Étiqueté : histoire

0

Les effacements du numérique : média et idéologie de la culture

Interesting one : tapant ici même numérique, je me vois proposer la correction homérique. On pourrait en faire une fable pour le point que j’allais poser ici : il me semble qu’on peut prendre – qui ? Le « sentiment linguistique », poétique, du malaise, du renfrogné, du pas-d’accord, prévention, hostilité, « vigilance » dirait une perspective de lutte pour la critique (si elle était à affect post-CNR, militante moralisante), ou encore réaction idéologique – qu’on peut prendre par : une...

0

Discovering seniority

Je note beaucoup en ce moment, je l’ai déjà repéré par le terme “seniority”, des effets d’histoire auxquels je ne m’attendais pas si riches, frais, étonnants. À aborder, maintenant : et il y a donc une jeunesse ici, dans la carrière senior, avec ses ressources de perspective, d’historicité, et même – bonheur alors – d’en avoir été, participé, d’y être incluse, incontestablement, pour le meilleur et le pire, mais en possession de ce bagage à interroger ; bagage d’interrogation. “Transmettre”? Pas tant...

0

Système : homologies 1958, et

Un sacré nœud, qui m’apparaît à la lecture de Simondon, et donc indexé à 1958, mais il faut aussi l’attacher à 1948 : point de référence que donne Simondon dans la publication de Cybernetics, Norbert Wiener, « et qui est un nouveau Discours de la Méthode » (147, Du Mode). J’écarquille l’attention, et boude un peu à l’ingestion, pp. 148-149, quand apparaît la proposition sur la cybernétique, « et la théorie de l’information », comme technologique plutôt que technique et mode...

0

Seniority – in neoliberal culture

A mon âge dans la recherche, et dans les générations sociales, culturelles et politiques, il va falloir nouvellement gérer les questions de conservatisme. An interesting one that. Stupidly unexpected. Soupçons de, doute de, interrogation sur. C’est brûlant sur une multiplicité de fronts actuellement. Et sans doute c’est aussi lié aux renversements (« pervers » dit je ne sais plus quel essai de critique dans La Vie des idées, tâchant de s’opposer aux agressions rhétoriques de la désinformation, scientifique en l’occurence,...

0

Judith Schlanger – La Vocation, sagesse, liberté

Je désirais le goût que communique le ton d’une Diana Athill, goût protestant de l’individualité, hivernal en rasa de saison, et pendant que la commande arrive (bonheur de trouver l’existence d’une édition rassemblée de ses textes autobiographiques), je trouve cela de Judith Schlanger, en philosophie modeste. Rayonnante, profondément originale dans sa forme inversée de l’emphase, un peu moraliste dans sa manière (essayistique, elle circule, elle associe, fabrique, réfère, parcourt, avance, tisse large et profond, librement mais avec une précision historique...

0

Eva Illouz : les articulations conceptuelles – du langage au marché

Très forte et très lucide Eva Illouz – la ferme formation conceptuelle qui soutient le cours de son exploration, et l’inventivité critiqué déjà notée. (Formation conceptuelle travaillée avec soin : voir la batterie de références en note, qui cartographie et dialogue très richement, contextualise finement largement, historicise son geste bien délibérément. Girl’s work this, good, appreciate.) Densité des premières pages – jubilatoire. Alors elle peut arriver à : Sexual encounters organized as a market are experienced both as choice and...

0

OTSOG ! Merton intemfestif

Merton, Robert K. – nom fantaisiste, américain au sens immigré du terme, texturé en Europe dense d’histoire – tout à faire happily (la félicité est de performativité : associée dans les premières pages des Autobiographical Reflections à la fin de Serendipity, autour du Père OTSOG Bernard de Chartres, p. 231) intempestif pour cette saison de tangente scientifique et politique. La jubilation est irradiante, elle se projette partout, éclaire tous azimuts. Peut-être avant tout, zone focale, centre nerveux : le décrochage de la...

0

Sciences humaines PUIS sciences sociales

M’apparaît – alors que je souffle et je crayonne à la présentation des étonnants aveuglements soigneux, pisse-froid, de la « philosophy of science » de Vienne puis des US en passant par Russell – une configuration du rapport entre sciences humaines et sciences sociales. Car il s’agit de la disparition, sleight of hand, whisshh, de l’histoire et du social, dans ces logicismes et « empirisme radical ». Et alors disparition dans leur présentation historique même, par Dominique Lecourt, de la...

0

Complexité : le dilatoire et l’historique

Le travail apparaît aussi comme ce fudging, cet étalement des problèmes, étalement en problèmes : donner à voir ces carrefours, où la morale politique se retrouve mal et doit suspendre, un peu stupéfaite, un peu rassérénée par la nouvelle rencontre avec le point de vue bâillant de l’histoire, il y a ces courants multiples et superposés, ce sont les points de vue qui vont dessiner des perspectives, hypothèses, propositions. Dessins. L’inverse temporel de l’augure. Carrefour comme clearing house. Urgence d’attendre...

0

Chronique covid : les énonciations en acte

Je reporte ici, versant notebook en notebook (pace Doris Lessing), les notions de chronique flottante depuis début mars 2020, ayant débouché sur un léger déplacement d’écoute à l’instant. L’histoire, si précipitamment quotidienne ces semaines, en formation – logistique, économique et discursive – si sous nos yeux, live, « en continu ». Parce que transformation. suivre aussi chronique des énonciations – apparaît comme une évidence. Quelles voix, et quels actes de discours, et quelles adresses, et quelles implications pragmatiques – engageant quel...

0

Fourmis de l’analogie : Covid life

Information, analyse, réactions, nouveaux culturèmes, internationaux. Nouveaux rapports internationaux, d’ailleurs. Leadership de la Chine et modèle de la Corée. Tous par fourmillement du travail sémantique-culturel d’analogie. Avec les séquences passées (des étapes de paupérisation de l’hôpital dans la dernière décennie aux temps de Décameron). Avec les enjeux du temps : mondialisation devant climat et biodiversité, avec l’état des inégalités sanitaires et des migrations hors parapluie (si tant est) d’État, et des conflits (Syrie ! Yémen !…), disaster capitalism (N Klein)…...

0

Frontières : fabrique, et sollicitation actuelle

On reparle des frontières, de l’Europe en particulier, ces jours de pandémie (ou activation, instanciation, du mondial, sous un nouveau mode exploratoire). Une remarque glanée au hasard des flots de la radio, citation d’un penseur actuel : que les frontières actuelles de l’Europe sont des lignes de front qui ont été pacifiées. Très éclairant, très belle remise en perspective du résultat historique ; ce temps écrasé visible aujourd’hui, et radiographiable dans ses couches constitutives. Tout à fait évidemment : les clivages...

0

Littérature – ses homothéties contemporaines

Lecture d’AM Thiesse, La Fabrique de l’écrivain nationale. Entre littérature et politique, 2019. Les puissances sociales historiques qui se sont cristallisées, sur le temps long du long XIXe siècle européen-colonial, dans la littérature (en cristal avec « idée de la nation », démocratisation, sécularisation donc, et ses bases économiques, libéralisme économique et politique puis fissure du socialisme) : ce sont elles qu’il s’agit de voir se transformer et se désinvestir, pour devenir quoi, s’incarner s’incorporer dans quelles formes et médiations en cours...

0

Vivre le pouvoir, soit l’histoire

Vivre le pouvoir. Et une difficulté au n’est pas supplémentaire à l’efficacité du pouvoir : vivre ses surprises, ses englobements – ses mutations désaisissantes. (Lisant Lordon discutant philosophie politique et anti politique, je philosophe je complais en rhétorique.) Admiration de Gramsci, riding the mutations. À quel prix. Dans l’immense machine de l’histoire(-du-pouvoir), dans le boucan précis du pouvoir qui se présente actuellement ici maintenant je alors, donc dans l’incompréhension et la pré-signification nauséeuse, tenir, peut-on tenir, le fil d’un travail...

0

Humanités (numériques) et sciences humaines (histoire des) – voir ensemble

Tiens curieusement, sur les terrains maintenant de l’histoire des sciences humaines. Dont on découvre alors que d’autres, en groupes, on déjà fait cette translation. Dans quels termes alors ? Zone habitable donc, actuellement (depuis quand, depuis quels terrains, quittés pour quelles raisons ? Détournement ou simples orientations non réactives – comme l’inscription de sujets de thèse, ou autres motivations apparemment ab ovo). A regarder en parallèle, contemporaines, la problématique de la culture numérique (ou faut-il focaliser seulement, indépendamment, sur les Humanités...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search