Étiqueté : langage

0

Mettre des mots sur

Emilienne me fait résonner l’expression, à l’occasion d’un coup de fil, et au sujet des rapports de politique au sein d’une administration (d’enseignement supérieur as it happens). Harcèlement moral. De même ce sera harcèlement sexuel, exploitation de tout type, racisme, colonialisme, pouvoir et abus de, infringement sur les droits (dont du travail), etc. Oui un enjeu pour les dominés de ce coup de langage majeur : mettre des mots sur. Non seulement « dire stop » (proposé par IW en...

0

Institution – passion. Et pouvoir

Excitation intellectuelle, théorique, toujours : institution, publication, socialisation, culturalisation. Sur le mode : souffrance des constats du pouvoir, toujours plus affermis depuis les 1980s – et pourtant il y a de l’institution. Ses histoires, au moins, et même ses détricotages (qui en sont des analyses et des analyseurs), ses remplacements par ingénierie sociale, ses marketings, etc. Un très vieux conatus, socio-logique : famille d’instituteurs. Et le véhicule, le moteur ( ses cambouis partout) : le langage, les langues des cambouis...

0

Lordon – condition anarchique et fondation institutionnelle

Lordon suite, 280, alors, radicalement sur toutes les conséquences, en dérivations pratiques comme en racines de principes, sur « la condition anarchique » et la mise en forme institutionnelle de la multitude : « nul ne s’en tirera en pensant s’exonérer du mensonge collectif, car le mensonge collectif est la condition fondamentale de la vie de tout collectif. » Juste plus haut, discutant de l’option maximaliste de l’orphisme chez Giani Carchia : Car fonder, c’est proférer un mensonge inaugural :...

0

Humanités (numériques) et sciences humaines (histoire des) – voir ensemble

Tiens curieusement, sur les terrains maintenant de l’histoire des sciences humaines. Dont on découvre alors que d’autres, en groupes, on déjà fait cette translation. Dans quels termes alors ? Zone habitable donc, actuellement (depuis quand, depuis quels terrains, quittés pour quelles raisons ? Détournement ou simples orientations non réactives – comme l’inscription de sujets de thèse, ou autres motivations apparemment ab ovo). A regarder en parallèle, contemporaines, la problématique de la culture numérique (ou faut-il focaliser seulement, indépendamment, sur les Humanités...

0

Barthes sur Michelet

Oui ce rappel, Michelet premier terrain de Barthes, dès le sanatorium comme cursus. Opération Barthes sur Michelet ! Corps, fantasme, opération de lecture, dénégation de l’histoire pour construire la figure de l’Histoire, etc. Et finalement aboutir à un sens très sculpté très recrypté de Michelet historien-écriture-corps comme « une immense anthropologie » (Leçon p. 44 – où « immense » dévalue et réévalue et minorise-individualise-subjectivise « anthropologie », détourne la « science » au profit d’un enjeu du « désir...

0

Barthes sur la langue donc le pouvoir

Extraordinaire expérience, attendue mais dans ces dimensions ?!, de la relecture de la Leçon de Barthes, donnée en 1977. Crâne ! Tout tournant autour d’un thème du rapport entre langue, ou langage, ou discours, ou sémiologie (les flottements sont parfois reconnus et tracés, comme des propositions provocantes – « Je crois en effet aujourd’hui que, sous la pertinence qui est ici choisie, langue et discours sont indivis, car ils glissent selon le même axe de pouvoir », p. 30 –...

0

Mauss, nationalité, caractère: « fanatisme linguistique »

J’aime, chez Mauss sur nation, formation de la nation, nationalisation et nationalité, la prise en compte sérieuse, à titre de partie intégrante (c’est le cas de la dire, concept clé de l’intégration, reprise à Kuener), des langues et du langage. « Ensuite une nation croit à sa langue », parfait, 102 – et alors « elle fait effort pour la conserver encore plus que pour la faire vivre » etc. Et alors, « fanatisme linguistique », 103 ; « sont...

0

Braj Kachru – World Englishes are fun

At last, broaching this. Major hill to climb up and see out on the landscape from. Pleasure of getting back to English, to language and a language. And to mettre mon nez dans les discours, les pratiques, les coulisses, les fabrications toujours. Les « cultures du langage » – je vais retenir ça de JL Chiss. Rigolo de voir se découvrir ce petit monde de discours (à grandes enjambées mondiales, en thème comme en pratiques associatives savantes et autres braindrain),...

0

« A wonderful superfluity of speech » – Hodgson

Bréal en 1895 (année des conférences de Saussure à Genève je crois ?), sur la lutte et la critique contre naturalisme et mystique du verbe dans la linguistique (« Le langage et les nationalités », repris pas Lambert-Lucas en 2009, intervention éditoriale sur Langue française et identité nationale) : cite l’indianiste anglais Hodgson, en énumérant les mille ou douze cent dialiectes parlés sur la surface du globe : What a wonderful  superfluity of speech ! 36 Trésor, soit inventivité, anthropologique : la...

0

Lévis-Strauss : transition décoloniale

Extraordinaire Lévi-Strauss, cette construction, dont je ne vois pas encore bien les avantages. Bricolage s’il en est – Et alors comment place-t-il l’anthropologie dans l’ordre de la science, dans ce cas ?? La Pensée sauvage, 1962, lecture entreprise pour généalogie dans la question des savoirs du Sud et leur représentation dans la pensée européenne – Et présentant également des opportunités majeures pour la généalogie du saussurisme, de la French Theory, de la pensée de la pensée depuis les Sixties etc....

0

Walter Ong on Derrida

Juste pour le plaisir, Ong sur Derrida, nous sommes donc en 1982 : In contending with JJRousseau, Derrida is of course quite correct in rejecting the persuasion that writing is no more than incidental to the spoken word. .. But to try to construct a logic of writing without investigation in depth of the orality out of which writing emerged and in which writing is permanently and ineluctably grounded is to limit one’s understanding, although it does produce at the...

0

Walter Ong : expérience de classe

La lecture de Orality and Literacy – lecture de week-end, réservée pour les temps de blue sky research, soit le politique (énonciation du, par ex. dernièrement la lecture du mouvement gilets jaunes par le Laclauisme du « signifiant flottant », bonne idée) ) et le langage, plus directement que leurs configurations plus  complexes et élaborées des lectures de semaine, ces temps-ci genèse de l’islamisation du politique au Pakistan avec Ayesha Jalal, et histoire de-la-critique dans les Subaltern Studies avec Gyanendra Pandey...

0

Walter Ong pour décompléter Saussure

Enfin une lecture qui permet de relancer Saussure, par critique. Il faudrait sans doute entreprendre la tâche de l’élucidation dans ce rapport de lectures, assurément plus générateur que celle avec Derrida. Saussure sur la négligence de l’écriture comme renouvellement radical du système de la culture. Les limites de son traitement de l’écriture et des littératures ». Effets directs sur la question des Légendes, et effet en conséquence sur les propositions sur l’histoire des peuples. Enfin un appui critique. Scientifique. Soit qui...

0

Walter Ong, pan sur le nez

Your high-literate values, those you make your pride of, professional and personal, are historical, that’s granted, but in denial of anthropological history and simply elitist, for want to a broader word for now. Tout ce qui se transforme et se dévalue, ou peut rester comme « résidu d’oralité », quand une société passe à la chirographie puis typographie (chastised I am, but hey, good shiny words I will still take). La dimension performative, avec toutes ses qualités et valeurs et...

0

Walter J. Ong. On scholarship, and other

Le vif plaisir de découvrir, aux premières pages, le jizz d’un livre (plus caractéristiquement que toute forme courte ou écourtée) et d’être d’un coup convaincu par une voix, un ton. Souvent étonnants. On prend cette humeur alors, pour tout le temps du compagnonnage. On devient un peu ce sage et vieillot jésuite combatif et érudit, d’une finesse pénétrante et d’une largeur de vue au fait respirer, Walter Ong dans le classique Orality and Literacy, seulement 1982, je l’aurais placé plus...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search