Étiqueté : peuples du numérique

0

2015, 2016 : de quoi le temps ?

Il semble y a voir une ponctuation, sur divers plans, autour de 2015 et 2016. Je lis ce matin dans IA et AB, Liberté universitaire et justice sociale, le rappel de ces deux publications, The Rise of Victimhood Culture (Campbell & Manning) et Coddling (Haidt & Lukianoff). Subjectivités néolibérales. Je note depuis un bon moment l’inflexion dans le discours des Digital Humanities, indexée aux nouvelles formes technologiques et tech-industrielles, vers Elon Musk, Meta, TikTok. Revoir exactement les termes. Changement du...

0

Agenda – des devenirs du langage, été 2022 📌

digital humanities, the “debates”, the nexus of discourse, the collective, dissensual and dominant saisies of contemporary cultural stakes. How shaped, problematised, thematised, mots d’ordre, institutionalisations, incarnations in actors and actions and representations. In different language games, some mutually décomplétant. > DH as expression (specialised, localised, but also cristallised, at the focal point of academia) of neoliberal : globalization. Ce qui poursuit le fil comparatiste, poétique de l’étranger dans ses décennies successives de contexte, actualisation, horizons matériels recherche-création : et les évolutions de...

0

Anthropology of AI – “digital culture”, problem interface

A point of interest, which resurfaces regularly : anthropology, as angle to discuss, question, décompléter, AI and digital culture myths. In its core capacity as critical tradition on both human sociality and cultural diversity – or, diversity as culture. Here Paul Ekman‘s classic and grounding, matriciel work on coding and measuring facial expressions (structurally claimed as universal, biological – produced for ARPA initially and later used and patronized by various security agencies and the automation of deception detection for post...

0

AI : cartographie des problèmes

Points à retenir de l’Atlas of AI de Kate Crawford (Yale, 2021) : . les corpus et data training sets forment bien sûr des “généalogies“. Sont des archives, étudiables selon des catégories déjà travaillées. Et les productions contiennent des classiques. Archives, collections, data sets. “Benchmarks”, et “training sets“, dont pratiqués en “compétitions” entre systèmes d’AI, et leurs “performances”. Il y a – il n’y a que – des corpus de datasets, dont certains sont des classiques et des matrices. WordNet (base...

0

TS in contexts of DH

Note après table ronde au colloque EAST4 : East Asia Translation Studies de la semaine dernière, Université Paris Cité (ex 7), Florence Zhang aux manettes, et Cécile Sakai pour la table ronde en particulier : en effet, air du temps, faveur institutionnelle, et inscriptions matérielles des plateaux “postcolonial” et “mondialisation” dans les traductologies, mais où voir les traces éventuelles d’intersections possibles entre Translation studies et Digital Humanities ? On pose le pied sur une ligne de fracture peut-être, simplement :...

0

Ethnographie, philosophie – affect universitaire, et B Stiegler

Il faut beaucoup aimer la réalité (let’s just let the term stand for this). Prise ethnographique, qui soulève les récits et les représentations illusoires, avec ces instants de retouche, respiration, embrassade de l’histoire, toujours exultante. Un recueil dans. Ces décrochages, apprentissages, peuvent s’amenuiser, se miniaturiser, leurs effets érotiques s’amaigrir, aussi. En ambiance de lutte. Libido sciendi précieuse et fragile. Minima scienta. Mais aussi le savoir comme pratique éthique de base – sublimation ordinaire, “curiosité”, désir même. * Je termine B....

0

Culture – milieu sémantique, scientifique

Intérêt autour du terme “culture” ces temps-ci : il me semble que c’est une formation de compromis, confortable & comforting actuellement, qui a renégocié, très certainement temporairement, fragilement, un rapport au travail théorique, philologie du social, réapproprié, détoxifié. Qui englobe le plaisir retrouvé (ou neuf, remotivé par un âge culturel toujours nouveau, accru et complexifié, 57 ans) des visites aux expositions (les acteurs de Paris en fraîcheur en ce moment, je pense à un post Covid), des livres de photo, des...

0

Stiegler invoque Sylvain Auroux : problématisations numériques de l’écriture

Sylvain Auroux, machine scientifique impressionnante, et heureusement autour du langage – objet précaire dans l’horizon critique : fait le trajet, fabrique le chemin la passerelle ; tire le signe jusqu’à la “grammatisation” : la “vie du langage” saussurienne jusqu’aux socialisations avancées des outillages réflexifs, grammaires et dictionnaires. Stiegler tire au-delà, amène l’écriture (qu’il prend dans Derrida relisant Platon) jusqu’au pied de la technique généralement. Extension (plus) maximale de l’appréhension de l’inscription comme externalisation du sens, “hypomnemata”, formation culturelle du social et...

0

Numérique et écriture, à partir de technique et culture : Stiegler

Stiegler, dont il faut apprendre à situer, et mettre dans un côté de l’oreille lectrice, la rhétorique narcissique d’une part et dramatique d’une même-autre – le genre de États de choc le permet, essai, invocation, manifeste, et écrit de chef d’école, Epineuil et Ars Industrialis constamment évoqués, la parole est explicitement en ce nom : une proposition, la seule que j’ai trouvée composée exactement sur l’articulation nécessaire, entre la technique et la culture (en développant Simondon vers la philosophie générale...

0

Peuples du numérique – vox populi – 📌

Well blow me down, this : folksonomy, since 2004, Thomas Vander Wol 📌. Ma curiosité des effets singuliers de la vox populi, celle de la wiki n’étant pas celle de DeepL et Big Data, etc. (Peuples populations, prédictifs, biopolitiques – the analytic trop still pertinent. Gérés, alors, par l’Etat statistique.) Elyse Graham sur “Joyce and the Graveyard of Digital Empires” (Debates in the DH 2019 je crois) m’apprend beaucoup, plusieurs clés dans l’état contemporain, post plusieurs épates historiques et dans...

0

Enseignement et coaching – RH du sujet

Another point of puzzlement : Les dévaluations du rapport intergénérationnel de savoir et enseignement, et le succès commercial et managérial du coaching, sous ses formes les plus déclinées progressivement, (y compris la forme simple des cours privés et payants, petit ou grand commerce, où la valeur vient du rapport d’achat de service, acquisition d’un package de skill, certification éventuellement, norme ISO du sujet economicus). Coaching sportif, appeler “coaching” le conseil RH ou de promotion et orientation professionnelle dans les structures...

0

Subjectivités néolibérales : ghosting

Subjectivités néolibérales et “social-médiatiques” (est-ce ça ?), nouvel écho : le “ghosting au travail”, dit Guillaume Erner sur FCulture ce matin, en contexte américain du Big Quit post Covid. Il n’empêche : agir comme (réf à Eva Illouz, sociologie des réseaux sociaux et plateformes de rencontres) sur une interface de machine, argument de l’infini, argument de la déréalisation. Être traité comme un service client, comme un objet de consommation, comme un distributeur. Pics d’expériences dans le rapport enseignant.

0

Déplacements sur le numérique

Je croyais que ça avait à voir avec les forces concentrées dans les champs InfoCom – à P8 aussi, Art/s. Lieux de certains pouvoirs culturels, non-coincidés avec leurs objets. Intérêts de savoir, lisibles dans ces décalages. (Sensations du type “sentiment sociologique“, sentiments des relégations, et de l’état des flux du pouvoir dans le champ universitaire et culturel.) Et ensuite sciences sociales : entreprenant la critique des marques du numérique dans l’économie politique, et dans les transformations, locales et enchaînées, des...

0

États du savoir, entre générations – avec B. Stiegler

Bon, Stiegler conduit son propos en manière wild, et animus de pamphlet (se prendre pour…), mais : . oui, générations, sensible dans la pratique de l’enseignement, spécialement cette année de retour à l’université après la fracture Covid. Les étudiants de licence à leur niveau ; les doctorants au leur. Sur cette ligne toujours : les subjectivités contemporaines, jeunes, et les identités néolibérales – précarités dans le travail intellectuel. . dévaluations du savoir, dues à bien des poussées toutes reconnaissables à...

0

Science fiction, and inspiration for cybertech : culture in tech

Good On the Media reminders, on the occasion of this weekend’s podcast commenting on Elon Musk’s purchase of Twitter. The Ghost in the machine, episode. Linking the tech (giant-tech, a product of tech-giants) imagination to SF of the 1950s, and a structural misreading to boot, hooking on to “the gadgets” and ignoring the social analysis and stock-taking, a generic feature : SF not a poetics of the future but a treatment of the present and past. Paratopias. Snow Crash, Neal...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search