Étiqueté : international

0

Ivan Illich situe 1971 – « interculturel »

Deschooling Society, 1971, écrit après travaux de séminaire « Alternatives in Education » au CIDOC de Cuernavaca, Mexique, Center for Intercultural Documentation. Montre : une dimension catholique de l’intérêt tiers-mondiste, ou au moins « interculturel » et sudiste disons, du tournant 1960s-1970s. Amérique latine des Sixties – jusqu’à Allende en 1973 en tout cas. Contribution des Amériques aux 60s, oui, aussi. Apports critiques décisifs de la théorie de la dépendance – de Freire aussi, voir le contexte. Et travaux post-européens,...

0

Inventions de la nation

Note intéressante glanée ce matin, chez Brice Couturier FCulture, sur la décomposition de la mondialisation, de G20 à G2 US-Chine en trade war maintenant : retours de la nation ? D’où commence la nation les nations ? Traités de Westphalie, 1648, index traditionnel, mais je n’avais pas noté : nations-pouvoirs protestants, obtiennent ce settlement contre aux dépens de l’impérialisme – il dit, l’universalisme impérial – catholique européen. Oui nation, composé politique protestant, je vois assez bien. Que la nation est une...

0

Mauss : penser le sujet collectif

Mauss cherche, en fait, à construire la compréhension d’un sujet collectif : le social. J’ai eu du mal à en comprendre la logique fondamentale, qui ne m’apparaît, tentative, qu’a la fin du parcours, 350 pages into La Nation. J’ai dû en passer par pas mal de méfiance, développements sur Rousseau et l volonté collective, toujours suspecte, et autres « conscience ». Mais je crois, au prix d’une reconstruction par lecture systémique, par poétique de sa pratique conceptuelle autour de «...

0

Mauss – formation des nations / contexte Conférence de la Paix

Le contexte dans lequel la nécessité de penser la nation pour mener à bien l’invention de la sociologie, ses nouveaux frayages et territorialisations : tout à fait évidemment celui de la WW1 et « les haines des nations » (108). Mais aussi par conséquence : la Conférence de la Paix comme instanciation des nationalismes 19e, soit « les nationalités », 109 : «  Il est presque comique de voir des faits de folklore mal connus, mal étudiés, invoqués devant la...

0

Mauss sur nation et nationalité

Mauss sur la nation (« adhésion consciente », processus d’intégration, sécularisation, nationalisation et par conséquence démocratisation) et sur la nationalité (« fétichisme national », « de sa littérature, de sa plastique, de sa science, de sa technique, de sa morale, de sa tradition, de son caractère en un mot », cité p. 32.) A situer donc entre le débat 19e sur le caractère national (dont Humboldt, libéral devant qui, ligne Fichte ? Long débat, long cours de ce terme, orientant,...

0

Mauss : la nation donc l’international(isme)

Tiens, is there a connection here? Entre chercher les articulations entre sociologie et psychologie, pour cerner « le sens du social » (p. 9, cité de Mauss même), et aboutir . à la nation pensée en série avec le socialisme, la nationalisation, la critique du bolchévisme, . et enfin, même série, avec l’international et l’internationalisme, et/ou « l’intersocial ». « Le milieu de milieux », les niveaux articulés qui forment un « système intersocial de systèmes sociaux » (cité p....

0

Nation à l’Etat – Norbert Elias sur la sociogénèse du nationalisme

Elias, toujours impressionnant, sa “Digression sur le nationalisme” dans The  Germans. La double discipline, d’historiciser et de socialiser (passer par l’étude des classes dans leur processus de sociogénèse), toujours au travail, et passant de question à question (un peu dans un désordre essayistique tout de même), corrigeant les vues, discutant les prises de l’histoire des idées, de la philosophie, de l’historiographie, de “l’histoire politique”, de l’économisme marxiste… Autour de nationalisme, par touches, par rappel de séquences dans le “changement des...

0

Nation et peuple, contd.

Rappel : que le nationalisme \ le sentiment national (“national pride” et ce qu’Elias regarde ici) est indissociable de la démocratie libérale, et de la souveraineté du peuple. C’est-à-dire que l’international dans l’époque des démocratisations reste associé, par contraste, avec “the international culture of the nobles” (Elias, 18). Histoire des valeurs de l’international, de ce cosmopolitisme (dans l’est limites de l’Europe) à l’internationalisme, en démocratisation beyond liberalisme etc. Ces variations. Il faut vraiment replonger dans ce qui fait pivot avec...

0

Géopolitique du Printemps arabe, Frédéric Encel

2014. Nota : une demande en librairie révèle un amenuisement de l’intérêt pour le Printemps arabe, et révèle les titres qui restent actifs. Curieusement celui-ci. Domination de la géopolitique ? Discours le plus recevable ? Le plus pérenne au-delà de l’actualité, peut-être. Aïe la géopolitique, elle n’a pas changé. Tropes. Les premières pages de Mohamed Akoun ensuite font mesurer le contraste.

0

Dada Africa

« Sources et influences extra-occidentales » Exposition Orangerie, cf présentation en ligne.   Commissariat général Ralf Burmeister, directeur des archives d’artistes à la Berlinische Galerie de Berlin Michaela Oberhofer, conservateur des Arts d’Afrique et d’Océanie au Museum Rietberg de Zurich Esther Tisa Francini, directrice des archives écrites et des recherches de provenance au Museum Rietberg de Zurich Commissariat pour l’étape parisienne Cécile Debray, conservatrice en chef du patrimoine, directrice du musée de l’Orangerie Cécile Girardeau, conservateur au musée de l’Orangerie...

0

Fonctions de l’exil

Fonctions critiques de l’exil. Socialisantes politisantes (voir Anderson sur Three Flags), productrices de critique ; epistogènes. Par les bifurcations ou réarticulations. Reprendre, par exemple, dans les échanges avec MedFil et CoPoMo, les synergie – agencements trans-discours trans-plans – entre mouvements révolutionnaires, politiques d’Etat, expressions dans les politiques des savoirs, transferts dans les langues, etc.

0

Intellectuels exilés – recherche sur, recherche avec

Question, avancée en CA de Paris 8 cette semaine, des initiatives de recherche « sur » (car c’est avec) les Universitaires pour la paix, les « réfugiés », les « exilés », enseignants, chercheurs, étudiants. Comment « intellectuel » se reproblématise avec ce cadre. Doit être problématisés. Il n’y a pas qu’une sociologie des savoirs et de leurs acteurs à exercer : bien aussi la dimension géo/politique du social. . Solidarité UP ! Turquie.   . Pas seulement : développer des savoirs...