Étiqueté : philologie

0

Agamben – le politique a l’âge de la « vie »

Aïe quelle souffrance de lecture, Agamben. Moi qui voulais seulement me cultiver sur les lignes contemporaines des pensées du politique post politisme. (132) Drôle de torsion imprimée à Foucault pour forcer la poursuite d’Heiddeger, en prenant par le Benjamin le plus messianique. La proposition Agamben quant à un diagnostic du présent, ou une lecture des transformations du politique, en tout cas, extrêmement faible. Peut-être réduire à l’observation des constructions, dont la relecture et refacture  de son intertexte d’Aristote à Nancy où...

0

Radio suite : livre

Ce qui me ramène à Saussure, et l’envie, l’horizon possible, d’un « petit livre sur Saussure », conçu pour décaler la lecture mais aussi pour qu’une intervention sur Saussure (je ne me donne pas une priorité de m’adresser aux spécialistes, le tournant de la lecture étant pour une part assuré et les contributions dans ce sens déjà existantes, même si) soit un poussoung pour « la problématique du langage » plutôt. C’est-à-dire une proposition de perspective sur la philologie et...

0

« La Zeitschrift für Völkerpsychologie und Sprachenwissenchaften : entre Volksgeist et Gesamtgeist

(1859-1890). De Céline Trautmann-Weller. Dans Quand Berlin pensait les peuples. Qu’elle-même a dirigé. Steinhal et Lazarus. Entre Kulturgeschichte et ethnologie (Bastian). “Peuples naturels” et “peuples culturels”. Avec la philologie “comme linguistique psychlogique et comme mythologie comparée” (106), et avec la psychologie de Herbart et la linguistique de Hupbodlt (105).

0

Saussure, Renan, nationalisme égyptien – 1883

Difficile à square : Saussure est à Paris, jeune docteur, encore très dans la phonologie de l’indo-européen et il me semble dans les cours de gotique, quand Renan fait sa conférence de 1883 sur « L’Islamisme et la science » à son large et dévoué public. De même alors, 1883 Al-Afghani rapportant les fronts entre Anglais envahisseurs de l’Egypte et initiative du parti national égyptien. Où on revient à Saussure commentateur géopolitique du colonialisme anglais. Du colonialisme comme anglais, pratiquement....

0

Philologie et sciences humaines : passage Saussure

Lisant T Brisson sur les transformations de l’orientalisme français entre 1955 et 1980, je retrouve cette figure historique, déjà rencontrée dans R Lardinois sur les études indiennes : la transition plus ou moins grinçante entre philologie (classicisme et textualisme) et sciences humaines (sciences sociales à vrai dire, en particulier dans le cas de RL). C’est bien un – le ? – tournant de ce type qui est en jeu dans le départ de Saussure, par la phonologie dans la philologie,...

0

Situation de Weber – et anthropologie philologique

Le voir agir au tournant de la modernité scientifique, sciences sociales. En situation par rapport aux contemporains dans cette modernisation, Freud (plus que Saussure), Durkheim, etc. Distinctivement. Tous, au pied de ce qui paraît une question d’époque (âge de l’anthropologie, par là) : le totem – et la lecture de la littérature anthropologique. Où les nationalités scientifiques sont frappantes : Frazer, Tylor, Robertson Smith, déjà des Américains il me semble. Allemands ou germanophones ? Un fil, dans la formation de...