Étiqueté : peuple

0

Ivan Illich situe 1971 – « interculturel »

Deschooling Society, 1971, écrit après travaux de séminaire « Alternatives in Education » au CIDOC de Cuernavaca, Mexique, Center for Intercultural Documentation. Montre : une dimension catholique de l’intérêt tiers-mondiste, ou au moins « interculturel » et sudiste disons, du tournant 1960s-1970s. Amérique latine des Sixties – jusqu’à Allende en 1973 en tout cas. Contribution des Amériques aux 60s, oui, aussi. Apports critiques décisifs de la théorie de la dépendance – de Freire aussi, voir le contexte. Et travaux post-européens,...

0

Sociologique de Meillet – Saussure sans classes

Le mot concept de Meillet dans « Comment les mots changent de sens » est groupe : groupe particulier, qui pratique une « langue particulière », avec son « autonomie ». Très singulier par rapport à Saussure. Qui pense en termes de peuples quand même, encore ?. Même dans la théorisation de l’intercourse, où il isole bien l’action de clercs portant leur propre culture et en chargeant la légende qui leur passe entre les langues. Ici on est sur la...

0

Meillet situe Saussure

Quand Saussure se met aux Légendes, de même qu’aux Anagrammes et aux cours de linguistique générale, à contre cœur et après latence ( ayant quitté Paris), Meillet en est déjà aux classes sociales, groupes, changements sociaux imprimés dans les « langues communes ». Qui ne sont plus des nationalités, mais des groupes, professions, genres même (esclave et maître, devant les mots du müssen, 245 – ici Schuschardt). Et déjà dans une interaction avec la sociologie, « études sociologiques », «...

0

Kindly anarchism – James C Scott

La douceur sur les nerfs de lire avec « an anarchist squint » (James C. Scott). Oui cet autre anarchiste doux à lire, Graeber, peut-être moins trustworthy plus naïf, qui écrit de lui « No one else has the same ability to pursue a simple, surprising idea, kindly but relentlessly, until the entire world looks different. … he demonstrates a skill shared by the greatest radical thinkers : to reveal positions we’ve been taught to think of as extremism to...

0

Lecture sujet – James C Scott

Je deviens qui je suis en « intercourse » (Saussure), et donc c’est un bon moment quand une lecture me remet à une place savoureuse, jouissivement incisive. James C Scott again, with Two Cheers for Anarchism, 2012.  Just this sentence just now, p. xxiii, « The populist tendency of anarchist thought…. » and then as you like it. Je suis dans un peuple. Take me anywhere. ach.

0

Étrange Halbwachs

Très grande étrangeté de Halbwachs. Procédés, procédures, étonnants. How acceptable, in his own context. -?!  How strange in the light of contemporary reconstruction of a likely narrative of the history of French sociology, with that of competing psychology. How possibly « le père moderne des études sur la mémoire » , 4e de couverture Thomas Hirsch ?! Des aperçus, des conclusions, qui ont le potentiel de ces breakthroughs caractéristiques de l’invention du social chez Durkheim et al. Mais les moyens...

0

Saussure et populisme : à l’essai

Si la prétention est que la légendologie de Saussure a des éclairages critiques a apporter au devenir du « peuple » dans la situation actuelle (soit : la poursuite de la mondialisation dans sa phase de résistance « populiste »), alors il faut que ses propositions sur le « peuple critique » fournisse largement plus qu’une critique des culturalismes identitaires, qu’on sait traiter depuis longtemps et sans Saussure aussi. Plus que l’arsenal des dénonciations de l’identité culturelle, jusqu’à racisme structurel....

0

Individu et social : Halbwachs doesn’t disappoint

Magnifique. Halbwachs, suivant Durkheim dans la Division du travail social  : l’individualisation, particularisation, est un effet des sociétés complexes, précisément. Sociétés européennes contemporaines, dans le contexte qu’elles forment pour l’intuitionnisme de Bergson, les associationnismes de James Harvey et al. La Psychologie collective, cours Sorbonne 1939 et early 1940s je crois. Édité avec grand soin et fine contextualisation, par Thomas Hirsch. Une clé : l’importance cursive, discrète, du langage dans l’argumentation contre les psychologies diverses, de la philosophie traditionnelle aux disciplines et écoles...

0

Parry et Saussure, suite : ethnologues – et poéticiens des peuples

Décidément on voir une histoire du parcours de Parry : Lord (Albert B.) le souligne, dans son « Homer, Parry, and Huso ». Dès la fin de la thèse, passage du traditionnel à l’oral ; puis en 1935, appel du terrain, pratique et transmission de la poésie orale, apprentissage du serbo-croate, et voyage dans les Balkans. Ethnologie, réflexivité soigneuse sur la dictée, le matériel d’enregistrement, les rapports ethnologiques (« a liar », true mark), les extensions d’Homère à Huso (Cór...

0

Parry et peuple : modernisme, tournant du romantisme/19e

Ajout 4 juin à Parry & peuple : 450 : The old romantic notion of the poetry as a thing made by the people is by no means a completely false one. The poetry does stand beyond the single singer. He possesses it only at the instant of his song, when it is his to make or mar. Make it or mar it he will as he is able to tell story well, but well told or poorly told a...

0

Parry et l’intercourse épique

Parry sur le continu d’équivalence poet = poets = tradition = people. 441, dans l’étude sur Cór Huso : We can learn ont only how the singer puts together this words, and then his phrases, and then his verses, but also his passage and themes, and we can see how the whole poem lives from one man to another, from one age to another, and passes over plains and mountains and the barriers of speech, – more, we can see...

0

Agenda : Milman Parry, « peuple », poétique de l’histoire

Ça vaudrait le coup de passer un moment à tirer le fil synonymique et cognate de « peuple » et « populaire » dans Parry, dans les études homériques, le texte méthodologique sur l’histoire de la critique littéraire (ici au sens, 1934, de philologie, science du texte), et maintenant les notes de terrrain sur Cór Huso, poésie sud-slavique. On y verra les équivalences théoriques, poèmes de théorie, entre populaire et tradition, poète = poètes=tradition (avec un statut, une qualité particuliers...

0

Mauss : penser le sujet collectif

Mauss cherche, en fait, à construire la compréhension d’un sujet collectif : le social. J’ai eu du mal à en comprendre la logique fondamentale, qui ne m’apparaît, tentative, qu’a la fin du parcours, 350 pages into La Nation. J’ai dû en passer par pas mal de méfiance, développements sur Rousseau et l volonté collective, toujours suspecte, et autres « conscience ». Mais je crois, au prix d’une reconstruction par lecture systémique, par poétique de sa pratique conceptuelle autour de «...

0

Milman Parry – poet, poets, people

Très sympathique Milman Parry, in The Making of Homeric Verse donc, 1930 « The Epic Technique of Oral Verse-Making ». Son insistance scrupuleuse, à soin scientifique (jusqu’à, précisément, le « means of measuring the schematization of a poet’s style », 276), , sur la distinction le déplacement critique à faire entre poète de l’écrit et poète du « style oral et traditionnel ». Il s’agit bien de protéger l’espace d’une attention à l’énonciation du peuple, en distinction des notion littéraires et...

0

Séminaire possible : Poèmes de peuple ?

. Kanthapura . Synge – Beckett (Dépeupleur) . Du Bois ou . Joyce Dépeupleur ? . un contemporain postcolonial ? Midnight’s Children a bon dos toujours. Who Sings the Nation–State. avec en backup théorique : . nation and narration, historique des années 1980 (Balibar, Wallerstein, Brennan, sur Gellner, Hobsbawm…) puis reprise Bhabha en situations coloniales . Renan . here the question. Constitute the bibliography. Peuple et langage, peuple et poème.