Étiqueté : histoire intellectuelle

0

Les suites du mondial postcolonial : Mbembe, Baucom, Chakrabarty, anthropocène

Spivak avait posé “planetary” depuis longtemps – devant le rapide prolongement du postcolonial dans les formes de la mondialisation. Du postcolonial au mondial. Époque de la World Lirerature, et de la Littérature comparée – nouvelles vocations. ELB m’a remis entre les mains le nouveau Dipesh Chakrabarty, The Climate of History in a Planetary Age (2021, U of Chicago P) – je commence par ses Acknowledgments pour situer, prendre le cours de la conversation. Australie, et nouvelle articulation, formation projection vers,...

0

*Remédier* la culture : tout ça, oui

Tout ce travail devant nous. En effet – McGann montre bien cet état des savoirs, et de la culture, vie culturelle, même. Revoir, réarticuler, toute “la culture”. Refondre les théories disponibles, les ré-interroger. Et imaginer les nouvelles articulations utiles, pertinentes, et critique (vivantes, prose d’avenir). 1998, Remediation. Understanding New Media, MIT Press where else, Jay David Bolger & Richard Grusin 🔍 . Et partir de, appui sur, John Guillory, histoire du concept de média, généalogie (“Genesis of the Media Concept”, Critical Inquiry, winter...

0

Nouvelles subjectivités : peuples de qui ?

Je continue à beaucoup retourner les questions parcourues, organisées, interprétées, démarquées, & acted-upon, par IA et AB dans « Liberté académique et justice sociale ». J’en suis à regarder, considérer, les nouvelles subjectivités qui se manifestent, sur les campus états-uniens oui, dans les universités en France oui (Paris 8 is a case in point, trust it to, touch-paper quality constitutive here – ailleurs ? J’en sais moins), dans la culture des générations étudiantes aux Etat-Unis oui, je l’ai directement rencontré,...

0

Lectures autour des libertés académiques / nouvelles subjectivités identitaires

Parcours absorbé dans les travaux d’Isabelle Arseneau et Arnaud Bernadet, dans le contexte québécois et la situation universitaire singulière de McGill University (et plus précisément le DLTC, département des littératures de langue française, de traduction et de création – on which no comment for now) : interventions dans la presse canadienne au cours de l’hiver 2020-2021, Mémoire déposé auprès de la Commission scientifique et technique indépendante sur la reconnaissance de la liberté académique dans le milieu universitaire, audience devant la...

0

Wiener – puissance de la v.o.

Énorme quantité d’apprentissage, à lecture de Cybernetics, de N Wiener, 1947 / 1961 (pour 13 ans de recul, considérés en préface). Non seulement le fourré de contextualisation (WW2, les émigrations scientifiques aux US, les savants et scientifiques juifs en personnages caractéristiques, ou simplement d’Europe centrale – Schrödinger ici aussi, Wittgenstein plus loin, les fondations, les situations universitaires changeantes, et alors la spécialisation disciplinaire que Wiener déplore (et alors encore, les projets interdisciplinaires, « boundaries », « between », ici forge...

0

Situer McLuhan

Encore sur ce bon casse-tête, qui me fait « comique des idées » : situer Understanding Media, 1964 (sur bourse de recherche 1959-1960 – bourse US d’ailleurs.) La Condition postmoderne, Lyotard : 1979. « Comiquement », rapport « sur le savoir au XXème siècle » commandé par le gouvernement du Québec ! (A story here. What the … ?) Je pense à, je teste, le postmoderne, avec le modernisme, comme premiers discours entrepris pour détricoter la modernité. L’un des premiers...

0

Média, communication – époque

Quelle époque, d’abord ? Hayles remonte la généalogie d’une culture des livres de code téléphérique, d’une épaisseur (états-unienne en particulier) étonnante et désuète. PostWW2, avec ses nouveautés techniques (cryptage, for one), et « l’âge électrique » (dit McLuhan). Les 1950s, 1960s ? Communications en France (poly-disciplinaire, E Morin et R Barthes et al. il me semble, en contemporain de la sémiotique), Media Studies rapidement au CCCS et découlant des Cultural Studies, les « mass média » (ma génération scolaire). Voir...

0

Les effacements du numérique : média et idéologie de la culture

Interesting one : tapant ici même numérique, je me vois proposer la correction homérique. On pourrait en faire une fable pour le point que j’allais poser ici : il me semble qu’on peut prendre – qui ? Le « sentiment linguistique », poétique, du malaise, du renfrogné, du pas-d’accord, prévention, hostilité, « vigilance » dirait une perspective de lutte pour la critique (si elle était à affect post-CNR, militante moralisante), ou encore réaction idéologique – qu’on peut prendre par : une...

0

Discovering seniority

Je note beaucoup en ce moment, je l’ai déjà repéré par le terme “seniority”, des effets d’histoire auxquels je ne m’attendais pas si riches, frais, étonnants. À aborder, maintenant : et il y a donc une jeunesse ici, dans la carrière senior, avec ses ressources de perspective, d’historicité, et même – bonheur alors – d’en avoir été, participé, d’y être incluse, incontestablement, pour le meilleur et le pire, mais en possession de ce bagage à interroger ; bagage d’interrogation. “Transmettre”? Pas tant...

0

Simondon, cybernétique : libération et médiation

Simondon m’impose du chemin ce matin. Il fraye fort et dense dans « Signification de l’encyclopédisme » (circa 140s). Pour poser sa proposition sur la cybernétique comme forme contemporaine de la libération par, dans, la technique. (Dans la technique puisqu’il pose également, par un petit lyrisme historique, le bloc alénation-libération comme un invariant propre à chaque époque, 144). Il propose : histoire graduée des encyclopédismes, ou universalismes réacquis contre les figements des ordres « civilisationnels » en pouvoirs (ex. le...

0

Système : homologies 1958, et

Un sacré nœud, qui m’apparaît à la lecture de Simondon, et donc indexé à 1958, mais il faut aussi l’attacher à 1948 : point de référence que donne Simondon dans la publication de Cybernetics, Norbert Wiener, « et qui est un nouveau Discours de la Méthode » (147, Du Mode). J’écarquille l’attention, et boude un peu à l’ingestion, pp. 148-149, quand apparaît la proposition sur la cybernétique, « et la théorie de l’information », comme technologique plutôt que technique et mode...

0

Recherche-création (après et avec Culture numérique)

Bon, libido de touche à tout, peut-être à surveiller, souci du « je suis partout ». Mais. Au moment où je commence à mettre en forme l’écheveau « culture numérique » (ou plus précisément discours formés sur, soit Comparative media studies projet Hayles, media studies ((génération au sein des culturales studies avec la rupture Popular Arts)), Digital Humanities et translation française, lieux sociaux et culturels d’ancrage, configuration reconfigurations des rapports avec histoire des techniques – conception et histoire des sciences-...

0

Pans de lecture – agenda printemps

Les beaux pans de lecture qui s’ouvrent, avec ce manifeste printemps de l’humeur sciendi : . Ong plus détaillé (rhétorique, romance, Ramus, dialogue), Zumthor s’il faut, en suite de Goody sur la da . plus d’U. Eco en suite de travail éditorial, culturel finalement, sur OTSOG, (philologie et sémiotique ?) . tout le pan Merton, reprise de Serendipity, Social Theory, et la collectif de Calhoun sur, et prise de contact avec A. Saint-Martin . tout le pan Hayles, bien réouvert...

0

Schlanger : l’affect philologique

Beaucoup à écrire, elle a, sur l’amour de la culture. Quelle position, ou pratique, philosophique cela lui fait-elle ? À brosser le tableau des résistances successives à la libido sciendi, et maintenant des polémiques successives à l’affect bibliophile, elle doit placer en face, à chaque temps de comparaison, la caractérisation de. « Pléthore philologique », par exemple, et structurellement « mémoire culturelle » (231) ; Caillois et sa conversion à la méditation de pierres, « en quittant les livres qui...

0

Judith Schlanger, George Eliot – et l’affection

La densité de bonheur de pensée de La Vocation me fait penser à celle de Middlemarch. Et on est bien dans des zones proches – de la situation de l’intellectuel, doublé d’une position femme dans un jeu de discours (roman dans sa grande période culturelle, invention des positions d’activisme intellectuel dans les échanges publics , journalisme, – philosophie dans ses repositionnements à affres et suspens post-80). L’intellectuel, l’acteur du pan intellectuel et culturel ; la question de l’histoire et de l’histoire...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search