Étiqueté : islam

0

Pakistan, politique et religion

The Struggle for Pakistan, Ayesha Jalal, exactement l’espace d’observation pour les variations du rapport politique/religieux, et la variation de l’Islam même sur le territoire indien puis indo-pakistanais. Communalism and politics, or political interests; the contradiction of community and territory (Jalal’s main thesis). J’essaie d’apprendre comme projeter l’attention à ça. Prendre les gestes, intégrer les mouvements historiques structurants. Bien noter que le nationalisme pakistanais est comparable historiquement au sionisme, 1947, 1948, pour ce qui est de la conjoncture internationale. Etonnant, et...

0

Savoirs dans l’histoire : complexité (Egypte)

Trouble augmenté, dans mes incertitudes pratiques de la vie scientifique, avec un apport tel que l’étude d’Alain Roussillon sur « Intellectuels en crise dans l’Egypte contemporaine » (dans Intellectuels et militants de l’Islam contemporain, Kepel et Richard eds.). Tableau qui sociologise profondément, impliquant une géopolitique des savoirs un peu autrement articulée que celle générée par les dénonciations postcoloniales des orientalismes (US aid, entre autres, et programmes de recherche lancés et financés sur place). Qui doit, selon la carte de ses...

0

Énoncé, énonciation – discours sur/de l’Islam

Terribles langues de bois, charge idéologique qui caparassone le discours, murs de discours. Que faire avec ça. Comment. La tâche est d’apprendre à lire ces discours : qu’ils soient communiqués d’Al-Qaida (lecture à venir, anthologie Kepel et al), déclarations islamistes de toutes facettes, mais en miroir jeu de langage des faucons occidentaux, pouvoir israélien, sociologies d’Etat sur les radicalisations, etc. C’est : lire les énonciations dans les énoncés. Les moyens nécessaires pour ça sont chers – histoires discursives serrées, d’autant...

0

Désagrégation du tiers-monde

L’article de Thomas Brisson sur Abdel-Malek Altas et Chatterjee avec les conférences de l’UNESCO cherche à articuler la fin du tiers-mondisme autour de ces trois « trajectoires divergentes », en montrant la ramification des cheminements dans la multiplicité des contextes. L’histoire en apparaît en creux, elle est à rapiécer. L’article laisse l’hésitation ouverte sur la perte dans divers sables. La Brèche, texte de Morin dans Vingt ans après, retourne à cette question ou y intersecte, alors qu’il s’agit de donner...

0

« Nouveaux intellectuels islamistes », Roy

Les savoirs subalternes, acquis en autodidacte et dans la vulgarisation, fragmentaires, sans « universel » cognitif, hors institution de savoir, contre-institutionnel (ni les universités occidentales, ni les madrasas d’oulémas compromis dans les régimes d’Etat en jahaliyya). Mémorisation, de l’hétérogène. De la part de « lettrés » « éduqués » du secondaire et non plus du supérieur, théorie de la lumpenisation, pour Roy. Lumpen et subalterne, pas facile à articuler. Peuples troubles et trans, souvent idéologiquement équivoques. Ces caractères marqués dans...

0

Orhan Pamuk, Neige

L’investissement a été si considérable, j’en rage si nul produit n’en résulte. Notes disparates donc, au moins ici. . ville frontière – c’est à dire porteuse de longues histoires inter-impériales : Ottomans, Russes, avec la présence puis l’absence des Arméniens. Neige : ici pour la marge marche impériale. Contrée naturelle, sauvage, rude, isolée. Pauvreté, misère, ruines de splendeur (espace de villégiature et satellite d’empire ?), traces des départs et exils (théâtre, résidences arméniennes et russes. Maisons de thé. Denrées. . effacement...

0

Islamismes des 1970s – tiers-mondismes

Il faut, en effet, redégager la continuité historique matérielle entre islamismes (du coup, étant rentré dans le détail maintenant, le pluriel s’impose, c’est déjà un bénéfice) et tiers-mondismes. Dont la question du terrorisme, « enfant des années 70 » dit Roy.  Autant Brigades rouges et Action directe que les « hezbollahs preneurs d’otage » (19). Excellente historicisation d’Olivier Roy, toujours. Voir comment la divergence commence ensuite, par la simple opération des propositions idéologiques : l’islam, la prétention à l’islam, l’islam...

0

Olivier Roy encore : politique islamiste, éthique islamique

Encore un aperçu satisfaisant chez Roy, en sociologie. L’Echec de l’islam politique (1992 !) : insistance sur la nature politique du projet islamiste, en rupture avec la tradition islamique et en toute modernité, dont inspirée de l’Occident et du marxisme (et promue par de jeunes éduqués, scientifiques surtout – soit ici aussi la modernité) ; et caractérisation du reflux de l’islamisme (mouvance et jamais internationale) comme glissement dans la moralisation : éthique et non plus politique, vertu devant donner la justice,...

0

Olivier Roy sur communauté et société – l’intenable Etat religieux

Ici aussi, lumineux. Sur la qualité intenable des communautés religieuses, observable en particulier dans les Réformes ou les genèses (Pilgrims américains, islamismes, Genève de Calvin, post-débuts du christianisme…). L’intenable parle simple effet de l’histoire qui est une culturalisation de la religion, qui est aussi une socialisation de la communauté. Dès une seconde génération. Living in. Roy revient donc sur Gesellschaft et Gemeinschaft via Weber, mais lui donne un angle que je n’attendais pas. Ce qui manque à une communauté, alors...

0

Religion et culture – Olivier Roy

Olivier Roy y va aux discussions des masses : religion et culture, ici. La Sainte Ignorance, de 2008. Voir comment il fait pour engager ces plans entiers, à partir de problématiques situées, et choisies par l’actualité. Lire Roy avec Asad (et donc avec Geertz).

0

Fils dans les littératures du monde musulman

Lente maturation, toujours, des « littératures du monde musulman » que je vais continuer à cogiter sous la forme d’un enseignement de master l’hiver prochain. Cette fois avec le soulignement : « histoire et enjeux contemporains de l’orientalisme ». Apparu récemment : il y a trois fils que je peux commencer à tirer pour faire apparaître le transnational et la criticité contemporaine de l’islam : 1. le ghazal gazel, culture du divan, cours, persan – en Turquie ottomane, en Inde...

0

Indonésie – notes 2

. la complexité du projet national, originaire comme prolongé dans le present, en Indonésie – continûment révélée par les conflits séparatistes. Fédération, conquête (Timor, Papua), différenciation politique avec la Malaisie postcoloniale de la GBretagne, etc. . les processus de l’islamisation : le guide du kraton de Yogyakarta me le rappelle, ils se sont faits sur une société hindoue et peut-être bouddhiste, ce qui autre chose que l’islamisation des pays arabes puis tâche d’huile en Méditerranée, Mésopotamie, Transoxiane etc. Situation des...

0

Darul Islam, Indonésie, 1949

Nous arrivions dans une région qui venait juste d’être libérée de la terrible menace de Darul Islam : les fils du télégraphe avaient été arrachés et pendaient lamentablement aux poteaux, dont plusieurs étaient couchés à terre… Pram, La Vie n’est pas une foire nocturne, 1951, 149.   Ce qui motive une force politique (force = contre-interpellation) à investir le récit d’une religion. Bien sûr non pas « une religion » qui s’idéologise. Pas de « se » dans l’histoire, Heidegger...

0

The Calligraphic State, Brinkley Messick

Textual Domination and History in a Muslim Society, 1992, Berkeley, UofCaliforniaP. On Yemen. Pragmatics writ large. The theoretical imagination of it, the scope. The « textual polity » (polities) of the shari’a, and the practices of authority generated through it. And the usual historic fold when the nation-state establishes its framework, and own « total discourse » (Mauss) – which means, specific articulation, including divisions, of domains. Studying authority, of the textual variety here. The intelligence of imagining that authority...