Étiqueté : histoire intellectuelle

0

Humanités (numériques) et sciences humaines (histoire des) – voir ensemble

Tiens curieusement, sur les terrains maintenant de l’histoire des sciences humaines. Dont on découvre alors que d’autres, en groupes, on déjà fait cette translation. Dans quels termes alors ? Zone habitable donc, actuellement (depuis quand, depuis quels terrains, quittés pour quelles raisons ? Détournement ou simples orientations non réactives – comme l’inscription de sujets de thèse, ou autres motivations apparemment ab ovo). A regarder en parallèle, contemporaines, la problématique de la culture numérique (ou faut-il focaliser seulement, indépendamment, sur les Humanités...

0

Humanités – surprisingly, somehow

La question c’est : qu’est-ce qui change ? Qu’est-ce qui se désarticule et se délégitimise, exactement, dans les recompositions innovations tables rases modernisations réformes qui sont notre histoire contemporaine ? « Ma » génération. (Je me dis. Pour essayer de faire sens de quelque chose dans un parcours que je ne veux pas assumer à titre individuel.) Surprise, de me retrouver, un peu en grisaille, après la glorieuse succession des figures de l’étranger – ma légende professionnelle depuis le comparatisme,...

0

Barthes sur Michelet

Oui ce rappel, Michelet premier terrain de Barthes, dès le sanatorium comme cursus. Opération Barthes sur Michelet ! Corps, fantasme, opération de lecture, dénégation de l’histoire pour construire la figure de l’Histoire, etc. Et finalement aboutir à un sens très sculpté très recrypté de Michelet historien-écriture-corps comme « une immense anthropologie » (Leçon p. 44 – où « immense » dévalue et réévalue et minorise-individualise-subjectivise « anthropologie », détourne la « science » au profit d’un enjeu du « désir...

0

Meillet situe Saussure

Quand Saussure se met aux Légendes, de même qu’aux Anagrammes et aux cours de linguistique générale, à contre cœur et après latence ( ayant quitté Paris), Meillet en est déjà aux classes sociales, groupes, changements sociaux imprimés dans les « langues communes ». Qui ne sont plus des nationalités, mais des groupes, professions, genres même (esclave et maître, devant les mots du müssen, 245 – ici Schuschardt). Et déjà dans une interaction avec la sociologie, « études sociologiques », «...

0

Antoine Meillet – linguistique science sociale

Bon correctif, bonne mesure, de découvrir Meillet dans ses termes, ou dans  sa situation dans la formation de la linguistique. On y rabat un peu sur l’originalité de Saussure, il y a donc des consensus et bons sens théoriques d’époque, et des buzz words (car les générations se succèdent très vite et les modernistes sont déjà rangés pour passer les Victoriens et Edouardiens au passé). Meillet a déjà passé dans Durkheim, (extériorité et coercition des faits sociaux sur l’individu) quand...

0

Étrange Halbwachs

Très grande étrangeté de Halbwachs. Procédés, procédures, étonnants. How acceptable, in his own context. -?!  How strange in the light of contemporary reconstruction of a likely narrative of the history of French sociology, with that of competing psychology. How possibly « le père moderne des études sur la mémoire » , 4e de couverture Thomas Hirsch ?! Des aperçus, des conclusions, qui ont le potentiel de ces breakthroughs caractéristiques de l’invention du social chez Durkheim et al. Mais les moyens...

0

Milman Parry entre les langues scientifiques

Satisfaction de me mettre à travailler sur Milman Parry : thèses françaises sur Homère et l’épique, Classics et philologie disciplines intereuropéennes,  français et anglais sur le grec, et enfin les premiers scientifiques américains du langage, encore ceux qui cherchent leur formation dans l’Europe des sciences philologiques, linguistiques, et orientalistes. Parry et Meillet, moins directement qu’avec non pas l’intitial Victor Bérard mais Aimé Puech, avec accompagnement de M. Croiset et donc Meillet comme « primarily a linguist » (xxiii, The Making...

0

Lévis-Strauss : transition décoloniale

Extraordinaire Lévi-Strauss, cette construction, dont je ne vois pas encore bien les avantages. Bricolage s’il en est – Et alors comment place-t-il l’anthropologie dans l’ordre de la science, dans ce cas ?? La Pensée sauvage, 1962, lecture entreprise pour généalogie dans la question des savoirs du Sud et leur représentation dans la pensée européenne – Et présentant également des opportunités majeures pour la généalogie du saussurisme, de la French Theory, de la pensée de la pensée depuis les Sixties etc....

0

Théorie et conditions historiques : familles historiques

. Penser depuis Hitler, “Auschwitz”, Arendt, N. Elias, encore Agamben, et les nouvelles lectures de Scpitt . penser depuis Hiroshima, 1945 et les conditions de la paix : toute la ligne géopolitique, Relations internationales, Area Studies, American research university and militaro-industrial-academic complex . penser depuis la Décolonisation, soit la colonisation : critique, pour commencer, de la ligne précédente. Et plus loin : critique de la modernité, civilisme, nationalisme et cultural difference . penser depuis la Révolution française : démocratie moderne,...

0

Programme d’Arkoun : critique de l’islam

comme la pensée chrétienne, (la pensée arabe) doit accepter le cheminement inverse de celui qui, pendant des siècles, a érigé en essences transcendantales des réalités transitoires. Travail critique comme travail d’historicisation : sur le processus de transcentandalisation de la Révélation. Il couple cette tâche avec, 123 : « elle doit affronter l’homme dans sa positivité sans renoncer à développer les grands débats ouverts par le phénomène coranique. Rappeler sans doute ici la maille avec : la distinction historique où Arkoun...

0

Proposition d’Arkoun : historicité de la Vérité révélée, et langue

La Pensée arabe, 120 – dernières pages dédiées aux « droits et tâches » de la pensée critique arabe, dans des conditions où une pensée idéologique domine. Prendre par l’historicité, travail critique ordinaire, au pied du bon mur. Comes into his own there. Une singularité de l’islam, et de l’histoire arabe : un rapport à  la langue. Rapport prophétique structurel (et projet explicite de Mohammad) qui vient se compliquer en conditions postcoloniales par les idéologies de l’arabisation et celles de...

0

Arkoun sur l’après 1950

Nouvelle qualité acérée du propos d’Arkoun quand il arrive au tournant des 1950s : s’agissant de l’enjeu pour la « pensée » dans les conditions contemporaines, un nouvel intérêt de savoir donne cette nouvelle edge. Il s’agira donc d’une nouvelle sensibilité, et alors incisiveness, quant aux jeux des groupes sociaux, et aux mouvements fins de la politique d’ « encadrement des masses » et emploi des « intellectuels intégrés » et autres « acteurs ideologiques » et « technocrates »....

0

M. Arkoun : la proposition de l’impensé

Je commence à percevoir le prisme de M Arkoun dans son histoire (galopante) de la Pensée arabe : un rationalisme clair, qui a ses rigidités, et inscrit régulièrement son point de vue sur des items historiques qui doivent être laissés pour une part suspendus, jusqu’à ce que j’en rencontre d’autres interprétations. A partir de ce prisme donc, évaluer la solution conceptuelle de l’impensé. The Unthought in Contemporary Islamic Thought, 2002. Où il s’agit à la fois d’une précaution historiographique classique,...

0

La Pensée arabe, Mohammed Arkoun

Que sais-je ? puis Quadrige, 1975, 2012, 2014. « Critique de la raison islamique », p. 2 et Pour une critique de la raison islamique, Maisonneuve et Larose, 1984.