Étiqueté : littérature

0

Situation de McLuhan

Tiens, je mets McLuhan à l’horizon, lectures nécessaires pour me faire un soubassement pour “la culture numérique”, et j’approche enfin ce livre souvent objet de vague question. Première approche par fiche wiki simple : éléments intrigants de situation. Passage par Cambridge, Leavis et IA Richards (New Criticism explicitement) ; base dans English. Canada, et catholicisme (par conversion), singularités. Création du Centre for Culture and Technology, 1963 (année précédant la parution de Understanding Media), parallèle avec le CCCS de Birmingham 1964,...

0

*How We Think*, who’s we ?, et pratiques critiques

Je m’étouffe en lisant Hayles, How We Think. Digital Media and Contemporary Technogenesis. (Surtout ayant en parallèle Simondon on the go, et son élégance épistémologique, qui a ses complaisances philosophiques quasi cosmologiques, utopie conceptuelle so far, mais la densité et la fermeté de chaque chaînon.) Donc : patience à traverser et noter, comme matériau et simple fait des propositions qui sont actives comme références dans un champ que je vois se dessiner avec étonnement page à page, la qualité critique...

0

Seuil de lettres – positions de la traduction

Tiens, une nouvelle situation éditoriale, au moins considérée le temps de sa projection utopique (projet de traduction d’OTSOG envoyé) : je serais donc posée dans un champ magnétique tiraillé, partagé, entre censure et liberté de la langue et de ses régisseurs. Position de Moderne, enfant de la culture moderne, méritocrate à apparition récente, sans héritage, dans les lettres. Héritière scolaire, qui n’est pas héritière des lettres. (Déclinaison très locale, et pourtant pertinente, de « moderne » : modern languages, concours...

0

Littérature d’intervention – de quoi le nom ?

Configuration émergente – je ne l’identifie dans son ensemble que récemment : Mathilde Roussigne sur une ethnographie de la littérature, avant quoi toute la généalogie des auteurs enseignant à Vincennes (et effets de generation lisibles) et jusqu’à la création du master de Création littéraire ; Marielle Macé sur l’essai, Alexandre Gefen sur la « littérature d’intervention » donc (Corti, 2021) . un phénomène français – parisien et mondain ? Lettres et ses imaginaires sociaux, dont ses moralités ? Voir alors...

0

Katherine Hayles : what obtuseness?

The recognition was immediate : a socio-cultural epidermic reaction to How We Think. Digital Media and Contemprary Technogenesis (2012, U of Chicago P). « Nerdy » an initial, prejudicated descriptor. Then the feeling along the walls to identify the characters of this reaction, the peculiar signals it responds to, the vocab, the tropes, the manners. De quoi ces objets, mal construits, ces propositions qui sont des oblitérations, pans d’ignorance déployés, notions écrans, sont le nom. « Obtuseness » is this...

0

Histoires de la « littérature »

Oui je continue à m’ébaubir des fonctions historiques de la « littérature », et à exulter à chaque instance d’une historicisation, socialisation, cassant un peu craquelant un mythe à peau infiniment dure, se recomposant sans cesse comme une vieille religion d’enfance. (La littérature aura été ma liberté : gagnée, en sortie sociale et indépendance subjective, mais aussi mon retrait, refuge, idéalisme – « coûteux », dira CS.) Avec Anne-Marie Thiesse, sa fonction dans « l’idée nationale » ; l’histoire littéraire...

0

Littérature – ses homothéties contemporaines

Lecture d’AM Thiesse, La Fabrique de l’écrivain nationale. Entre littérature et politique, 2019. Les puissances sociales historiques qui se sont cristallisées, sur le temps long du long XIXe siècle européen-colonial, dans la littérature (en cristal avec « idée de la nation », démocratisation, sécularisation donc, et ses bases économiques, libéralisme économique et politique puis fissure du socialisme) : ce sont elles qu’il s’agit de voir se transformer et se désinvestir, pour devenir quoi, s’incarner s’incorporer dans quelles formes et médiations en cours...

0

Intelligence roborative d’Anne-Marie Thiesse

Enfin réparant une vieille lacune, je lis : La Création des identités nationales. Europe XVIIIe-XIXe siècle. En me disposant pour la lecture de L’écrivain national, paru en 2019. Livre pétillant. Éclairant avec puissance. La largeur du traitement, toutes les dimensions de l’Europe, traitement « cosmopolitique du national » et comparatisme des constructions nationales et des indépendances plus ou moins précoces ou longuement contrariées. Le matelas théorique, et la sûreté idéologique, qu’on sent derrière chacun des apports, cas d’étude après cas d’étude....

0

Sociologique de Meillet – Saussure sans classes

Le mot concept de Meillet dans « Comment les mots changent de sens » est groupe : groupe particulier, qui pratique une « langue particulière », avec son « autonomie ». Très singulier par rapport à Saussure. Qui pense en termes de peuples quand même, encore ?. Même dans la théorisation de l’intercourse, où il isole bien l’action de clercs portant leur propre culture et en chargeant la légende qui leur passe entre les langues. Ici on est sur la...

0

Parry et Saussure, suite : ethnologues – et poéticiens des peuples

Décidément on voir une histoire du parcours de Parry : Lord (Albert B.) le souligne, dans son « Homer, Parry, and Huso ». Dès la fin de la thèse, passage du traditionnel à l’oral ; puis en 1935, appel du terrain, pratique et transmission de la poésie orale, apprentissage du serbo-croate, et voyage dans les Balkans. Ethnologie, réflexivité soigneuse sur la dictée, le matériel d’enregistrement, les rapports ethnologiques (« a liar », true mark), les extensions d’Homère à Huso (Cór...

0

Saveur des classiques

Une découverte, ou une évidence du moment, qui se présente et se retrouve, présente et présente : que les classiques fournissent une saveur interne, profondeur et vibration d’histoire dans, mais aussi un rayonnement du sens sur tout l’environnement historique et intertextuel, où se concentre la puissance de la culture. Il faut avoir 50 ans, ou quarante ans de lecture, pour en prendre tout le plaisir ou la passion. Horizon de la retraite après la profession (la question m’a préoccupée, pendant...

0

Mauss, nation, épopée – Ossian

Bien ce compact-là toujours en jeu avec Mauss, après Saussure après les philologues des « cultures » : 109, « effort constants… revenir aux sources populaires, au folklore, aux origines, vraies ou fausses, de la nation.  … Le mouvement partit d’Ecosse… histoire du faux Ossian, de cette littérature gaélique soi-disant retrouvée » (1760 – la chronologie est problématique ici.). Note : « James Mcpherson, Fragments of Ancient Poetry… épopée gaélique prétendument retrouvée, inventée par l’auteur. * Mauss sur la piste...

0

Mauss, nationalité, caractère: « fanatisme linguistique »

J’aime, chez Mauss sur nation, formation de la nation, nationalisation et nationalité, la prise en compte sérieuse, à titre de partie intégrante (c’est le cas de la dire, concept clé de l’intégration, reprise à Kuener), des langues et du langage. « Ensuite une nation croit à sa langue », parfait, 102 – et alors « elle fait effort pour la conserver encore plus que pour la faire vivre » etc. Et alors, « fanatisme linguistique », 103 ; « sont...

0

The fruits of polemics – Quirk, Kachru, Singh

The critical thrill of learning from plunging into a debate. The grey literature of debates,  polemics, responses. Here Prendergast – why how ? – entrepreneur of a debte on « Views on englishes », 1998, ie at the end of what seems to be a 1990s decade of world englishes as emergent theme in linguistics and sociolinguistics. What you learn from those edges. Once you have familiarised yourself with the genre – my initiation with Wyndham Lewis was a salutary...

0

Walter J. Ong. On scholarship, and other

Le vif plaisir de découvrir, aux premières pages, le jizz d’un livre (plus caractéristiquement que toute forme courte ou écourtée) et d’être d’un coup convaincu par une voix, un ton. Souvent étonnants. On prend cette humeur alors, pour tout le temps du compagnonnage. On devient un peu ce sage et vieillot jésuite combatif et érudit, d’une finesse pénétrante et d’une largeur de vue au fait respirer, Walter Ong dans le classique Orality and Literacy, seulement 1982, je l’aurais placé plus...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search