Étiqueté : peuple

0

Intérêt et statut : pour les identités – Eva Illouz sur le populisme contd.

Un point éclairant, traité très localement mais son potentiel est fort : Eva Illouz continue à fouiller la nature et le fonctionnement de la contradiction rationnelle au principe du populisme, qui fait désirer un régime travaillant contre les intérêts des gouvernés. Ce tirage entre intérêt et adhésion, elle le fait apparaître à ce moment comme la priorité donnée au statut sur l’intérêt. La question du statut, social et “symbolique” (caractère qu’elle y marque, comme indice de “contradiction” avec la réalité matérielle...

0

Émotions populistes : Eva Illouz, encore

S’avère donc, Les Émotions contre la démocratie, Eva Illouz, une construction sur le cas israélien, sans la sociologie. Reste l’intérêt, 6 mois dans la “guerre” de Gaza, d’une étude longue et dépliée du populisme en Israël, et de son installation dans les 20 et 19 dernières années, “radicalisation” dit-elle ; photographie prise en 2022 (date de parution). Une petite série d’entretiens, qui implique le travail non négligeable d’entrée, de tri, d’analyse des fissures possibles, pour faire entendre des voix éclairantes....

0

Émotions populistes – Eva Illouz contd.

Why call them emotions, at all. Si Eva Illouz cartographie 4 émotions intriquées pour cerner le phénomène populiste en Israël, peur, dégoût, ressentiment, amour (d’autres analystes ont préféré la honte au dégoût) – avant de lire son travail, et parce que je suis gênée (résistance à l’affect, sauf conceptualise pour ne plus signifier l’affectif…, et à l’émotion comme voie de sortie des rationalismes), je tire ma lecture plutôt vers, corrige plutôt vers : moins émotions que qualité de rapports sociaux,...

0

Sociologie des sociologies du peuple : Grignon et Passeron

J’en suis encore là, 90 pages into Le Savant et le populaire, dont je continue à m’étonner qu’il n’ait pas (que je ne lui connaisse pas ?) un statut de classique phare : c’est étincelant, de maturité critique. D’élaboration critique, critique sur critique, sociologie des stades critiques. D’une épistémologie hyper-articulée, sociologisée avec un soin redoutable. Réflexivité à un niveau de précision, d’élaboration, toujours émerveillante. J’en suis là : à m’exclamer, à passer d’un éclat à un autre, sans encore digérer,...

0

“Leurs moments savants” – savance et intermittence, JC Passeron

Très vif plaisir à la qualité d’articulation (distinction, critique) posée dès les premiers propos par Jean-Claude Passeron dans Le Savant et le populaire, Misérabilisme et populisme en sociologie et en littérature, 1989, avec Claude Grignon, époque intenses de la culture critique. Il place par exemple très vite (juste il pose ; au lecteur de se tortiller à cette place sur la crête) les ambiguïtés ou plus des positions des intellectuels lettrés et autres savants, “les fractions intellectuelles des classes dominantes...

0

Lisse, critique, possible : à Vendôme

Le charme du lisse (par exemple en adoptant le nez en l’air du touriste, projet de visite à Vendôme, visionnage d’une histoire des dynasties françaises croisées d’européennes), la férocité triste du critique, et encore au-delà, l’espoir et le sanguin des imaginations de faire, d’à-venir, des possibles ; le sanguin des réalisations que des possibles sont en train, et des collectifs disponibles, en création, en créativité. (Participant, co-, génération des avec, et des en-faisant en-formant ?) Valeur critique et politique du...

0

Faction (figure et antifigure du dêmos, Asie centrale)

Lecture de l’Asie centrale contemporaine, Olivier Roy, dernière édition de 2010. Explications des effets de nationalismes, régionalismes et plus que, tribalisme, factionalisme – la discussion, au fil, amène jusqu’à “vallée” (Ferghana…), “gens de” (Pamiri, Koubalis, Gharmis…) dans une direction, et de l’autre jusqu’à “mafia” (et trafic de drogue, en l’occurrence, aux abords des territoires afghans en particulier). Fouiller dans la généalogie de “faction” : les cirques à Rome, équipes et groupes de supporters, ceci pour les circonstances. Pour la sémantique :...

0

Humanities, late 1970s : media, communication, mass, subculture

Une étape, à reprendre, intégrer au récit des études littéraires dans l’université états-unienne comme, plus largement, au récit long des conceptions de la culture dans les Humanities : les late 1970s, US & UK in their own surprise at each other’s respective and autonomous developments, et l’introduction des plans & catégories de média, et communication. A la fois sans doute par la méthodologie sémiotique, et par la pression des phénomènes que saisit la notion de masse, société de masse, culture...

0

Publics contemporains – néolibéraux, et al.

À l’absence des publics, et leur évanouissement, pourra répondre un projet, le projet de l’analyse culturelle même : l’étude des publics effectifs, actifs, émergents. Beaucoup à faire, toujours, et dans l’actualité particulièrement (disons à l’année de ChatGPT, puisque mon “contemporain” d’étude a poussé son front, bord de mer et dessin des avancées, territoires gagnés tracés, rhutmos, en étapes rapides depuis mes premières observations post-décolonisation) – puisque la malléabilité des publics est un des fronts politiques mêmes, matière du politique et...

0

Zadie Smith sur les générations

NYRB, Jan 19, 2023 : (her birth date 1975) The old are vampiric. The old hoard resources. They use status and power and youth itself to distract themselves from the inevitable. The young are always right in their indictment of the old. The boomers were right about the Greatest Generation (traumatized, emotionally stunted); we were right about the boomers (vainglorious hypocrites); the millennials are right about us (irrelevant, politically obtuse). (14) Ce trope. On peut donc chercher à l’articuler, poser...

0

Peuples du genre – civilité sexuelle

Irène Théry sur #MeToo en France, et Vanessa Springora en particulier. L’assurance et la clarté avec laquelle, forte de son sillage de réflexion et d’écriture, elle pose les termes, prend les questions, les notions, place les espaces sémantiques ou plus encore tire les traits signifiants. “Qualifications pénales, incriminations, civilité“. Cisèlement, évidemment, du langage du droit. C’est aussi celui de la perspective libérale, politiste. (IT se pose nettement devant la catégorie sexe, sexuel, rapports des sexes.) Qui a ses qualités, et pour...

0

Narcissisme néolibéral

Toby Nathan me donne, au passage de Ethnomythologiques (2022) : narcissique. Me donne une marque pour parler du Réel submergeant, amuïssant, des nouvelles subjectivités, néolibérales donc. L’identité (qui n’est pas, plus, la culturelle collective, ni politique co-alliée), “l’individualisme” (beaucoup usité pour débattre des rapports sociaux contemporains, en déliaisons) – le narcissisme donne un autre accent, et une direction, surtout. Presque une proposition.  

0

My family and the family of nations : monarchy

Premier discours du roi Charles III à la télévision. Un repère rapidement, limite et touch-paper de la monarchie : mettre dans la même phrase, dans la foulée rhétorique et idéologique (le ton étant compassé, et pensant passer pour le consensus de la charité, pitié), le sorrow de “my family and of the family of nations“. Ah ben non. The strikingly odd, que fait la famille ici. Le ton est donc familialiste, patrimonial et patriarcal malgré Elizabeth si longtemps. Je trouve...

0

Peuples du numérique – vox populi – 📌

Well blow me down, this : folksonomy, since 2004, Thomas Vander Wol 📌. Ma curiosité des effets singuliers de la vox populi, celle de la wiki n’étant pas celle de DeepL et Big Data, etc. (Peuples populations, prédictifs, biopolitiques – the analytic trop still pertinent. Gérés, alors, par l’Etat statistique.) Elyse Graham sur “Joyce and the Graveyard of Digital Empires” (Debates in the DH 2019 je crois) m’apprend beaucoup, plusieurs clés dans l’état contemporain, post plusieurs épates historiques et dans...

0

L’institution – Canguilhem, le normal c’est le normatif

Le point de passion – et de casse-tête – est bien l’institution. La courroie, l’interface et transformation, de sujet à social, de langue à discours et performance sociale. Peuple, exactement. L’exigence théorique maximale de ce tenu, ce « continu », les deux pôles sans jamais lâcher, le paradoxe des deux points de vue saussuriens. cf Canguilgem, et je m’acharne un peu à traverser Le Normal et le pathologique, un peu par hommage à la situation sanitaire, un peu par suggestion...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search