Étiqueté : islam

0

Olivier Roy sur communauté et société – l’intenable Etat religieux

Ici aussi, lumineux. Sur la qualité intenable des communautés religieuses, observable en particulier dans les Réformes ou les genèses (Pilgrims américains, islamismes, Genève de Calvin, post-débuts du christianisme…). L’intenable parle simple effet de l’histoire qui est une culturalisation de la religion, qui est aussi une socialisation de la communauté. Dès une seconde génération. Living in. Roy revient donc sur Gesellschaft et Gemeinschaft via Weber, mais lui donne un angle que je n’attendais pas. Ce qui manque à une communauté, alors...

0

Religion et culture – Olivier Roy

Olivier Roy y va aux discussions des masses : religion et culture, ici. La Sainte Ignorance, de 2008. Voir comment il fait pour engager ces plans entiers, à partir de problématiques situées, et choisies par l’actualité. Lire Roy avec Asad (et donc avec Geertz).

0

Fils dans les littératures du monde musulman

Lente maturation, toujours, des « littératures du monde musulman » que je vais continuer à cogiter sous la forme d’un enseignement de master l’hiver prochain. Cette fois avec le soulignement : « histoire et enjeux contemporains de l’orientalisme ». Apparu récemment : il y a trois fils que je peux commencer à tirer pour faire apparaître le transnational et la criticité contemporaine de l’islam : 1. le ghazal gazel, culture du divan, cours, persan – en Turquie ottomane, en Inde...

0

Indonésie – notes 2

. la complexité du projet national, originaire comme prolongé dans le present, en Indonésie – continûment révélée par les conflits séparatistes. Fédération, conquête (Timor, Papua), différenciation politique avec la Malaisie postcoloniale de la GBretagne, etc. . les processus de l’islamisation : le guide du kraton de Yogyakarta me le rappelle, ils se sont faits sur une société hindoue et peut-être bouddhiste, ce qui autre chose que l’islamisation des pays arabes puis tâche d’huile en Méditerranée, Mésopotamie, Transoxiane etc. Situation des...

0

Darul Islam, Indonésie, 1949

Nous arrivions dans une région qui venait juste d’être libérée de la terrible menace de Darul Islam : les fils du télégraphe avaient été arrachés et pendaient lamentablement aux poteaux, dont plusieurs étaient couchés à terre… Pram, La Vie n’est pas une foire nocturne, 1951, 149.   Ce qui motive une force politique (force = contre-interpellation) à investir le récit d’une religion. Bien sûr non pas « une religion » qui s’idéologise. Pas de « se » dans l’histoire, Heidegger...

0

The Calligraphic State, Brinkley Messick

Textual Domination and History in a Muslim Society, 1992, Berkeley, UofCaliforniaP. On Yemen. Pragmatics writ large. The theoretical imagination of it, the scope. The « textual polity » (polities) of the shari’a, and the practices of authority generated through it. And the usual historic fold when the nation-state establishes its framework, and own « total discourse » (Mauss) – which means, specific articulation, including divisions, of domains. Studying authority, of the textual variety here. The intelligence of imagining that authority...

0

Indonesia 1950s, Darul Islam

West Java, Aceh and Douth Sulawesi, low-level rebellions the « staunch Muslims of the Darul Islam movement » (Hannigan 218). Emerged in the 1940s, at the height of the revolution, amongst orthodox Muslims who wanted to turn Indonesia into an Islamic state, dismayed by the sectarisme of the mainstream nationalists. While strands of Muslim, nationalism and socialism (including communism) common components of the revolutionary movement, even in its secular overall logic, and frequent fluid overlaps between the three. Question is:...

0

The Muhammadyah, Indonesia 1912

Founded by Ahmad Dahlan, from Yogyakarta, returned from Haj, global movement of religious reform emerged from Saudi Arabia. Concern over enervated state of Islam in Indonesia, « set all that straight through modern, Western-influenced education ». Schools established in Java. Prompts the other Islamic currents in Java, traditionalist orthodoxy of village seminaries, to found their own group, the Nahdlatul Ulama, as a counterpoint to all this internationalist reform. T Hannigan p. 167.

0

De quoi le nom, islams : culture et politique

Culturalité du pouvoir suite. Combien les mouvements de l’islam/Islam deviennent de plus en plus lisibles comme une histoire politique – les « factions » évidemment des partis politiques, les islamismes des nationalismes étatisés, la fonction des États dans l’histoire de califat et Mulk et empires puis dans les transformations postcoloniales : nationalismes, éventuellement socialistes et non alignés, puis montée des oppositions « islamiques ». L’usage (notion trop limitée, tarte, à caractériser justement , c’est une question de l’analyse de la...

0

Mernissi sur le Prophète – méthode

Dans tout Le Harem politique, et donc, sous-titre, Le Prophète et les femmes,  Mernissi exprime admiration et amour pour l’homme Prophète. Je ne m’y attendais pas forcément, qualité de critique islamique donc, sans sortie ou rejet de l’islam, hors position séculariste. Un rapport, aussi, un peu enchanté à l’égalitarisme musulman originel. Non seulement une admiration historique pour les acquis de son vivant, où je suis en ce moment dans sous (presque) le même charme qu’elle, mais amour de culte, contemporain,...

0

Mernissi : méthode

L’aplomb d’une lecture, une lectrice. La question de l’aplomb étant seulement l’indication de la situation discursive tendue de pouvoirs, car elle confirme en pratique douce, progressive, attentive, très soucieuse des chaînes des savoirs et des termes anti-inflammatoires. Méthodes de Mernissi donc : . poser rappeler d’abord l’autorisation islamique de lecture, puis : . se glisser dans la position de tradition de la glose, de l’exégèse, des sciences religieuses, prendre les chaînes (et y prendre sa place femme, justifiée par des...

0

Mernissi : « Levons les voiles ! »

All righty : Levons les voiles ! Ceux du vaisseau-souvenir, mis d’abord ceux de nos contemporains qui maquillent le passé pour nous voiler notre présent. (Plus haut : « Ce livre-navire ») 20. Il va en être d’une licence mémorielle contre l’histoire, donc. Mernissi prend sa marge de manœuvre, du côté du rêve, du fabuleux, du plaisant. Mode proposé pour la critique : contre la « surveillance » politique, une licence de la lecture, et de l’écriture, sous référence à...