Étiqueté : politique

0

L’université, 2019 – ici et maintenant du savoir-pouvoir

Après la table ronde du 22 mai, 2019, « A quoi ça sert iune université », dans le cadre du Cinquantenaire de Paris 8, mené pretty much single-handedly par Hélène Fleckinger – TR avec Charles S, Anne B, Guy B, Sam C, Annie B, Isabelle T. Idées, thèmes qui se prolongent depuis formulation hier : . perspective, et positionnement de praxis, « par le bas ». Expression reprise par le débat général, comme petit opérateur utile – point d’identification à...

0

Mauss – inconscient / volonté collective – caractère

J’aurais au contraire pensé que « le sens du social » serait pensé par l’inconscient, comme le suicide de Durkheim. Étonnée de le voir prendre la forme de la « volonté générale » très rousseauiste. Des nationalisations conscientes et apparemment délibérées – même si l’ingrédient de la « nécessité matérielle » de l’unité en nation (92) est aussi explicitement posée : l’integration est, 2èmement, de nature économique (91). « Sens du social » est bien alors un homologue épistémologique au...

0

Sur l’université – une drôle de voix

Tiens, étonnant : suite de la remarque précédente. J’ai l’impression de trouver disponible, formée, une voix pour parler de l’université, et de P8 en particulier (ce qui change déjà pas mal les choses : université, ou une université, position épistémologique méthodologique). Petite prudence quant à l’aspect biographique, mais. Expérience, carrière effective, 25 ans de P8. Transformation lisible. Sur la jointure effective entre  enseignement supérieur (ses questions) et étranger (questions disciplinaires pour moi). Experience des mobilisations de P8 aussi, mes politisations...

0

Mauss : la nation donc l’international(isme)

Tiens, is there a connection here? Entre chercher les articulations entre sociologie et psychologie, pour cerner « le sens du social » (p. 9, cité de Mauss même), et aboutir . à la nation pensée en série avec le socialisme, la nationalisation, la critique du bolchévisme, . et enfin, même série, avec l’international et l’internationalisme, et/ou « l’intersocial ». « Le milieu de milieux », les niveaux articulés qui forment un « système intersocial de systèmes sociaux » (cité p....

0

Amsterdam – visiter le pouvoir

Retour de quelques jours à Amsterdam, très accueillant et sympathique. Atmosphère de culture protestante et libérale contemporaine. Plus le folklore Amsterdam drogue et sexe, une couche bonne enfant donnée à voir pour le récit aux visiteurs. Journée au Rijksmuseum hier, avec les confirmations nettes, plutôt à partir du 18e, de l’imagination nationale bien à dimension mondiale (par connexions commerciales, routes) et coloniale. Autres inscriptions dans les toponymes de la ville vers les quartiers de l’est. La question est : où...

0

Groupe et peuple

Tiens, important : la distinction entre groupe et peuple. À reprendre. Par Deleuze et Guattari peut-être. Les mauvais peuples. La vertu intrinsèque associée au concept de peuple.

0

Linguistes et géopolitique – 1895, 1915

Assez étonnant de voir les linguistes passer au commentaire politique. Renan (1888), Bréal (1895) et Meillet (1915), ici, rassemblés par le volume Lambert-Lucas de circonstance (2009). Bréal évoqué l’antisémitisme au moins (69), et se plaint de la dominance du « principe des nationalités » dont il date l’emergence à 1848 – au nom de l’humanité, de la liberté et du progrès ; contre tous les naturalismes linguistiques. C’est 1895. Meillet écrit en 1915 et il s’agit de « l’hégémonie allemande...

0

Religion et sous-politique

The issue is : communaliser, renvoyer au religieux (“bigotry”, “fanatical”), pour renvoyer à un sous–politique.

0

Philology of power – Gyan Pandey on Communalism

Guyanenda Pandey’s perfect methodology in The Construction of Communalism (1990, 2006) : . the colonialist stereotype, from governmental and police archives, underlining the thin crust of modern historiography, as it pretends to invent traditions and reach back to the essence of castes, tribes, religious groups. Late construction. . study of the construction – from earliest occurrences to relays and settling into a doxa, a discourse. The “communal riot narrative”. Historicisation. . décomplété par : l’historicisation des groupes par le détail de...

0

Manipulé, acteur

De même, question politique : que les « subalternes », à la Guha relus par le groupe Latin Am Sub Studies group, soient absents et passifs dans l’histoire soit seulement « mobilized only from above ». P dit « comment on peut être manipulé comme ça ».

0

Mouvement de foule, mouvement social

Question commentée sur les gilets jaunes. Injonction à l’exercice démocratique, de la part du commentariat : que ça se forme en parole politique, avec leaders et identification politique.

0

Nietsche lu par Foucault, Deleuze, Guattari – philologie

Estomaquée par la Généalogie de la morale, et donc je reste perplexe devant la lecture qu’en tire Foucault pour ses propres intérêts critiques. Quelle théorie du pouvoir ? Que fait-il de ce reste massif : la célébration de la tyrannie comme noblesse et vie ? De même, que fait-il de la logique « paralogique » et « paradoxale », explicite chez Nietzsche, du trope, qui retourne à chaque instant la valeur de la valeur ? Sur la vie et l’affirmation,...

0

Islamisme : morale et politique, cas

Propositions toujours pénétrantes de Roy. Et d’ailleurs alors quelle dimension exactement pour le religieux ? La question peut se poser pour le culturel aussi mais les réponses sont déjà intégrées dans l’analyse du Roy. Umma contre segmentations (ethniques…) mais aussi contre nations et effets du Pharaon ; rejet des traditions populaires et localismes, particularismes. (Est-ce que ça rapporte le religieux au moral, plutôt alors qu’au culturel ?) Ethique et politique donc : cette immense formation idéologique (champ d’oppositions, échiquier des...

0

Les problèmes louches – start here

. apolitisme – désengagement, indifférence, inertie, mauvaise volonté, cynisme, irresponsabilité, ignorance . les mauvais peuples – organisation des égoïsmes, des pouvoirs, des exclusions, des inégalitarismes, des « fanatismes », des violences. . les pratiques de la corruption, de la criminalité organisée. Leurs socialités, leurs pratiques, leur socialité. Éventuellement leur légitimité en résistance, étant interpellés comme tels, cf criminal castes and tribes in the Raj. . les mauvais discours – contre une poétique toute en émancipationnisme et révolution, l’attention (avec Foucault et...

0

Inertie politique – Castoriadis sur 1968

Un de ces points de pénétration les plus rentrés, sous le nez, sous les pieds, sur le politisme (ou la « mystification », drôle de revoir passer cette notion, datée avec précision, dans l’analyse de Castoriadis dans La Brèche). Qu’est-ce que peut bien signifier « inertie politique », avec son sous-entendu dénonciateur ? Ici, une analyse de l’état du système en « capitalisme moderne » – qu’en est-il ici de la catégorie systémique attendue de l’activité citoyenne ? Et, du...