Étiqueté : poétique

0

“Littérature” et corpus : *Le Savant et le populaire*, suite

J’aborde la section “Textes et repères” du Savant et le populaire : entre les rédactions des séminaires sur le savant et le populaire en première partie du livre, et ce qui est sans doute la consignation d’une nouvelle série de travaux en séminaire, focalisés sur “Sociologie et littérature”. (Plus j’avance dans l’enseignement sur les littératures des Amériques noires ces mois-ci, et sur Ambedkar après Merton, plus “littérature” se présente sur la sellette, non seulement pour être interrogée, en bonne science...

0

Intimité du langage – philologie, logophilie

Étrange intimité de la langue et des philologies – d’être si caressantes, et piquantes. J’ai en ressource, trésor actif, sur la table ou planche ces jours-ci l’Oxford Dic of English Etymology, et le gros, glossy Bulletin de la SAV : ravissement. La qualité de proximité justement. Le langage aussi intime, aussi du sujet direct et au ras, à la peau. Trilled in translation.

0

Ambedkar, prose : trans-lucide

La traduction seule d’Ambedkar montre par la dissection les fonctionnements de cette voix rhétorique si signée. Et c’est une intimité – je le sais déjà maintenant, c’est maintenant que je le sais – qui va être quasi impossible à partager. Non seulement la poétique Bhim, la rhétorique du légiste, du militant et du polémiste. Aussi : une efficacité dans l’anglais, qui ignore librement, d’une manière délibérée encore à qualifier, les exactitudes de la syntaxe et coupe direct, dans un bien-entendu...

0

C.T. Onions on English etymology : langues et œuvres

(photo ©️, online) Je lis les Front matter du Oxford Dictionary of English Etymology, conçu par CT Onions après son travail pour l’OED (date ? La parution est annoncée à 1966, mais celle de qui ?). Avec en mémoire le texte fondamental d’Onions qui m’avait fait découvrir la ressource de la lexicographie, Bodliean library, some Oxford summer – quel texte mère ? Sans doute une préface au grand OED classique. Ici donc, on présente quelques conventions de présentation des items,...

0

Ambedkar, Bhim prose

Quelque chose de la prose d’Ambedkar s’agissant de la ponctuation. L’absence, parfois contre-naturelle, de virgules aux articulations logiques ou syntaxiques. Forcer les rapports ; tout faire porter aux mots-poids du lexique. Ponctuer, scander, accentuer. Toujours Bhim.

0

Enseignement – reprise

Enseignement : le quotidien universitaire permet rarement l’attention concentrée à ses diverses dimensions, c’est l’irritant, et tant se fait au vol au fil. Il est ressort pour autant des cumuls, et des retournements, évolutions, bifurcations, plus ou moins explicitées et conscientes. Mais parfois, un temps de lucidité ou d’appropriation, particulièrement plaisant quand il porte sur l’enseignement, qui est traité trop généralement dans le courant automatique du flot. Parfois des débuts de semestre, des conclusions de semestre aussi : les corrections...

0

Ambedkar brut – vulgaire

Il y a du brut de décoffrage dans l’écriture d’Ambedkar. Qui entraîne des imprécisions logiques et sémantico-syntaxiques, des sauts, négligences, et aussi raideurs (comme si la pression de l’à-dire devait avoir priorité sur la mondanité de l’expression, et son contrôle lettré). Il faut le faire entendre. Trouver comment le rendre. Car il est conjugué à d’autres forces poétiques hétérogènes – il y a bien un forçage, par mosaïque. Une brutalité, je l’ai déjà noté : Bhim, jai ! Une vulgarité,...

0

Quelle “littérature” ? Qu’est-ce qu’enseigner, DELA now

Encore un coup de l’évidence : frappée de rencontrer cette année de nouveau la différence de rapport aux discours artistiques (esthétistes) du modernisme anglophone qui s’installe au sein d’un groupe d’étudiants anglicistes de fin de licence – le contexte étant celui, très déterminé mais lequel l’est moins, de Paris 8 – et au sein d’un “salon de lecture” de littéraires capables de lire en anglais, langue acquise dans-et-hors de leurs études – capital culturel formé par d’autres ressources. Combien un...

0

Tons d’Ambedkar

Le ton plat et bas, l’animus rentré, les mots pas plus hauts les uns que les autres – les connotations qui s’en degagent très à l’horizontale et sans exclamation. Le lexique est simple ou trié pour une langue “vulgaire”, publique, égale. La syntaxe de même – mais valence double aussi : celle de l’oralité de la plaidoirie.

0

Ambedkar, à la traduction

Traduction, reprise enfin, après immersion dans plusieurs lectures d’interdiscours : la biographie d’Ambedkar par Ashok Gopal ; les notes de l’édition critique d’AofC par Anand ; après lecture d’Arundhati Roy pour décider dans quelle direction orienter mes premiers choix pour le livre. L’essai de Roy est clairement dédié à un déboulonnage de Gandhi, et la “Mahatmahood”. Réjouissant, informé, nerveux, efficace – mais décentré par rapport au souci de l’œuvre d’Ambedkar, et de sa meilleure mise en lecture. This at least...

0

Férocité d’Ambedkar – frappe

Peut-être la férocité elle-même sera à souligner, et à étudier pour la faire entendre en tant qu’elle même, “political weapon”. Il s’agit de la logomachie du genre polémique, et ses poètes réactionnaires n’auront pas été les seuls à produire des textes de jubilation dans la guerre. Les genres polémiques. En continuant à lire S. Anand sur le Poona Pact, et les réactions d’Ambedkar qu’il rapporte en choix de citations, dans la chronologie de 1932 à 1942 (2e édition de Annihilation...

0

Ambedkar – rhétorique, politique

Beautifully apt on Ambedkar : In the words of Anil Gajbhiye, a Dalit littérateur, Ambedkar’s writing in Bahishkrut Bharat was a unique combination of “clarity of thought, erudition, adherence to science and rationality, measured formulation, gravity of language, forceful expression, logical disputation, and expression of ridicule through sayings and popular expressions. (p. 236 in A Part Apart – titre emprunté à un énoncé d’Ambedkar, et en bonne écoute donc de la poétique, caractéristique). Le plaisir très particulier de trouver, au...

0

Ambedkar biographique

Incroyable relief, acquis par le détail de la biographie de Gopal. Immédiatement aussi, la qualité singulière de la biographie, autrement générée que celles de Gandhi ou Nehru, est palpable. Des oddities. As of p. 90. Et bien des facettes imprévues, même si vite intégrables dans un portrait d’ensemble, un ton de personnalité intellectuelle. L’imprévu jusqu’ici touche à la qualité culturelle de la vie de famille et de groupes de socialité : armée, rapport à l’Etat donc et aux Britanniques en...

0

Savoir sans savoir : indologie

Je parlais : des castes. Aussi opaque, balbutiements tâtonnements de perception dans les rapports sociaux observés, que le grand thème de la hiérarchie de classes anglaise. Connaissance presque entièrement livresque et abstraite. Des effets molaires qu’on reconnaît une fois cernés, mais qui ne se sont pas construits par un apprentissage social. Expérience d’une situation pour autant générale, encore une fois : combien on reste aveugle devant des expressions sociales qu’on manie en concepts avec toute habileté, et sur lesquelles on...

0

Ambedkar – traduire

Toute première tentative de traduction sur Ambedkar : je suis déjà charmée de son texte. Abrupt, direct, logomachique. Dès 1936. Je voudrais remonter à 1913 à Columbia. Passé une quinzaine de jours à étudier les sillages critiques, historio et biographiques, en anglais pour la dernière décennie et les contextes de la montée du BJP et du gouvernement Modi, mais aussi en langues étrangères – traductions ou études : très pauvre récolte miséreuse de ce côté. Peut-être la France s’est tire-t-elle...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search