Étiqueté : peuple

0

Mauss : penser le sujet collectif

Mauss cherche, en fait, à construire la compréhension d’un sujet collectif : le social. J’ai eu du mal à en comprendre la logique fondamentale, qui ne m’apparaît, tentative, qu’a la fin du parcours, 350 pages into La Nation. J’ai dû en passer par pas mal de méfiance, développements sur Rousseau et l volonté collective, toujours suspecte, et autres « conscience ». Mais je crois, au prix d’une reconstruction par lecture systémique, par poétique de sa pratique conceptuelle autour de «...

0

Milman Parry – poet, poets, people

Très sympathique Milman Parry, in The Making of Homeric Verse donc, 1930 « The Epic Technique of Oral Verse-Making ». Son insistance scrupuleuse, à soin scientifique (jusqu’à, précisément, le « means of measuring the schematization of a poet’s style », 276), , sur la distinction le déplacement critique à faire entre poète de l’écrit et poète du « style oral et traditionnel ». Il s’agit bien de protéger l’espace d’une attention à l’énonciation du peuple, en distinction des notion littéraires et...

0

Séminaire possible : Poèmes de peuple ?

. Kanthapura . Synge – Beckett (Dépeupleur) . Du Bois ou . Joyce Dépeupleur ? . un contemporain postcolonial ? Midnight’s Children a bon dos toujours. Who Sings the Nation–State. avec en backup théorique : . nation and narration, historique des années 1980 (Balibar, Wallerstein, Brennan, sur Gellner, Hobsbawm…) puis reprise Bhabha en situations coloniales . Renan . here the question. Constitute the bibliography. Peuple et langage, peuple et poème.

0

Agenda – projet pour IUF ?

Peut-être, est-ce que, : . Saussure et peuples . épopée, Parry et Meillet – avec CT, P3. Auquel, en anglophonie, il faudrait voir à ajouter TS Eliot, “Tradition and the individual talent”, which also means the whole specter of Modernism and linguistics and the venerable philology, from Wolf on according to Parry. Et alors Frazer. Duh : Joyce. Wow that’s a tall order. That’s were it’s at. A Modernist turn in the epic, and it’s rhapsodic making. And the contemporary...

0

Échecs de Mauss

Mauss toujours, La Nation ou le sens du social, très éclairant sur les historicisations faites et performées, mais aussi – c’est la surprise – interessant, ou curieux, pour ses échecs. Les effets d’époque, desperation de l’après-guerre et des visions impressionnées par ses dimensions et ses nouveautés, affects, espoirs, tâches à se donner, volontarisme, … Oui penser la science sociale qui accompagne l’évolution (…) du « sens du social », oui pense la nation par « l’internation » – oui, certainement,...

0

Peuple, société, concepts

Est-ce que peuple et société ? S’équivalent ? Ceci demandé au cours, toujours, de la lecture de Mauss sur la nation et justement, son équivalence avec « sens du social ». Du point de vue de l’objet sans doute, la variation se faisant dans le point de vue du point de vue. Sociologie ou psychologie collective, ou développements de philologie, anthropologie, géographie humaine même peut-être. Discursivités. Quels accents alors ; et surtout quelles équivalences sont pensées, implicitement ? Entre peuple...

0

Mauss – formation des nations / contexte Conférence de la Paix

Le contexte dans lequel la nécessité de penser la nation pour mener à bien l’invention de la sociologie, ses nouveaux frayages et territorialisations : tout à fait évidemment celui de la WW1 et « les haines des nations » (108). Mais aussi par conséquence : la Conférence de la Paix comme instanciation des nationalismes 19e, soit « les nationalités », 109 : «  Il est presque comique de voir des faits de folklore mal connus, mal étudiés, invoqués devant la...

0

Mauss – inconscient / volonté collective – caractère

J’aurais au contraire pensé que « le sens du social » serait pensé par l’inconscient, comme le suicide de Durkheim. Étonnée de le voir prendre la forme de la « volonté générale » très rousseauiste. Des nationalisations conscientes et apparemment délibérées – même si l’ingrédient de la « nécessité matérielle » de l’unité en nation (92) est aussi explicitement posée : l’integration est, 2èmement, de nature économique (91). « Sens du social » est bien alors un homologue épistémologique au...

0

Mauss d’époque, Mauss de recherche – nation/s

Mauss étonnant, entre aise dans les discours d’époque ( « civilisation » ambiguë, « hiérarchie et classification » « des peuples et nations », analogie biologique…), maintenant difficile à lire sans cringe d’inconfort, et frayage d’une sociologie de la nation – posée de fait méthodologiquement (so far) sur une philologie (« nation ») et une « histoire des idées » « comparée ». Le « sens du social » : théorie de la formation = intégration de la nation (concept...

0

Marcel Mauss – sociologie et psychologie

Début dans Mauss sur la nation – « ou le sens du social », édition de Jean Terrier et Marcel Fournier, dans le cadre d’une ambitieuse « série Mauss » de Florence Weber aux PUF, 2013/2018. Il s’agit du rapport entre sociologie et psychologie qui m’importe et me titille – depuis Benveniste et Meschonnic, et les limites de la poétique sur le rapport qu’elle permet précisément de problématiser, avec foi, quant au carrefour du sujet transsujet. Ce fil depuis Saussure,...

0

Groupe et peuple

Tiens, important : la distinction entre groupe et peuple. À reprendre. Par Deleuze et Guattari peut-être. Les mauvais peuples. La vertu intrinsèque associée au concept de peuple.

0

Peuple et -phonie – on englishes

Ping, morning clarity, while sitting down to Kachru et al. Encore je retrouve sous la langue “peuple” et le désir, freiné par prudence mais insistant as working term et qualité de l’intuition à écouter, de toucher ce que je sens autour de “peuple”. Quelque chose de la libération propre au langage, et la possibilité, l’utopie ?, d’un social vivable. Mais ping, avec Kachru, Mufwene, Trudgill, Todd, Singh (“Views on englishes”, ed. David Prendergast, 1998) : il s’agit des phonies. Avec...

0

Anthropologie, CLS : langage, culture, société

Il faut quand même arriver à calculer ce qui se passe dans Lévi-Strauss, du rapport construit entre « langage » étendu (si anthropologie structurale), ou système symbolique, et société. Quels plans d’immanences pour le jeu des différences, puis leurs analogies et homologies de plan a plan de l’anthropologique. Système, totémique ici (La Pensée sauvage), de pensée (point de départ de l’argument : science, savoir structuré et « premier », classificatoire (de la nature) et articulatoire du sens au social (de...

0

Lévi-Strauss – peuple, société, système symbolique

Important de repasser par Lévi-Strauss, à ce stade par exemple. La Pensée sauvage, plus précisément dans les termes du livre la pensée indigène ou première. 1962. Non seulement pour l’anthropologie structurale à l’oeuvre, dans son homologie à la linguistique saussurienne ou phonématique, et sa critique cursive de l’ethnologie d’observation. Mais aussi, en épaisseur de Saussure (postérité, reconstruction, potentiels pour une pensée de l’anthropologique) : sur le rapport entre système linguistique et système social, sur le symbole et le système symbolique...

0

Manipulé, acteur

De même, question politique : que les « subalternes », à la Guha relus par le groupe Latin Am Sub Studies group, soient absents et passifs dans l’histoire soit seulement « mobilized only from above ». P dit « comment on peut être manipulé comme ça ».