Étiqueté : libéralisme

0

Naïvetés – et la sociologie, ou le social

Ces “savoirs” bétonnés, dont je connais les bêtises sans comprendre comment les déloger ou les interroger – fonds d’héritage et de formation, fond de classe et, plus large et plus fluide ou insaisissable plutôt, de situation sociale et familiale. La naïveté : d’où je nais, depuis où (quelles évidences, quels fonds), toujours recommencé. Félicien Faury, en jeune sociologue impeccable, formé aux outils et arguments profonds (Du Bois, Fanon, A. Sayad, relus réactualisés pour un impact critique complété et recentré, ils...

0

Histoire du public – dans l’État moderne

Ce qui veut dire – j’y viens en repassant par le fil qui semble se tendre entre les ingénieurs de Napoléon et l’institution des grandes écoles et les acteurs consultants actuels, passés par la ressource publique des “grandes écoles” qui sont des écoles d’ingénieur, et éventuellement par la ressource publique de la fonction publique, dans le profil pantouflage – que l’État public a aussi été une forme historique de la socialisation du pouvoir régalien, la République et ses bénéficiaires –...

0

Newfield : éclairage du point de vue libéral

© photo Le monde Newfield éclaire énormément. Le point de vue libéral, avec ses conséquences “humanistes” explicites, extrêmement révélateur. Invention forte d’un point de vue d’où reprendre l’histoire de l’université aux US. Sans doute, tout ce qu’il rassemble et orchestre de bibliographie et témoignages, montre une grosse activité d’élaboration et débat tout au long des épisodes et séquences marquantes depuis 1875 ; il ne parle pas seul et n’invente pas, ne rend pas à lui seul visibles, tous les mots...

0

Sujet libéral de l’université : C Newfield, Ivy and Industry

Il faut 11 pages pour m’amener non pas à me dire que, dawning, mais à m’esclaffer en ponctuation exclamative au crayon ; remettant Chris Newfield à la place idéologique que je n’avais pas du tout devinée ou supposée en le lisant dans ses travaux soit sur After PC (il coordonnait, 1995) ou contact trop passager avec Unmaking the Public University (2011, tout de meme sous-titré The 40 year assault on the middle class), ou déclarations ultérieures. Equations étonnante du sujet...

0

La liberté contre la liberté : sujets identitaires (variés), victimhood

Une perplexité logique qui continue à m’échapper encore et encore, succession de compréhension, à effort de complexité logique – c’est tordu – et ça m’échappe chaque fois. A refaire chaque fois. Exemples typiques, classiques et foisonnants, dans les trumpismes. Je les reconnais chaque fois, et chaque fois sans arriver à fixer l’opération. Même difficulté, aveuglement et bêtise, à propos de la géométrie dans l’espace. Ici bien redécortiquée par Linda Greenhouse, NYRB Feb 9th 2023, “Victimhood and Vengeance”, à propos du...

0

* Moi aussi *, Irène Théry

Bon, je m’informe. L’expérience de la bêtise, à laquelle je suis immédiatement renvoyée, heureusement immédiatement addressed alors que j’entre dans la lecture, et me mets au diapason d’un questionnement. Autant avec La Fabrique du crétin digital qu’avec la Civilisation du poisson rouge qu’avec maintenant (et enfin) le sillage de #MeToo. Que j’ai laissé flotter jusqu’ici, objet très difficile à aborder, amorcer. Très intéressée d’avance par la sociologisation proposée sur “sexuel” (Irène Théry active cette catégorie là, voir comment). “La nouvelle civilité...

0

Culturalisation – *nouveaux* statuts & fonctions du culturel

Sociétal vs social – propos, argument, de diverses discussions de l’état de la gauche (F Culture, dossier Diplo janvier 2022. Vers la notion d’une culturalisation, culture wars le coup stratégique de la révolution droitière néolibérale, et depuis, suivre ? Il faut reprendre le cadre gramscien et voir comment, traduit au fil des décennies récentes, il donne à comprendre. Hégémonie, dans un espace politique “de la connaissance”, de l’information et la communication, de la tertiarisation médiatisation etc. Question sociale question raciale,...

0

Eva Illouz sur les subjectivités néolibérales : contd.

C’est moi – non pas elle – qui qualifie ces effets de sujet sous le label lieutenan “néolibéral”. Elle dit plutôt “moderne”, et alors avec un sens sourcé dans Giddens mais aussi Weber (économie et société) – tiens et d’ailleurs aussi Polanyi on dirait, bien qu’elle ne le cite pas je crois : sur l’opération analysée comme “dis-embedding” (Why Love Hurts, 174), de l’érotique et de l’émotion. Pourtant : elle en est bien aux formulations telles : Like no other...

0

Olivier Beaud – *Le Savoir en danger*

A quels signes on reconnaît une position de parole. Quelques pages d’entrée dans Le Savoir en danger et les réseaux sont posés. Processus comique de mon déplacement devant, en 30 minutes de lecture, n’ayant plus que vaguement en tête le positionnement d’O. Beaud dans les débats jusqu’ici, sachant seulement sa présence investie et informée. Penny dropping. D’abord, la sensation soulageante que certaines suggestions, représentations, arguments, soient tenables : Einstein, Jaspers, le libéralisme universitaire allemand, que j’ai à moitié pardonné à...

0

Eva Illouz contd. Sociologie des subjectivités néolibérales

Toujours en suivi du travail serré, parfois laborieux (et parfois productif de matières limitées) mais à la hauteur de la tâche, et surtout éclairant toute la difficulté, l’exigence droite, de la tâche : exercer une sociologie (ex. par la perspective stricte d’une écologie des choix sexuels et amoureux) sur les conditions contemporaines de subjectivation, et les parts amoureuse, intime et sexuelle des processus de subjectivation en late modernity. Presque une pureté méthodologique, examen strict, des divergences de chemins interprétatifs, entre...

0

Subjectivités néo-libérales – écologie

J’y pense, je tiens ce fil, de la question des identités active – activée –  dans les contextes universitaires et articulation avec les milieux et développements actuels de militante (nouveaux sujets politiques, émergences de, formation de, façonnement de) – mais aussi, c’est un continu qui me paraît certain, caractéristique, et donc à reconstituer dans sa logique, avec les nouveaux sujets du désir, du sexe et de l’amour tels qu’anatomisés par la sociologie d’Eva Illouz. Ici Why Love Hurts, A Sociological...

0

Mary Douglas – excellent read

Sated, exhilarated, fully funned, twinkled and nicely ironized, after Mary Douglas’ How Institutions Think, 1986. An unlikely date for such British anthropology (then writing from US choice, cosmopolitan academia, Syracuse UP) – the effect is to recast the view of the said date. A minx, using the marginal informality of the lecture genre, which is also a genre for authorization of academic maturity and election, to give herself elbow room. But then also the remarkable – probably fairly provocative –...

0

Nietsche lu par Foucault, Deleuze, Guattari – philologie

Estomaquée par la Généalogie de la morale, et donc je reste perplexe devant la lecture qu’en tire Foucault pour ses propres intérêts critiques. Quelle théorie du pouvoir ? Que fait-il de ce reste massif : la célébration de la tyrannie comme noblesse et vie ? De même, que fait-il de la logique « paralogique » et « paradoxale », explicite chez Nietzsche, du trope, qui retourne à chaque instant la valeur de la valeur ? Sur la vie et l’affirmation,...

0

Saba Mahmood sur le discours de la civility

Oui : la force critique de Mahmood est dans la qualité de manoeuvre dans le discours de la civility, connaissance des logiques historiques profondes et scholarship ici, très sûr. Histoires du droit. Qui lui permet les opérations d’historicisation des concepts et conceptualités juridiques libéraux importantes – sans doute importantes, j’ai encore du mal à digérer et à calculer les résultantes. Conceptualités : elle y va par les discours, par les cadres discursifs en leur effets, pragma, idéologiques. En tout cas...

0

L’Europe comparée par l’Islam

Important, pour parler en comparatisme de l’Europe et du monde musulman – pour exercer la perspective d’une critique islamique -, de laisser le vocabulaire de la démocratie à sa place correcte d’horizon idéal, califat de la modernité, et de parler, comme fait N Mouline, de constitutionnalisme. On peut dire aussi libéralisme, d’autres pans que le politique s’y articulent, il y a des avantages aussi. C’est l’option de Asad. ZS, étudiante de cours Litts du MM, répond à mes questions sur...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search