Étiqueté : OTSOG

0

Ruminations : mutations du savoir, d’OTSOG aux DH

Intéressant de me voir buter (“ramer”, “pédaler”, labourer, tread) devant le champ, la matière pleine, ouverts par OTSOG et les lectures exploratoires, tous azimuts, sur le numérique et les DH. Un écart, écarquillage, sans doute déraisonnable, caractéristique d’une “faute” pratique de ma libido perso, qui essaie d’embrasser les deux projets dans une même vaste rumination autour des savoirs – au mieux, les jours de flatteusement, je dirais “une anthropologie“. Et histoire longue. Still: je peine, par exemple dans l’espace circonscrit...

0

Le corps du savoir : C. Jacob, l’incorporation

Je comprends mieux (dans le chapitre “Mais où est passé Socrate ?”, soit : qu’a-t-il fait de son corps dans ce temps de solitude et contemplation, arrêt, tandis que l’assemblée partait s’installer pour le banquet après concours de poésie, 116) ce qu’il en du corps dans la construction historique de C. Jacob : il dit plus précisément “incorporation” ; la question est celle de la transmission des savoirs, et d’une conception matérialiste de cette transmission, anthropologique (nécessaire, par la distance...

0

Boucle des classiques – “humanités” numériques

Je continue à m’émerveiller, maintenant en suivant C Jacob pas à pas, conquise et attentive, prête au détail, moisson, par tous apports qu’il choisira. Beaucoup à apprendre, d’un regard frais sur l’hellénistique, française, et à cogiter, du rapport bousculé aux classiques dans le cours de ma propre vie de “travail savant”. J’ai appris à situer les Classics dans Arnold et puis dans l’ironie des modernistes, Woolf, Strachey, Hulme & Lewis, Eliot. A me situer dans les ornières en place, au...

0

Classique et critique | lettres et sciences sociales

L’humeur classique, au moins en lecture contemporaine radically after the fray (aussi décapée que la statuaire blanchie) : notablement dé-tragédiée, anthropologique je suppose simplement, mais peut-être aussi pré-moderne, avant les luttes et la critique. Sans doute la structure du pouvoir dans les Antiquités ne permettait pas même d’imaginer une participation agonistique aux luttes – not for some pleb like me and my congenerates. Christian Jacob raconte de splendides histoires, euphorisantes, de conditions (d’invention) du travail savant à Alexandrie, pour commencer....

0

“Pratiques lettrées ” – jubilation, et actualisation

Aïe quel bonheur, toute l’articulation dont dispose et que met à disposition Christian Jacob, sur les minutiae matérielles et intellectuelles du travail bibliothécaire et bibliographique, “stratégies de visibilité et de contrôle, … préserver cette mémoire totalisante [collection du Musée à Alexandrie] du risque de saturation en l’organisant et en l’activant selon multiples procédures” (31, Des Mondes lettrés). Une jubilation : ces prises, explicitées, sorties, mises en relief, et en effet en corps (malgré le rictus automatique quand l’ombre d’une mystique du...

0

Grèce polychrome – contre classique

De même : la représentation ancrée de la statuaire grecque si éblouissante blanche, classiquement muséifiée telle, qui fait paraître si scandaleuse l’assurance archéologique de la polychromie. Combien la “Grèce” est orientalisée, multiculturalisée, au sud de la Méditerranée et dans les terres de l’est qui vont faire l’empire jusqu’à Byzance et aux Ottomans. Évidences qui sont pour autant bonnes à repasser, resituer resémantiser, en les corrélant aux nouvelles coordonnées comprises.

0

Translatio de la philosophie

Très certainement : il faut se caler dans cet après du transfert – non pas la (seule) philosophie, et Athènes, comme point d’origine de “lacultureuropéenne”, ensuite déclinée dans la chrétienté médiévale et son modèle métaphysique, mais bien la translation de la tradition aristotélicienne, dès si tôt, au Sud et à l’Est, et dans un creuset d’alliages de langues-cultures, à Alexandrie et son épistémologie philologique. Après l’invention de la discipline (technique on peut dire) du concept, l’institution de la bibliothèque. Procédures...

0

Actualisations de Christian Jacob : HumNum, technique, comparatisme

Helléniste, les travaux de C. Jacob, tels que remis en récit aligné dans la préface de Des Mondes lettrés aux lieux de savoir, l’ont mené à deux pôles d’actualisation des “études anciennes”, “les humanités grecques et latines”, “aux questionnement les plus fondamentaux, les plus contemporains, de l’anthropologie des savoirs, des pratiques et des traditions savantes” (13) – certes. Mais donc deux pôles que je distingue, dans ce flux très large (témoignage de la puissance de recherche, carrière CNRS, EHESS, et...

0

Modernes : nouveaux riches

Definitely, je suis un nouveau riche du savoir. Il y a des affects, familles d’affect scientifiques, à jeux distincts, répartis de joie exultante à humeur noire ou mélancolie, entre anciens et modernes, lettres (puisque c’est dans la famille lettres que je (me) suis placée) classiques et lettres modernes, khâgnes classique et moderne. Si les affects scientifiques ont quelque chose à voir avec leurs socialités spécifiques, exclusion et inclusion, spécification et sens commun, clôture savante ou vernaculaire (parmi les grandes dynamiques...

0

Bob, look : now Robert Burton

Vif plaisir à entrer dans la langue de Gisèle Venet, qui me rappelle Line, Charlotte, toute la culture des lettres classiques de l’anglais disons (c’est à la louche), travail historien, et dans la couche de l’episteme (c’est précis, ici, le terme choisi en indigène). Édition collective de l’Anatomie de Burton, 2005 ; la préface me fournit une toile de fond dense en information et substance, en repères exacts de noms, titres, figures culturelles – et en unités de traduction, chaînes,...

0

Marques sociologiques : Schlanger, Merton dans le social du savoir

Nettement, la question du pouvoir est plus crue dans OTSOG. Et ne se résout pas dans la poétique du féminin, à rapprocher de la philologie, (et de la science de la “vieille folle”, Stengers sollicitant le modèle de Barbara McClintock pour, Les Concepts scientifiques, 27, “Une science au féminin?”) comme elle peut faire dans Schlanger. Le rapport au pouvoir, proche dans son diagnostic, différent dans son mode et son expérience. Je ne cerne toujours pas bien le “drame de la...

0

La “masse culturelle de la pensée” – Schlanger

Par contre ceci absolument (je sais lire Schlanger, après séjours répétés, comme je ne sais pas encore lire Stengers) : Ceci est un livre sur la pensée, sur la masse culturelle de la pensée. Dans l’horizon intellectuel l’intéressant déborde de toutes parts le savoir ; c’est cet excès qui est la substance de la culture. Il y a trop à perdre à décider que l’histoire culturelle est dans son ensemble insignifiante. Trop à perdre en arrière, dans la dimension du...

0

Concept, humour, loisir – Stengers Schlanger avec OTSOG

Deux tentations – alors que j’essaie de saisir le projet de Stengers dans l’introduction des Concepts scientifiques – oui il s’agit de dégager le fonctionnement de la “mobilisation de” pouvoir dans les sciences selon modèle “anti-empiriste” actuel, mais le dessin de cette ligne est encore difficile à situer – : quelque chose sur l’humour, où je connais déjà Schlanger en effet : contrairement à l’ironie, que Stengers verse au côté des humeurs scientifiques que Michel Serres attribue aux sciences, envie...

0

Stengers et Schlanger : critique de l’invention pour histoire des sciences

Je crois que c’est plutôt posé comme philosophie des sciences. Depuis cette aire en tout cas – même si évidemment pour Schlanger en particulier le mode de la réflexion est philologique et donc historique. Pas de l’histoire des sciences, selon les protocoles de cette science. Les Concepts scientifiques, 1988 (éd° de 1991). Mais l’intérêt, rapidement identifié, alors que je lis Stengers pour la première (et très longtemps promise) fois : poser et reprendre la question du “devenir scientifique”, with a...

0

Table ronde OTSOG : projet ? 📌

Set up pour une table ronde des traducteurs : conditions éditoriales, qualification/situation des maisons d’édition, types de contrat et entente, politique globale, et spécifique, de traduction, négociation et sens local des droits [degré d’autonomie et choix autonomes] points saillants dans l’expérience de la trad et de sa négociation culturelle & éditoriale : appel à expression, singulière personnelle & locale rapports entre traductions ? cf intro du traducteur alld, cité ds It et Esp ; Merton reprend “Italianate edition”. réceptions (invitations?,...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search