Étiqueté : savoir

0

Bullshit knowledge – désavoirs contemporains

Tiens en effet : les économistes “attérés” mobilisés dans un petit projet vulgarisateur De quoi avons-nous vraiment besoin ? (LLL, 2022), rappellent que la logique capitaliste contemporaine (et classique) influe sur la qualité des produits et biens puisque logique de capture et transformation de valeur : une marchandisation du savoir modèle de même la qualité des savoirs qui sont orientés, choisis, pompés, encouragés, en enfouissant en parallèle les savoirs qui ne se plient pas dans cette logique (et sont alors...

0

RH et identité – subjectivités néolibérales suite

Il y a à examiner l’équation : capital humain / identités atomisées. Logique des sujets ressources humaines, et logiques militantes (there’s a point : militantes, ou requérantes, interpellantes, challenging, nature des mots d’ordre exactement, à cerner) des positions de genre, sexualité, ethnicité, ability, âge, toutes gradations de statut. “Stock de ressources privées” – puis on s’éloigne parce qu’on passe la barrière politico-économique – “duquel (chacun) pourra tirer dans le futur des profits individuels à la fois monétaires – en augmentant...

0

Merton on Kuhn: historicity – in disciplines & political economy

107 The Sociology of Science, Memoir : (quoting from a 1972 paper written with HZ) : Kuhn seems to us too restrictive in …  […] sociological interpretations of extra-theoretical influences upon the selection of problems for investigation in a science include more than its norms and institutional structure. They also include exogenous influences upon the rock of research adopted by scientists that come from the environing society, culture, economy and polity, influences of a kind pus so much in evidence these...

0

Étude – Merton systématique et felix

Certainement, il y a les nuées de naïvetés (sans parler des ignorances, perfoce), nappes à traverser, elles sont là – enthousiasmes et croyances, wishful thinkings, suspensions of disbelief le temps de monter un argument, adhésions, bonnes intentions et bonnes fois ; puis aussi le répertoire du doute par recul de relativité, souvent exercés par prudence seconde. Et puis la précision. Parfois, elle trace une ligne, ou trouve une voie. Celle des textes et discours, des datations situations et de la...

0

Séniorité, encore

Une ressource sociale, et critique, à laquelle je n’avais certainement pas pensé dans les longues ignorances jeune : l’âge. Sans doute d’une valeur spécifiquement chargée pour les métiers et statuts de la pensée, du symbolique, du culturel. How exactly come so little talk of this? Avoir, par exemple, accès à l’expérience de diverses cultures successives, politiques sociales culturelles, comiques, esthétiques, médiatiques, morales. Sensations de l’histoire. De quoi Les Années, A. Ernaux, par exemple. Connaissance de la diversité culturelle, et pas...

0

Merton classique

Oops definitely a step back on adhésion with Merton, this morning, as I peruse Sztompka on Merton’s framework for “science” and its autonomy amongst other institutions of society. Good suggestion, by Sztompka (1986 mind you), to think of Merton as a classicist. He suggests, p. 4 (Robert K Merton, An Intellectual Profile), 4 “pervasive leitmotifs”, “a classicist theme, a cognitivist theme, a structuralist theme, and an ironic theme”. Shows up things indeed. Une libido sciendi classique, donc. Jeux et “joy” (Sztompka...

0

Ruminations : mutations du savoir, d’OTSOG aux DH

Intéressant de me voir buter (“ramer”, “pédaler”, labourer, tread) devant le champ, la matière pleine, ouverts par OTSOG et les lectures exploratoires, tous azimuts, sur le numérique et les DH. Un écart, écarquillage, sans doute déraisonnable, caractéristique d’une “faute” pratique de ma libido perso, qui essaie d’embrasser les deux projets dans une même vaste rumination autour des savoirs – au mieux, les jours de flatteusement, je dirais “une anthropologie“. Et histoire longue. Still: je peine, par exemple dans l’espace circonscrit...

0

“Pratiques lettrées ” – jubilation, et actualisation

Aïe quel bonheur, toute l’articulation dont dispose et que met à disposition Christian Jacob, sur les minutiae matérielles et intellectuelles du travail bibliothécaire et bibliographique, “stratégies de visibilité et de contrôle, … préserver cette mémoire totalisante [collection du Musée à Alexandrie] du risque de saturation en l’organisant et en l’activant selon multiples procédures” (31, Des Mondes lettrés). Une jubilation : ces prises, explicitées, sorties, mises en relief, et en effet en corps (malgré le rictus automatique quand l’ombre d’une mystique du...

0

Philosophie à Athènes, philologie à Alexandrie

Très chouette entrée en matière, qui trace une belle ligne pleine d’imaginations et possibles : le “transfert” (23) de la culture du Peripatos athénien créé autour d’Aristote vers le Musée d’Alexandrie, 300s av JC, et les variations imposées par les nouvelles coordonnées : culte religieux (Muses, et prêtre à sa tête) et contrôle royal, dont mécénat, éventuellement programmation scientifique, et exigences et modelage communautaires (obligation de commensalité) – et surtout : différenciation des visées : philosophie à philologie. 23-24 : “La...

0

Actualisations de Christian Jacob : HumNum, technique, comparatisme

Helléniste, les travaux de C. Jacob, tels que remis en récit aligné dans la préface de Des Mondes lettrés aux lieux de savoir, l’ont mené à deux pôles d’actualisation des “études anciennes”, “les humanités grecques et latines”, “aux questionnement les plus fondamentaux, les plus contemporains, de l’anthropologie des savoirs, des pratiques et des traditions savantes” (13) – certes. Mais donc deux pôles que je distingue, dans ce flux très large (témoignage de la puissance de recherche, carrière CNRS, EHESS, et...

0

Modernes : nouveaux riches

Definitely, je suis un nouveau riche du savoir. Il y a des affects, familles d’affect scientifiques, à jeux distincts, répartis de joie exultante à humeur noire ou mélancolie, entre anciens et modernes, lettres (puisque c’est dans la famille lettres que je (me) suis placée) classiques et lettres modernes, khâgnes classique et moderne. Si les affects scientifiques ont quelque chose à voir avec leurs socialités spécifiques, exclusion et inclusion, spécification et sens commun, clôture savante ou vernaculaire (parmi les grandes dynamiques...

0

Parties du savoir : ses acteurs, philosophes, historiens

Ce trépied est juste, intéressant : scientifiques, épistémologues, historiens. Stengers autour des 20s dans Les Concepts scientifiques. Acteurs de facettes encore additionnelles, jouxtant, visibles par d’autres angles : sociologie de la connaissance, philologues, archéologie, poétique. Car le parti pris, le point de vue, est ici naturellement philosophique. Le philosophique, croit souvent, spontanément, être le penser. Intéressant que Stengers s’associe Schlanger ici. Quelle rencontre ?

0

La “masse culturelle de la pensée” – Schlanger

Par contre ceci absolument (je sais lire Schlanger, après séjours répétés, comme je ne sais pas encore lire Stengers) : Ceci est un livre sur la pensée, sur la masse culturelle de la pensée. Dans l’horizon intellectuel l’intéressant déborde de toutes parts le savoir ; c’est cet excès qui est la substance de la culture. Il y a trop à perdre à décider que l’histoire culturelle est dans son ensemble insignifiante. Trop à perdre en arrière, dans la dimension du...

0

Stengers et Schlanger : critique de l’invention pour histoire des sciences

Je crois que c’est plutôt posé comme philosophie des sciences. Depuis cette aire en tout cas – même si évidemment pour Schlanger en particulier le mode de la réflexion est philologique et donc historique. Pas de l’histoire des sciences, selon les protocoles de cette science. Les Concepts scientifiques, 1988 (éd° de 1991). Mais l’intérêt, rapidement identifié, alors que je lis Stengers pour la première (et très longtemps promise) fois : poser et reprendre la question du “devenir scientifique”, with a...

0

Table ronde OTSOG : projet ? 📌

Set up pour une table ronde des traducteurs : conditions éditoriales, qualification/situation des maisons d’édition, types de contrat et entente, politique globale, et spécifique, de traduction, négociation et sens local des droits [degré d’autonomie et choix autonomes] points saillants dans l’expérience de la trad et de sa négociation culturelle & éditoriale : appel à expression, singulière personnelle & locale rapports entre traductions ? cf intro du traducteur alld, cité ds It et Esp ; Merton reprend “Italianate edition”. réceptions (invitations?,...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search