Étiqueté : historicité

0

Antoine Meillet – linguistique science sociale

Bon correctif, bonne mesure, de découvrir Meillet dans ses termes, ou dans  sa situation dans la formation de la linguistique. On y rabat un peu sur l’originalité de Saussure, il y a donc des consensus et bons sens théoriques d’époque, et des buzz words (car les générations se succèdent très vite et les modernistes sont déjà rangés pour passer les Victoriens et Edouardiens au passé). Meillet a déjà passé dans Durkheim, (extériorité et coercition des faits sociaux sur l’individu) quand...

0

Gay Pride in London : the politics of sexuality

Transit à travers Londres, entre St Pancras et Waterloo, samedi, suffit à croiser une foule en bribes, se dirigeant vers son rassemblement et son carnaval. Je continue à chercher comment les sexualités sont devenues un tel espace du politique, de même que le racial ou ethnique-culturel, aux dépens si ce n’est pas au croisement du social/de la classe. Transnationalement et mondialement aussi. Quel contemporain politique, l’enjeu du patriarcat hétérosexuel, de la famille nucléaire capitaliste, etc.  Quel point de réarticulation de...

0

Le donné

Le problème du « head on » – je repense à Halbwachs et ses manières scientifiques d’un autre âge (+ la question du pionnier, s’agissant particulièrement de la sociologie française, et de l’école durkheimienne, auto-promue comme « la » science sociale – éclairante remarque de T Hirsch à ce propos) – le problème du « head on » donc : on ne se prend que le contour de la dominance, en plein visage. Tout le travail reste à 1. analyser...

0

Saussure et populisme : à l’essai

Si la prétention est que la légendologie de Saussure a des éclairages critiques a apporter au devenir du « peuple » dans la situation actuelle (soit : la poursuite de la mondialisation dans sa phase de résistance « populiste »), alors il faut que ses propositions sur le « peuple critique » fournisse largement plus qu’une critique des culturalismes identitaires, qu’on sait traiter depuis longtemps et sans Saussure aussi. Plus que l’arsenal des dénonciations de l’identité culturelle, jusqu’à racisme structurel....

0

Parry et Saussure, suite : ethnologues – et poéticiens des peuples

Décidément on voir une histoire du parcours de Parry : Lord (Albert B.) le souligne, dans son « Homer, Parry, and Huso ». Dès la fin de la thèse, passage du traditionnel à l’oral ; puis en 1935, appel du terrain, pratique et transmission de la poésie orale, apprentissage du serbo-croate, et voyage dans les Balkans. Ethnologie, réflexivité soigneuse sur la dictée, le matériel d’enregistrement, les rapports ethnologiques (« a liar », true mark), les extensions d’Homère à Huso (Cór...

0

Parry et peuple : modernisme, tournant du romantisme/19e

Ajout 4 juin à Parry & peuple : 450 : The old romantic notion of the poetry as a thing made by the people is by no means a completely false one. The poetry does stand beyond the single singer. He possesses it only at the instant of his song, when it is his to make or mar. Make it or mar it he will as he is able to tell story well, but well told or poorly told a...

0

Agenda : Milman Parry, « peuple », poétique de l’histoire

Ça vaudrait le coup de passer un moment à tirer le fil synonymique et cognate de « peuple » et « populaire » dans Parry, dans les études homériques, le texte méthodologique sur l’histoire de la critique littéraire (ici au sens, 1934, de philologie, science du texte), et maintenant les notes de terrrain sur Cór Huso, poésie sud-slavique. On y verra les équivalences théoriques, poèmes de théorie, entre populaire et tradition, poète = poètes=tradition (avec un statut, une qualité particuliers...

0

Linguistique science des « masses » ?

Emergence parallèle (chronologies à vérifier) de la sociologie et de la linguistique dans son institution moderne (post-victorienne) ? Dans les deux cas peut-on y reconnaître des épistémès de l’âge des masses – page tournée depuis Arnold, et alors depuis Renan ?, et Taine ? Bréal, qui défend « la vie humaine » dans la linguistique contre la convergence méchante du naturalisme (« lois fatales ») et du mystique, débouche sur un autre argument que simplement le rappel de l’usage et...

0

Roboratif – ici JS Mill lu par Bréal

Ah et le plaisir de frayer un dimanche matin avec les Scientifiques du grand âge. Bréal cite donc Mill : De toutes les façons vulgaires de se dispenser de l’étude des influences sociales et morales sur l’âme humaine, dit quelque part Stuart Mill, la plus vulgaire est d’attribuer les différences de caractère et de conduite à des différences naturelles indestructibles.

0

Philology of power – Gyan Pandey on Communalism

Guyanenda Pandey’s perfect methodology in The Construction of Communalism (1990, 2006) : . the colonialist stereotype, from governmental and police archives, underlining the thin crust of modern historiography, as it pretends to invent traditions and reach back to the essence of castes, tribes, religious groups. Late construction. . study of the construction – from earliest occurrences to relays and settling into a doxa, a discourse. The “communal riot narrative”. Historicisation. . décomplété par : l’historicisation des groupes par le détail de...

0

Walter Ong, pan sur le nez

Your high-literate values, those you make your pride of, professional and personal, are historical, that’s granted, but in denial of anthropological history and simply elitist, for want to a broader word for now. Tout ce qui se transforme et se dévalue, ou peut rester comme « résidu d’oralité », quand une société passe à la chirographie puis typographie (chastised I am, but hey, good shiny words I will still take). La dimension performative, avec toutes ses qualités et valeurs et...

0

Nietsche lu par Foucault, Deleuze, Guattari – philologie

Estomaquée par la Généalogie de la morale, et donc je reste perplexe devant la lecture qu’en tire Foucault pour ses propres intérêts critiques. Quelle théorie du pouvoir ? Que fait-il de ce reste massif : la célébration de la tyrannie comme noblesse et vie ? De même, que fait-il de la logique « paralogique » et « paradoxale », explicite chez Nietzsche, du trope, qui retourne à chaque instant la valeur de la valeur ? Sur la vie et l’affirmation,...

0

Nietzsche fait lire Foucault – et Saussure et la naissance de la sociologie

C’est sur qu’on se sensibilise à la méthodologie de Foucault en passant de près dans La Généalogie de Nietzsche. Distance critique mieux assurée sur sa pratique philosophique qui est une opération sur l’histoire. Manipulation, façonnage de l’histoire, dans un mode comparable, intertextuable, avec Nietzsche et sa philologie paléontologique, la préhistoire de l’homme. Terrain de science d’époque et terrain de fantasmagorie conceptuelle, anthropologique, et épistémologique. Valeur des plongées dans telles séquences, des projections de telles évolutions / ruptures. Valeur conceptuelle et...

0

Nietzsche, généalogie

Nietzsche délicieux ! Généalogie de la morale, p. 12 (Idées Gallimard, 1974, toute une époque, et la mienne) :  « un genre d’hypothèses généalogiques à rebours et d’essence perverse, genre vraiment anglais », sur Paul Rée, De l’Origine des sentiments moraux, 1877.  En suite des Equipements de pouvoir, et en amont de Foucault, « Nietzsche, la généalogie, l’histoire », 1971. Et en contemporain de Saussure, sur le chantier d’une modernité de l’histoire, réinvention discursive/historique, de l’histoire. Quel effort de double...