Étiqueté : pouvoir

0

Impuissance, limite politique – et P. Chatterjee

On peut : vivre en utopie, en forçant l’espoir dans la lutte. N el-K, ES, parlent du Kurdistan et de la Palestine, et de vie de lutte, et d’inventions politiques révolutionnaires (fédéralisme démocratique expérimenté au Rojava) étudier le renversement du pouvoir, la redistribution du pouvoir, les institutionnalisations étudier l’impuissance, politics of the governed (or the oppressed), weapons of the weak – en fouiller les enseignements pour la critique, laisser décrocher les illusions du Récit. Défaire le politisme. Les expériences récentes...

0

Sphères, et cartographie du pragmatique – Weber

Je continue à essayer de tisser une compréhension, une lecture, de Weber sur la pragmatique sociale. Il dit action, et alors sens de l’action sociale, et alors qualité symbolique. Et alors concepts opératoire de la diversité des (et des rapports complexes entre les) « conduites de vie » et autres « voies ». Elaboration de la sociologie, par l’élaboration de ce que je poursuis dans mon propre petit laboratoire sous la formule du moment, « culture et politique » : pragmatique du social, discursivité du politique,...

0

Sociologie des intellectuels – Weber

Extraordinaire proposition de Weber sur la genèse des couches d’intellectuels, un peu vertigineuse. Soc de la rel 271, où il s’agit de la religiosité propre aux couches intellectuelles. les couches socialement privilégiées tendent tout particulièrement à développer une religiosité de la délivrance quand elles sont démilitarisées ou exclues de la sphère d’intérêts de l’action politique. … fait son apparition lorsque les couches dominantes, nobles ou bourgeoises, sont développées et dépolitisées par un pouvoir étatique unifié, bureaucratique et militariste, ou bien...

0

Confession : Weber sur l’enclenchement politique de la religiosité

Soc de la rel, 180, ouvrant une section intitulée « La religiosité communautaire » : Les relocations entre pouvoir politique et communauté religieuse, qui fondent la notion de « confession« , seront examinées plus loin dans la partie consacrée à l’analyse de la « domination« . [J’imagine, section sur « Stände, classes, religion »]

0

Limiter le politique – & Weber

Je me débats pour comprendre, triturer jusqu’à clair, quelque chose comme une minimisation du politique, décomplétion par historicisation, qui ramènerait bien à sa part la part du politique qui relève de la polis, civility, laissant dégagée et libre de ses variations historiques – et, here’s the point, de ses variations à venir càd à faire ; libérations – la part que la phase pré-politique ou hors polis illustre bien : le pouvoir, le partage du pouvoir, le Prince, l’Etat, sans...