pris comme devoir d’actualité. Mise scène intelligente (souplesse de l’imagination, vidéos de scènes extérieures et...

0

Religion et changement religieux

Comme toute sociologie, celle de la religion doit être celle du changement religieux. La question de l’évolutionnisme est alors passage obligé : Weber y passe, IK  veut souligner que c’est sans originisme, même si des traces sont perceptibles. Mais Weber se pose nettement aussi dans « l’évolution historique » (124 Sociol de la rel) : les substitutions de religions lors d’installation de nouveaux pouvoirs, « temporels ou sacerdotaux ». Où les anciens dieux trouvent à rester « sous la forme de démons ».   Toute la...

0

Société, sociétés

Oui, immédiatement la réponse, IK rappelle : la sociologie (de la / des religion/s de Weber est comparative. Avec le protestantisme puritain et capitalisant comme modèle et repère toujours actif, même quand absent de l’objet direct à l’étude. Il s’agit de idéals-types, dont la compréhension systémique repose sur les variétés historiques possibles. IK note aussi, avec un brin de scepticisme, le caractère universel et global du projet et de l’horizon sociologique de Weber. IK pose la question de l’histoire, et...