Étiqueté : modernité

0

Éducation photographique : discours savants comparés

L’éducation photographique acquise à la clientèle des expositions parisiennes – et new-yorkaises. Je rentre d’Arles, beaucoup à digérer, je vais le laisser faire lentement. Une différence cette année : y être hors semaine d’ouverture, et agitation du métier et du marché. Et après une interruption de nombreuses années déjà. Plusieurs directions plus tard. Les Ateliers tout à fait transformés, muséifiés, institutionnalisés canonisés, passés à la culture, ou au marché, de l’art. La tour LUMA. L’éducation photographique – depuis une première...

0

Bibliographie sur le néolibéralisme – composé O. Roy 2022

L’Aplatissement du monde me refait aussi une bibliographie, dont la part francophone m’importe, plus rarement suivie. Partie elle des zaffreux, et au moins des “fâchés” de diverses sortes, que j’aime identifier, la cartographie se poursuit, l’histoire de l’échiquier, les inventions continues, de polèmes, de mots d’ordre ; les nouvelles physionomies, d’affects reconnaissables ou transformés. Des auteurs et textes qui ont acquis la fonction de repères. Nouveaux et réitérés repères (je ne mélange pas, des zaffeux aux critiques, avec en premier...

0

Objets réservés, réserves de la transmission : Partages du savoir

L’accès à certains objets, réservé. C’est à comprendre, net. Et non seulement depuis la perspective insuffisante de la perspective du chercheur individuel sur le champ général. Réserves des Écoles, géographie dessinée par les déterminations sociales, etc. (Appadurai étudie, en rentrant depuis la lumière de la science sociale anglophone et mondiale-états-unienne, dans un thème militant développé par des intellectuels organiques tels que Gopal Guru à JNU, les sphères scientifiques vraisemblables de la science sociale indienne. La violence du trait ici est...

0

Accumulation des savoirs – science et culture ; histoire et ironie otsogaines

Aron le rappelle au sujet des apories de Weber sur le jugement de valeur dans la science sociale (tel que discuté avec Leo Strauss, 1954 – 1959) : que la relativité de la vérité diffère en sciences de la nature et “sciences de la ‘culture’ ” “telles que les interprète Weber : une fois voulue la vérité mathématique ou physique, le devenir de ces sciences est accumulation.” Est-ce exactement sur ce fil que l’ironie otsog se porte, avec l’histoire des...

0

Anciens et modernes : ironies otsogaines

Sens de la comparaison d’Otsog : c’est la question qui est prise par les quelques études que je trouve, non absentes et non oublieuses, sur l’histoire de la “phrase”, du “mot”. Anachronisme d’y lire un thème du progrès des connaissances. Maillage signifiant avec les philosophies chrétiennes et médiévales de l’histoire : sentiment de la fin du monde ; mais aussi nouveau testament comme histoire et historicité même du christianisme. Au moins ces deux grands fils. Antiquité des rapports entre ce...

0

Les modernes – entrée en culture

Les modernes ont à faire – refaire à mains nues – tout le travail par eux-mêmes, en passer pas, immense travail de tricotage, tressage, appropriation. Travail de linguiste, le b-a-ba harassant (et passionnant à chaque pas, la subjectivation qui y naît et ne cesse de se reprendre et de se grossir, se rendre puissante, se rendre compte de la puissance, du culturel), de l’apprentissage du discours, pour (et par) celle des discours. Toujours cette merveille (et forte, soit chargée de...

0

Weber – localiser le social

Les médiations, relations, qui font système social, y compris le pouvoir et sa monopolisation & expropriation comme forme de relation. La domination comme relation. Chercher le sociologique, localiser le social, relations et autonomies relatives, indépendances, jusqu’à autonomisations. La vocation, comme moule de l’évolution de la modernité, Beruf, appel à, la professionnalisation, bureaucratisation, déjà tôt en modernité les intellectuels clercs. Le social par “l’aspect économique” (137). Et en effet : conditions matérielles pour les fonctions politiques, puis de l’autre côté de...

0

Histoire du public – dans l’État moderne

Ce qui veut dire – j’y viens en repassant par le fil qui semble se tendre entre les ingénieurs de Napoléon et l’institution des grandes écoles et les acteurs consultants actuels, passés par la ressource publique des “grandes écoles” qui sont des écoles d’ingénieur, et éventuellement par la ressource publique de la fonction publique, dans le profil pantouflage – que l’État public a aussi été une forme historique de la socialisation du pouvoir régalien, la République et ses bénéficiaires –...

0

Enseignements “modernes” – sociologie de

A l’occasion de la lecture de Wendy Brown, premier contact direct, dans “Untimeliness and Punctuality” (one of those long-standing legenda ; Edgework, 2005, très situé dans son temps et son sens du temps critique, “dark times”.) Geste philosophique, reprendre l’examen de la notion de critique par une généalogie étymologique – d’Athènes démocratique à la rupture de Socrate ; du premier sens culturel en jurisprudence intestine à l’exercice de la démocratie (“holiste”, elle dit), au sens marginalisé, externalisé du politique, séparé...

0

I. Théry : périodisations de la modernité sexuelle

Wow avec seulement deux jours et 40 pages de découverte d’Irene Théry, tout l’ajustement, le recentrage, et le repère appris et immédiatement approprié à mes vocabulaire, fils de théorisation en poétique, corpus de référence en histoire culturelle (et donc coloniale). I. Théry, “la nouvelle civilité sexuelle du consentement” : avec une mise en relief de la “voix” à laquelle que je évidemment tout de suite sensible (elle m’intrigue comme horizon et grand possible, seulement, pour le moment, il faudra en voir...

0

Merton classique

Oops definitely a step back on adhésion with Merton, this morning, as I peruse Sztompka on Merton’s framework for “science” and its autonomy amongst other institutions of society. Good suggestion, by Sztompka (1986 mind you), to think of Merton as a classicist. He suggests, p. 4 (Robert K Merton, An Intellectual Profile), 4 “pervasive leitmotifs”, “a classicist theme, a cognitivist theme, a structuralist theme, and an ironic theme”. Shows up things indeed. Une libido sciendi classique, donc. Jeux et “joy” (Sztompka...

0

Boucle des classiques – “humanités” numériques

Je continue à m’émerveiller, maintenant en suivant C Jacob pas à pas, conquise et attentive, prête au détail, moisson, par tous apports qu’il choisira. Beaucoup à apprendre, d’un regard frais sur l’hellénistique, française, et à cogiter, du rapport bousculé aux classiques dans le cours de ma propre vie de “travail savant”. J’ai appris à situer les Classics dans Arnold et puis dans l’ironie des modernistes, Woolf, Strachey, Hulme & Lewis, Eliot. A me situer dans les ornières en place, au...

0

“Pionnières” – expo Musée du Luxembourg

Retour aux années modernistes – “Artistes dans le Paris des Années folles”, commissaires Camille Morineau et Lucia Pesapane. Bienvenu rappel des mobilités de l’époque, dans de si nombreuses directions, remobilisant la mémoire de toute cette zone culturelle, et historique (époque plateau du féminisme, Paris une station majeure, cosmopolite). Intéressant que ce soit maintenant tellement en phase avec des segments d’en-valeur qui font pôles pour les luttes culturelles actuelles – fluidités des genres et “troisième genre”, la garçonne et “les deux...

0

Weber – travail scientifique & schole

Plaisir, calme et excitation combinés (càd l’excitation en zone contrôlée, amie – cette “passion” et “étrange ivresse” qu’il évoque comme évidente et sans l’ouvrir plus loin, dans ses premiers stades de la conférence, p. 20, bien-entendu d’époque) à reprendre enfin, après long projet, Le Savant et le politique de Weber, avec l’attrait supplémentaire de la traduction et longue étude d’Isabelle Kalinowski, séparé et repris sous le titre La Science, profession & vocation (Agone, 2005). Une part de cet épanouissement à...

0

Eva Illouz sur les subjectivités néolibérales : contd.

C’est moi – non pas elle – qui qualifie ces effets de sujet sous le label lieutenan “néolibéral”. Elle dit plutôt “moderne”, et alors avec un sens sourcé dans Giddens mais aussi Weber (économie et société) – tiens et d’ailleurs aussi Polanyi on dirait, bien qu’elle ne le cite pas je crois : sur l’opération analysée comme “dis-embedding” (Why Love Hurts, 174), de l’érotique et de l’émotion. Pourtant : elle en est bien aux formulations telles : Like no other...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search