Étiqueté : poétique

0

Histoire littéraire des fantaisies scientifiques : Robert Merton

Tiens, la sensibilité éveillée, je rencontre. Pour les pratiques de bordure entre science et poème, deux récifs de savoir. Deux traditions. Non seulement Malinowski, dont je suis sur la trace pour son « journal d’ethnographe », soit en vo (va, la vo étant en polonais) A Diary in the Strict Sense of the Term, et publié largement après-coup (par des éditeurs peut-être même d’ailleurs) mais aussi Robert Merton, dont me parle Mary Douglas dans How I Think : en fin...

0

Une pastille !  » Saussure aux conséquences innombrables « 

« Saussure aux conséquences innombrables ». Pour Saussure et Parry, divisés sur Homère – divisés en génération dans le débat homérique. I love it. That’s the right tone. Enfin comment contourner, décentrer, l’esprit de sérieux et la moralité critique. Qui ne sont pas exactement ce que je sais. Je sais les ironies, qui réjouissent. Et libèrent. Les conséquences innombrables de Saussure sont qu’une poétique à souci de l’infime est à développer, et à publier. Dans la poétique, le poème en jeu, pleinement....

0

Fantaisie saussurienne – pastilles

Je tortille, j’attends, je laisse en suspens, j’espère, je soupire sous la vieillesse du désir en route depuis des années. J’essaie, je n’essaie pas, j’ai envie d’avoir envie, j’essaie. Nouvelle figuration ce matin, à l’écoute de la joie (exercice psy) : une fantaisie saussurienne ? J’ai envie de pastilles : pastille sur la contextualisation (et le geste de la contextualisation, ici replié sur lui-même en moult réflexivité, mais faut-il vraiment l’expliquer ? L’envie est de l’écrire, à la poème, en...

0

Complexité : le dilatoire et l’historique

Le travail apparaît aussi comme ce fudging, cet étalement des problèmes, étalement en problèmes : donner à voir ces carrefours, où la morale politique se retrouve mal et doit suspendre, un peu stupéfaite, un peu rassérénée par la nouvelle rencontre avec le point de vue bâillant de l’histoire, il y a ces courants multiples et superposés, ce sont les points de vue qui vont dessiner des perspectives, hypothèses, propositions. Dessins. L’inverse temporel de l’augure. Carrefour comme clearing house. Urgence d’attendre...

0

Intelligence uplift – Canguilhem sur la santé

Le Normal et le pathologique, 175 (PUF Quadrige 2013, de 1966, et d’abord la thèse de 1943) : La santé est une façon d’aborder l’existence en se sentant non seulement possesseur ou porteur mais aussi au besoin créateur de valeur, instaurateur de normes vitales. De là cette séduction encore aujourd’hui sur nos esprits par l’image de l’athlète Le normal est le normatif. Car le vivant humain est social (et techniquement prolongé par exemple maintenant constitutif)  ; relation capable de changement...

0

Chronique covid : les énonciations en acte

Je reporte ici, versant notebook en notebook (pace Doris Lessing), les notions de chronique flottante depuis début mars 2020, ayant débouché sur un léger déplacement d’écoute à l’instant. L’histoire, si précipitamment quotidienne ces semaines, en formation – logistique, économique et discursive – si sous nos yeux, live, « en continu ». Parce que transformation. suivre aussi chronique des énonciations – apparaît comme une évidence. Quelles voix, et quels actes de discours, et quelles adresses, et quelles implications pragmatiques – engageant quel...

0

Fourmis de l’analogie : Covid life

Information, analyse, réactions, nouveaux culturèmes, internationaux. Nouveaux rapports internationaux, d’ailleurs. Leadership de la Chine et modèle de la Corée. Tous par fourmillement du travail sémantique-culturel d’analogie. Avec les séquences passées (des étapes de paupérisation de l’hôpital dans la dernière décennie aux temps de Décameron). Avec les enjeux du temps : mondialisation devant climat et biodiversité, avec l’état des inégalités sanitaires et des migrations hors parapluie (si tant est) d’État, et des conflits (Syrie ! Yémen !…), disaster capitalism (N Klein)…...

0

Orientation : les lignes de passion, libido sciendi

La vraie passion : . le relais si complexe, si difficile à observer, entre sujet et société. Ses courroie, toujours déplacées toujours recomposées, Mrs Brown that way, modernité. Ici tout ce qui reste pan aveugle, dessiné en geste d’augure mais jamais rempli, par Benveniste (le pouvoir aveuglé dans l’histoire philologique de l’anthropologique, culturologie) ou par Meschonnic (seulement chez lui l’espace de l’ironie, sarcasme, exigeant des autres une moralité politique et théorique, l’attendant). Or du langage, il faut aller jusqu’au pouvoir....

0

Institution – passion. Et pouvoir

Excitation intellectuelle, théorique, toujours : institution, publication, socialisation, culturalisation. Sur le mode : souffrance des constats du pouvoir, toujours plus affermis depuis les 1980s – et pourtant il y a de l’institution. Ses histoires, au moins, et même ses détricotages (qui en sont des analyses et des analyseurs), ses remplacements par ingénierie sociale, ses marketings, etc. Un très vieux conatus, socio-logique : famille d’instituteurs. Et le véhicule, le moteur ( ses cambouis partout) : le langage, les langues des cambouis...

0

Libido critique – 2019 and our fifties

Tout à fait intéressant de voir exactement quoi se met en branle avec la notion du retour d’ELB à Paris, et comme l’espoir – mais c’est en fausse temporalité, pleine d’ironies – de retrouver une synergie qui faisait une foi autant qu’une réalité des productions. Avec elle, le cœur des questions – toujours grâce à l’infini soulagement de ne pas avoir à expliquer, simplement pouvoir avancer, frayer, essayer, donner forme et prendre prise. Quelles questions de forment donc, avec cette...

0

Sur Saussure : « histoire des sciences humaines » – comédie de la légitimité

Avec le CoNRS, expérience radicale de l’interdisciplinarité que j’ai déjà notée avec exclamation ici à plusieurs reprises, j’apprends à renommer ce que je suis en train de faire avec Saussure : histoire des sciences humaines. C’est un point de vue, mais c’est aussi le point de vue d’un point d’existence épistémologique, avec sa charge de légitimité et donc de pouvoir. Not to be sneezed at, that said. (J’aimerais plutôt, j’ai aimé plutôt, appeler ça une poétique, du peuple en l’occurence....

0

Frontal, biais, marche

Oui ce serait de se mettre dans la tête que le travail se communique par les biais des pratiques et des produits, processus courants de l’activité de discussion et de traitement, et non seulement par le rapport frontal mis en scène au moment décrire les derniers pages d’une introduction à mon Saussure. Je pense à la sensation d’achievement, maintenant que l’anthologie Penser la différence culturelle est finalement devenue un objet, après si longtemps un projet, encore en formation et en...

0

Parry et Saussure, suite : ethnologues – et poéticiens des peuples

Décidément on voir une histoire du parcours de Parry : Lord (Albert B.) le souligne, dans son « Homer, Parry, and Huso ». Dès la fin de la thèse, passage du traditionnel à l’oral ; puis en 1935, appel du terrain, pratique et transmission de la poésie orale, apprentissage du serbo-croate, et voyage dans les Balkans. Ethnologie, réflexivité soigneuse sur la dictée, le matériel d’enregistrement, les rapports ethnologiques (« a liar », true mark), les extensions d’Homère à Huso (Cór...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search