Étiqueté : journal

0

Je n’y comprends rien

Il faut aussi refonder le point de savoir, de temps en temps sans doute, dans une véracité remise au net, déposant son réseau d’assurance tissée par les discours longuement construits, les repères encore actifs, les prises encore convaincantes, termes critiques in currency. Et réévaluer : je n’y comprends rien, « fraud » (dit JJL lui-même), et pour cause : on est situé, peut-être « comme intellectuel », dans une zone d’idéalisme qui est une zone sociale, de marginalité plus ou...

0

Confessions – sujets universitaires, leurs différences

Question : comment me situer devant une personnalité comme celle de Nasser Fakouhi, rencontré hier grâce à l’entremise de CH.  Pour un rapide profil et sans doute bien écorné sur le plan des subtiles synergies entre pratique-et-position de pouvoir et talent rhétoriques : page wiki. Tristesse des forces, sociale, professionnelle, intellectuelle, limitées, devant de tels exemples éclatants. Bonheur par contre évident de rencontrer, côtoyer, bénéficier d’une observation de, ces forces au plus musclé et sanguin – par l’exercice souvent très...

0

Edward Said, prose

Struck by Edward Said’s cool mastery of prose, in essays on the Arab novel in Reflections on Exile here, or writing biographical reminiscences of 1940-1950s Cairo. The confidence, the grace, the ease. Elegance. Conversation de salon effect, pieces conceived for literary magazines, free ranging outside of academic discipline. But that confidence. I allow myself to fantasize : from a substantial practice and professional sanction of literary scholarship, academic proof of oneself, experience built up, a solid bolster of progressive achievement....

0

Frontal, biais, marche

Oui ce serait de se mettre dans la tête que le travail se communique par les biais des pratiques et des produits, processus courants de l’activité de discussion et de traitement, et non seulement par le rapport frontal mis en scène au moment décrire les derniers pages d’une introduction à mon Saussure. Je pense à la sensation d’achievement, maintenant que l’anthologie Penser la différence culturelle est finalement devenue un objet, après si longtemps un projet, encore en formation et en...

0

Lecture sujet – James C Scott

Je deviens qui je suis en « intercourse » (Saussure), et donc c’est un bon moment quand une lecture me remet à une place savoureuse, jouissivement incisive. James C Scott again, with Two Cheers for Anarchism, 2012.  Just this sentence just now, p. xxiii, « The populist tendency of anarchist thought…. » and then as you like it. Je suis dans un peuple. Take me anywhere. ach.

0

Parry pour le ton

Parry aide à garder l’écriture contre le départ en vrille hyper-intellectuel. Ses notes de terrain montrent le rythme quotidien d’écriture, et la fluidité.  Bon de pouvoir les prendre pour repère, la, ou tempo.

0

Saveur des classiques

Une découverte, ou une évidence du moment, qui se présente et se retrouve, présente et présente : que les classiques fournissent une saveur interne, profondeur et vibration d’histoire dans, mais aussi un rayonnement du sens sur tout l’environnement historique et intertextuel, où se concentre la puissance de la culture. Il faut avoir 50 ans, ou quarante ans de lecture, pour en prendre tout le plaisir ou la passion. Horizon de la retraite après la profession (la question m’a préoccupée, pendant...

0

Écritures : done

Alors le grand bonheur c’est quand même cette jonction, enfin, des espaces d’écriture entre Ce que fait et Saussure, chantier livre. Désirée depuis très longtemps, sinon toujours, et faite avec un naturel confondant – why the whole drama ? Over years and decades ? Que des déplacements d terrain soient prêts. Travaillés par des passages mal connus à la conscience. Pourtant si bien compris, par un corps quelque part.

0

Parry, Canguilhem – how

Lectures plus intempestives ces temps-ci, où je pratique en vie privée des essayages de l’individualité contre les erreurs d’une passion mal intelligente du peuple. Lecture de « blue-sky research », enfonçant dans le langage, et dans les rouages des pensées du savoir, dimension historique, classiques. Parry, et Canguilhem. Alors ici : le plaisir des mécaniques, si soigneuses justement. Et les tons, doux modeste tendre et assez anal chez Parry, plus « présomptueux » (his word), hyperarticulé chez Canguilhem, contextes d’époque,...

0

Canguilhem – la prose des classiques

Excitement! Découverte de Canguilhem, in the prose. Idéologie et rationalité dans l’histoire des sciences de la vie, 1977 / 1981. Toujours ce tournant, d’ailleurs, qui cite le precedent, 1967-68, indexé à « l’influence de Michel Foucault et de Louis Althusser », notable effet dans les générations – l’antérieure Étant fixée à Bacheard (p. 9). La prose de Canguilhem – nerveuse et dense comme de quoi me séduire immediatement, rapidité de la pensée. Y compris parce que je dois prendre à grande...

0

Écriture : un état

La merveille (miracle ou ordinaire du moi, effets du moi sain, soigné) : soudaine évidence que l’écriture est un état et non une tâche. Soulevant alors la question de son évaluation, de sa vitesse, de son efficacité. Etat de précision, processus de la précision, d’analyse, coupe. Critique : faire de la place dans les articulations, articuler. Détotaliser, désétrangler. Ce qui veut dire aussi réouvrir la possibilité de parler. Rendre, libérer la parole.

0

Le fin : les traverses. Pourquoi ces délices ?

Fin de cet étrange projet de Nancy Huston, Lèvres de pierre, 2018, sur S-21 sous Douch, 216 : Cette discipline est indispensable pour que la révolution l’emporte. Le crime est là, tapi quelque part en eux, on peutet doit l’extirper. Il suffi de fouiller assez loin dans le corps, on le trouve à chaque fois. Oui du corps au mal (et à la liberté subjectivation), du langage à la valeur, dans  les entre-langues et entre-sexes, ces espaces circulatoires de la...

0

Écriture écoute histoire commune – thésaurus

Ah la beauté du premier moment de retour à la composition, ici dans mon anglais chéri et en projection vers un auditoire inouï (Indonésie, espace public de nations en rapports diplomatiques, espace civique du discours culturel et géopolitique du côté de la putative global civility) : retrouvailles avec le dictionnaire thésaurus. Ces temps de fouissement dans le langage, qui sont le petit exercice de l’invention de la pensée, dans les pas de tous les parleurs passés d’une langue et de tous...