Étiqueté : philosophie

0

Judith Schlanger, George Eliot – et l’affection

La densité de bonheur de pensée de La Vocation me fait penser à celle de Middlemarch. Et on est bien dans des zones proches – de la situation de l’intellectuel, doublé d’une position femme dans un jeu de discours (roman dans sa grande période culturelle, invention des positions d’activisme intellectuel dans les échanges publics , journalisme, – philosophie dans ses repositionnements à affres et suspens post-80). L’intellectuel, l’acteur du pan intellectuel et culturel ; la question de l’histoire et de l’histoire...

0

Ironies et drames de la Vocation – Schlanger contd.

Ah, alors il faut que je prenne en effet ces notes, citations. Ce matin dans La Vocation, autour de Renan encore une fois : Renan souligne ce qu’il entre d’ascèse Dans une vie consacrée à des choses qui peuvent être non seulement partielles jusqu’à l’infime, mais aussi obscures, et obscures à bon droit … Et tous ces efforts et ces sons aboutissent à des travaux eux-mêmes obscurs qui seront à peine lus. Renan trouve un étrange plaisir à souligner ce point...

0

Judith Schlanger – La Vocation, sagesse, liberté

Je désirais le goût que communique le ton d’une Diana Athill, goût protestant de l’individualité, hivernal en rasa de saison, et pendant que la commande arrive (bonheur de trouver l’existence d’une édition rassemblée de ses textes autobiographiques), je trouve cela de Judith Schlanger, en philosophie modeste. Rayonnante, profondément originale dans sa forme inversée de l’emphase, un peu moraliste dans sa manière (essayistique, elle circule, elle associe, fabrique, réfère, parcourt, avance, tisse large et profond, librement mais avec une précision historique...

0

Judith Schlanger

Ouh la bonne satisfaction, La Vocation, Judith Schlanger, 1997. J’attendais – suggestion de lecture trouvée dans Vincent Debaene, sur les négociations subjectives des nouveaux ethnographes professionnels des 1920-30s (L’Adieu au voyage) – de nouveaux apports, après Eva Illouz, sur l’individu et sur l’histoire du sujet. Trajectoire d’exploration en contre-courant (càd approfondissement, bifurcations internes) de mes politismes épuisés, découragés, désengagés, arasement de la lutte. Et je trouve : une manière philosophique douce, patte, caractère, une personnalité de discours et de prise,...

0

Mary Douglas – excellent read

Sated, exhilarated, fully funned, twinkled and nicely ironized, after Mary Douglas’ How Institutions Think, 1986. An unlikely date for such British anthropology (then writing from US choice, cosmopolitan academia, Syracuse UP) – the effect is to recast the view of the said date. A minx, using the marginal informality of the lecture genre, which is also a genre for authorization of academic maturity and election, to give herself elbow room. But then also the remarkable – probably fairly provocative –...

0

Questions nouvelles : humanités, 2020

Comme les questions tournent. Soudain. Comment cette sensation ? Cette certitude, sa netteté, même encore tout en tâtonnement, et il s’agit de comprendre, écouter, suivre, ce qui s’est passé, faire sens du nouvel horizon. Il faudrait même regarder à partir de quand cette sensation s’est introduite. J’y travaille, en écho avec ELB, depuis invitation au séminaire FK et ALF au CiPh. Reprendre par ici. Je le remarque fortement en reprenant le début d’un cours de licence sur les littératures du...

0

Lordon : auto-transcendance et illusoire-et-réel

Parmi les intuitions & propositions que j’en retiens de Lordon, dans – en effet, VS, une pensée de l’institution ; bifurcation (pensées de la destitution, sujet du livre) et recapture : (« Les institutions évident, pétrifient, fabriquent des colins froids, des monstres même parfois, c’est leur pente. Les faire bifurquer est un devoir, mais ça ne peut pas être un régime … » (273) . une formulation lumineuse de quelque chose qui m’importe, qu’il réfère lui aussi à Durkheim sur...

0

Canguilhem – la prose des classiques

Excitement! Découverte de Canguilhem, in the prose. Idéologie et rationalité dans l’histoire des sciences de la vie, 1977 / 1981. Toujours ce tournant, d’ailleurs, qui cite le precedent, 1967-68, indexé à « l’influence de Michel Foucault et de Louis Althusser », notable effet dans les générations – l’antérieure Étant fixée à Bacheard (p. 9). La prose de Canguilhem – nerveuse et dense comme de quoi me séduire immediatement, rapidité de la pensée. Y compris parce que je dois prendre à grande...

0

Nietsche lu par Foucault, Deleuze, Guattari – philologie

Estomaquée par la Généalogie de la morale, et donc je reste perplexe devant la lecture qu’en tire Foucault pour ses propres intérêts critiques. Quelle théorie du pouvoir ? Que fait-il de ce reste massif : la célébration de la tyrannie comme noblesse et vie ? De même, que fait-il de la logique « paralogique » et « paradoxale », explicite chez Nietzsche, du trope, qui retourne à chaque instant la valeur de la valeur ? Sur la vie et l’affirmation,...

0

« Permanence du théologico-politique ? », Claude Lefort

Dans Essais sur le politique, XIXe – XXe siècles (1986), mais extrait initialement de Le Temps de la réflexion, 1981. Inattendu Lefort : le théologico-politique est exploré dans Michelet, et la « voie royale ». Peuple de la Révolution conceptualisé, historiographié, par la « voie royale ». L’ingrédient supplémentaire, et que je continue à avoir du mal à situer, est la question de la philosophie. Semble être une enjeu du texte, et de la réflexion : différenciation entre science politique et philosophie...

0

Agamben Peuple et peuple – et peuples

Oui bien vu bien remis en lucidité, la dualité politique moderne, dynamique de la démocratie justement, entre Peuple et peuple. Que Rome identifiait par ses catégories institutionnelles même : populus et plebs. Qu’Aristote tenait à distance de polis (ses différents regimes) à dêmos. Alors après les peuples, la différence des peuples, la racialisation, la naissance-nation à la fois inséparable historiquement de la colonialité et prise dans le concert des nations / la guerre des nationalismes. Les identités mortifères. Les guerres...

0

Ah – Agamben, peuple, et tiers monde

Demande formulée hier, réponse obtenue ce matin, a few pages on, pp. 190-193 de Homo sacer : . fouille, léger sondage, philologique et historique, dans le mot « peuple », mot politique européen , dans ses déclinaisons latines (Rq : Agamben ne s’arrête pas sur la spécificité de l’allemand dans cette série, alors que l’Allemagne lui fournit les cas du nazisme, de Schmitt, et de Benjamin – de Arendt aussi, même). L’ambivalence, dit-il, et l’amphibologie structurelle de « la politique...

0

Agamben, dêmos, colonisé

. Il reste, une fois Homo sacer poursuivi jusqu’au bout et la fidélité de lecture débouchant sur une estime assurée, la question de la démocratie, pourquoi non sollicitée, sur la ligne de réflexion concernant le biopolitique ? Et la vie nue du colonisé, qui fait remonter la chronologie sa doute a une autre échelle, et à d’autres sens historiques peut-être, question de la formation de la modernité, ou politique moderne. La question, qu’il faut aller reposer dans la lecture de...

0

Les philosophismes

Irritation, à des blocages, ou captations, inutiles et à vrai dire pompants : ils pompent au service d’une forteresse discursive l’énergie critique commune qui est en question, sollicitée, interpellée into being dans le temps de la lecture. C’est d’une part les fétichisations, avec le sentencieux. D’autre part, revers du même effet : le geste de faire le vide. Tabula rasa de l’histoire, puis alors picorer à volonté dans telle bulle soudain fétichisée, par exemple comme lieu de l’origine pour telle...

0

Agamben – le politique a l’âge de la « vie »

Aïe quelle souffrance de lecture, Agamben. Moi qui voulais seulement me cultiver sur les lignes contemporaines des pensées du politique post politisme. (132) Drôle de torsion imprimée à Foucault pour forcer la poursuite d’Heiddeger, en prenant par le Benjamin le plus messianique. La proposition Agamben quant à un diagnostic du présent, ou une lecture des transformations du politique, en tout cas, extrêmement faible. Peut-être réduire à l’observation des constructions, dont la relecture et refacture  de son intertexte d’Aristote à Nancy où...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search