Étiqueté : media

0

Euphorie de la création (balbutiements vers, le néolibéral)

Il y a une euphorie, reconnaissable aux diverses manifestations, associée aux inventions et aux existences et participations à projets de recherche-création – par exemple, au sein de l’université, et dans les nouvelles interfaces ou con-fusions institutionnelles entre universités et écoles d’art. Il me semble qu’elle est liée à la formation de compromis où tout l’espace d’un soulagement est dégagé, pour sauver un privilège acquis dans une dispensation culturelle établie (et maintenant menacée) sous les aspects d’une innovation dans le sens...

0

Humanities, late 1970s : media, communication, mass, subculture

Une étape, à reprendre, intégrer au récit des études littéraires dans l’université états-unienne comme, plus largement, au récit long des conceptions de la culture dans les Humanities : les late 1970s, US & UK in their own surprise at each other’s respective and autonomous developments, et l’introduction des plans & catégories de média, et communication. A la fois sans doute par la méthodologie sémiotique, et par la pression des phénomènes que saisit la notion de masse, société de masse, culture...

0

Guillory : media, et actualisation de “littérature”

En fin de course des 400 p. de Guillory dans Professing Criticism, je comprends mieux pourquoi l’étude sur la formation du concept de media est signé, et nécessaire dans son parcours. Membre dans la ligne qui forme une insistance sur la nécessité actuelle d’étendre “littérature” dans ses dimensions aujourd’hui pertinentes, pour pouvoir maintenir un statut disciplinaire, une raison-d’être scientifique, à l’étude littéraire. Ce que j’avais donc déjà ressenti en indexant l’article dans mon stock de références pour une généalogie des...

0

Quotidien politique – récit de la lutte sur les retraites, narratomachie

La narration continue à se faire, s’élaborer, syntagmatique, quotidiennement articulée. Dernièrement, E. Borde se désolidarise légèrement, démarque de ton, d’E. Macron (pendant qu’il est en Chine : homme de la stature de super-politique), puis se déclare “alignée” : les journaux marquent les guillemets ; ils font leur propre contribution, acte quotidien, de mise en réception, mise en scène des énonciations. On dit alignée, on entend les glissements du terrain, faille. La presse soulève telle voix, puis telle. Va chercher ;...

0

Boucle des classiques – “humanités” numériques

Je continue à m’émerveiller, maintenant en suivant C Jacob pas à pas, conquise et attentive, prête au détail, moisson, par tous apports qu’il choisira. Beaucoup à apprendre, d’un regard frais sur l’hellénistique, française, et à cogiter, du rapport bousculé aux classiques dans le cours de ma propre vie de “travail savant”. J’ai appris à situer les Classics dans Arnold et puis dans l’ironie des modernistes, Woolf, Strachey, Hulme & Lewis, Eliot. A me situer dans les ornières en place, au...

0

Numérique et discours – prise critique

Car pas un ensemble de discours, ni une constellation ou feuilletage de formations discursives, mais le discours lui-même, condition de. Média. Situation méthodologique singulière. Elle demande, il semble, un effort de synthèse inédit, et de cartographie idem. Demande de sérier, rassembler, toutes les traditions méthodologiques pertinentes, qui s’étaient localisées dans des disciplines, champs, cernés. Et de les rebattre. Histoire des sciences et techniques, et philosophie desdites, histoire du livre et anthropologie de l’écrit, histoire des médias, études visuelles et médiatiques,...

0

Bribes et trait – exploring DH

Beaucoup de flou, flottement, désir et savoir diffus – un aspect de la fatigue professionnelle, qui tourne vers des envies de développements légers, locaux, aphoristiques peut-être (si tant est que c’est ce qui sortirait d’un refus de la couverture, bibliographique, de contextualisation), poétiques (ne pas expliquer, s’expliquer, nécessité propre). Bribes, entre autres : sur la motivation de ce chantier infini sur les humanités numériques – “les humanités du numérique” finalement tracé, tout récemment, comme proposition pour le séminaire de l’an...

0

*Remédier* la culture : tout ça, oui

Tout ce travail devant nous. En effet – McGann montre bien cet état des savoirs, et de la culture, vie culturelle, même. Revoir, réarticuler, toute “la culture”. Refondre les théories disponibles, les ré-interroger. Et imaginer les nouvelles articulations utiles, pertinentes, et critique (vivantes, prose d’avenir). 1998, Remediation. Understanding New Media, MIT Press where else, Jay David Bolger & Richard Grusin 🔍 . Et partir de, appui sur, John Guillory, histoire du concept de média, généalogie (“Genesis of the Media Concept”, Critical Inquiry, winter...

0

Théorie de la culture, re – pour le numérique

Il y a une théorie du code, théorie du sens, et donc théorie de la culture ultimately, dans l’un des fonds logothétique des media studies puis digital studies (pris au sens très lax – vaste brouillard de discours sur le numérique, vase commun pris ici comme flottant) : “extensions of man“, comme l’indique Jerome McGann si philologue, sceptique et humaniste-européen, s’appuyant pourtant sur la puissante suggestion de McLuhan (lui si peu méthodique). Qu’il y a bien une proposition sur la...

0

Disinformation : a Mother Jones clarification

Il faut ces travaux. Et pourquoi me paraissent-ils si difficile à trouver dans le brouhaha du commentariat courant ? Parce que c’est dans l’immédiat actuel et que personne n’a encore pris le champ de temps pour en dégager un récit critique ? Global Debates on DH, par exemple, – ouf fait souffler. 🔍 Ah, looking into this : this initiation, 2017 (CUNY based? Of only CUNY relayed? A voir) : 🔍 De même donc ici, travail de veille et d’analyse...

0

Wiener – puissance de la v.o.

Énorme quantité d’apprentissage, à lecture de Cybernetics, de N Wiener, 1947 / 1961 (pour 13 ans de recul, considérés en préface). Non seulement le fourré de contextualisation (WW2, les émigrations scientifiques aux US, les savants et scientifiques juifs en personnages caractéristiques, ou simplement d’Europe centrale – Schrödinger ici aussi, Wittgenstein plus loin, les fondations, les situations universitaires changeantes, et alors la spécialisation disciplinaire que Wiener déplore (et alors encore, les projets interdisciplinaires, « boundaries », « between », ici forge...

0

McLuhan, son milieu de références pour le sens

I was just thinking about this : in the new NYRB, Fintan O’Toole labours to follow and render the wit and erudition of Louis Menand on the Cold War art world (The Free World: Art and Thought in the CW, 2021), with heavy flights over connections and allusive possibilities of drawing cultural sense out of the broad material. But here, responding to my own rather lazy wonderings, so far, on the milieu of references for theories of culture and of...

0

McLuhan rapidement illisible

Au-delà de la première partie qui pose les thèmes – thèmes plutôt que propositions, ou propositions plutôt que processus de problématisation, restitution et épreuve critique – la seconde, répertoire, roule sur des riffs, répétitions lyriques. Emphases, « dramatique » (son terme, je l’entends picked from Burke ?). Rien à développer, exercer, éprouver, discuter même, si le mode est celui de la déclaration, emphatique. Affirmation, exjection, prise de parole – par mosaïque de brico-braconnage. McLuhan sauvage, certainement : c’est un atout,...

0

Situer McLuhan

Encore sur ce bon casse-tête, qui me fait « comique des idées » : situer Understanding Media, 1964 (sur bourse de recherche 1959-1960 – bourse US d’ailleurs.) La Condition postmoderne, Lyotard : 1979. « Comiquement », rapport « sur le savoir au XXème siècle » commandé par le gouvernement du Québec ! (A story here. What the … ?) Je pense à, je teste, le postmoderne, avec le modernisme, comme premiers discours entrepris pour détricoter la modernité. L’un des premiers...

0

McLuhan sauvage – fonder / passer

McLuhan sauvage, « the Barbarians are within the gates » (U Media, 18-19 et supra : histoire longue de double renversement, barbares, écrit chaud et explosif-mécanique, puis nouvelle implosion électrique et barbare). Effacement, tabula rasa, partir en pionnier, en rire, en practical joke, et en aphorisme (34-35). Voir l’intervention américaine, de nouveau monde, sur la Culture. Avec le sens de la farce contre le bon goût. Ce n’est pas Merton, juif russe, qui prend par la grande histoire lettrée au contraire,...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search