Étiqueté : politisme

0

Émotions populistes – Eva Illouz contd.

Why call them emotions, at all. Si Eva Illouz cartographie 4 émotions intriquées pour cerner le phénomène populiste en Israël, peur, dégoût, ressentiment, amour (d’autres analystes ont préféré la honte au dégoût) – avant de lire son travail, et parce que je suis gênée (résistance à l’affect, sauf conceptualise pour ne plus signifier l’affectif…, et à l’émotion comme voie de sortie des rationalismes), je tire ma lecture plutôt vers, corrige plutôt vers : moins émotions que qualité de rapports sociaux,...

0

Victimhood – historicisation par François Azouvi, *Esprit de justice*

Frappée – comme toujours, d’abord, par l’excellence du travail d’Antoine Garapon dans le rythme et la constance soutenus d’Esprit de justice, mais cette fois : par l’entretien avec François Azouvi, sur son livre Du héros à la victime. La métamorphose contemporaine du sacré, qui paraît chez Gallimard, Essais. L’étude des nouvelles formes culturelles, sociales, vivement politisées (tout en étant dépolitisantes, c’est une figure toujours très complexe à penser, très exigeante) de victimhood. Une contribution à. Des propositions de formation de...

0

“Eat the rich”, populism, and lessons of political defeat – 2008 to now

James Bulter, dans “A Circular Motion” (LRB 8th Feb 2024), sur “the mass protest decade, or the decade of populism” – et en analyse, le double sens de la révolution : renversement, et cycle, ou “the missing revolution” (sous-titre de Vincent Bevins, If We Burn. The Mass Protest Decade and the, 2023). Aussi, The Populist Moment: The Left after the Great Recession, Anton Jäger & Arthur Borriello (2023, Verso). Il s’agit des séquences avant tout des Printemps Arabes, mais réalignés...

0

“Cultural void” et conversion politique : politics of culture chez Ambedkar

Il me revient en tête, un passage et une question plus anciennement rencontrés dans Ashok Gopal, sur les souffrances culturelles inattendues, mal anticipées et peu ou pas abordées théoriquement ou dans les mots d’ordre de militance, des groupes intouchables qui avaient fait les conversions, déracinements, réformes radicales, proposés au fur et à mesure de l’avancée des luttes. “Cultural void“, écrit Gopal il me semble, et peut-être en citant d’autres commentateurs ou témoins. Une fois les distances prises avec les festivals,...

0

Ambedkar – rhétorique, politique

Beautifully apt on Ambedkar : In the words of Anil Gajbhiye, a Dalit littérateur, Ambedkar’s writing in Bahishkrut Bharat was a unique combination of “clarity of thought, erudition, adherence to science and rationality, measured formulation, gravity of language, forceful expression, logical disputation, and expression of ridicule through sayings and popular expressions. (p. 236 in A Part Apart – titre emprunté à un énoncé d’Ambedkar, et en bonne écoute donc de la poétique, caractéristique). Le plaisir très particulier de trouver, au...

0

Merton, Ambedkar : facettes de la traduction, transmission / conversion

Je suis frappée par la différence de thème, l’horizon de désir tout à fait autre, alors que je passe d’Otsog au projet sur Ambedkar. Merton m’a entraînée vers une région de la traduction faite des textes, tissages et réseautages de textes, dans la grande longue texture des lettres – dynamique du “postscript“. Et l’histoire des disciplines du textes, du sens et du social, les Deux (et plus) Cultures. Par un biais imprimé par le thème mertonien de la réflexivité, sociologie...

0

O. Roy : devenirs du rapport culture – politique, 1960s-2000s

Souci d’O. Roy : observer, faire sens, des rapports entre culturel et politique ; suivre ce fil, et suivre ses torsions, ses détours, revirements, évolutions. Les “quatre mutations” (hétérogènes, programme a priori bancal, si l’hétérogène n’est pas repris pour lui-même comme indice de la plaque tournante où les réarticulations d’hégémonie sont à l’œuvre) sont données programmatiquement pour organiser cette observation des décennies depuis les 1960s (cette périodisation elle aussi interrogeable). Ceci dit : le fil en question est évidemment l’important...

0

Weber – “leur petit fromage”

Weber ! Quand surfacent quelque affect, c’est nerveux. Et on saisit d’un coup la rigueur de l’analyse, et de la méthode générale, démarche, qualité de la prise d’ensemble. 189 du Politique : sur “le sort des hommes politiques professionnels en Allemagne” : Comme les notables faisaient de leur petit fromage le but de leur vie, …  

0

Weber, le politique – lecture, et résolution comparatiste

Weber toujours fuyant. Reprise de “Métier et vocation d’homme politique” ; tant de volumes avalés, et je tâche encore de cerner. Le mode d’exposition (même si pas celui de la pensée), en affirmations progressives, “deux types”, “trois types”, difficile à absorber dans sa syntaxe. Mystère, boîte noire finalement, des modes du travail, sociologie même, qui font aboutir à ces formulations. Comment travaille-t’il ? Beaucoup de lectures, clairement, pour Hindouisme et bouddhisme par ex., à peu près nécessairement. Pour La Domination,...

0

Exercice public – depuis 2017

Expressions du rapport public, depuis le point de vue du gouvernement, ici observé depuis 2017 : enquêtes d’opinion, et communication pour valoriser l’action du gouvernement. “Service d’information du gouvernement”, SIG, créé en 1963. (Les Infiltrés, 166, 169. Je cite : “Kafka au secours !”, quant à la circularité du conseil sur le conseil, l’information sur l’information, par détours d’externalisation qui peuvent employer les mêmes ou les mêmes types d’acteurs, mais toujours engagent des dépenses publiques et des profits privés. Nourrissant...

0

Néolibéralisation de l’État : “transformation de l’action publique”

Organisation du propos, exposé, Les Infiltrés, cabinets de conseil, contrôle de l’État – Matthieu Aron et Caroline Michel-Aguirre, 2022 : ébauche de généalogie, Thatcher fin 1970s, Reagan de suite, et toyotisme général, (après invention 1926, James McKinsey, Univ Chicago, prof comptabilité, pour un taylorisme, organisation scientifique du travail, dans la fonction publique – 1980s aux Etats-Unis, “transformation” des fonctionnaires en “ouvriers de bout de chaîne, privés d’autonomie et soumis à des reporting permanents” (43) ; Gérard Longuet organise les ateliers...

0

Séniorité et vanité, ressource critique

Expérience de la séniorité – sentir si vivement les effets de génération, les nouvelles articulations, nouveaux lexiques, nouvelles spontanéités, nouveaux rôles sociaux disponibles qui viennent comme des options naturelles (ressenties, rapportées, confessées, psychanalysés, dans la mise en scène d’un frayage douloureux, trans-social : il faut percer de l’intime au social, par des efforts d’expression, des luttes pour la liberté d’expression et contre les chapes des “récits occultants”1 — sentir donc ces mouvements, être exactement placé en position, par la translation...

0

Critiquer l’universel aujourd’hui : “(in)égalité”, “identité”, mais aussi “émancipation”

R Sénac termine son introduction : “poursuivre le questionnement sur la manière dont les frontières érigées hier entre les frères et les non-frères se recomposent dans les inégalités, mais aussi les émancipations, contemporaines.”, 40. égalité => inégalité sujet citoyen => identité (assujettissement à, interpellation à) émancipation => ? Peut-être précisément : difficultés aux hégémonisations et “convergences”, consignation au fragmentaire (subalterne : hérité, “identitaire” : un rapport au contemporain actuel ?), au particularisme (assignation à un défaut de politique, un sous-pol,...

0

L’identité comme projection à l’exclusion – identarisation ?

La lecture de Réjane Sénac me met en jeu immédiatement – j’en suis heureuse pour ça. Langage, paysage de concept et problèmes (Balibar, l’égalité en cause, et al.). Je note aussi combien elle me situe naturellement – je suis étonnée de cet automatisme et apprends à l’avoir à ma disposition de quinquagénaire tardive – dans une “génération” de lecture qui donne des réflexes sur les pertinences historiques, et les exigences (méthode simple) d’historicisation précise. De quels blocs s’agit-il, chaque. Et...

0

Weapons of the Young – sujets du néolibéral, F. Cusset

Lecture de François Cusset, La Haine de l’émancipation, j’attends de voir toute la construction de l’argument (p. 23 so far), son élaboration sa lecture de l’état. Un des types de travail toujours contribué chez lui, connaissances sur les mouvements associatifs, y compris terrains assez près du sol, difficiles à connaître par le biais de l’information plus générale, autrement qu’occasionnellement. Et une information sur la France, que j’imbibe moins spontanément. J’y retrouve l’ensemble des paramètres et acteurs, mots d’ordre et places...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search