Étiqueté : savoir et pouvoir

0

Fonctions de l’exil

Fonctions critiques de l’exil. Socialisantes politisantes (voir Anderson sur Three Flags), productrices de critique ; epistogènes. Par les bifurcations ou réarticulations. Reprendre, par exemple, dans les échanges avec MedFil et CoPoMo, les synergie – agencements trans-discours trans-plans – entre mouvements révolutionnaires, politiques d’Etat, expressions dans les politiques des savoirs, transferts dans les langues, etc.

0

Intellectuels exilés – recherche sur, recherche avec

Question, avancée en CA de Paris 8 cette semaine, des initiatives de recherche « sur » (car c’est avec) les Universitaires pour la paix, les « réfugiés », les « exilés », enseignants, chercheurs, étudiants. Comment « intellectuel » se reproblématise avec ce cadre. Doit être problématisés. Il n’y a pas qu’une sociologie des savoirs et de leurs acteurs à exercer : bien aussi la dimension géo/politique du social. . Solidarité UP ! Turquie.   . Pas seulement : développer des savoirs...

0

Colonisation et éducation : Madrasah 1780

Note : « 1780, when the Alia Madrasah was founded in Calcutta by Warren Hastings ». Rapporté par P Chatterjee à propos des agitations communalistes du Bengal occidental, 2002, dans The Politics of the Governed, 119.

0

Institutions des orientalismes / islamologies – 1979

Prendre par, en effet : l’étude des institutionnalisations des Middle East Studies centers aux EtatsUnis. Voir études de 1978 Irène Ferrera-Hoeschestetteer dans Maghreb-Mashrek 82, et rapport Nolte pour Esso Middle East, 1979, références dans Covering Islam 186. Voir aussi la genèse des l’Institut Maghreb-Europe à Paris 8. Objects : « Islamic / Arab / National character », terrorism, violence, Islamic law, Arab-Israeli conflict. Et structures disciplinaires : Humanities / social sciences ; experts / scholars (la référence critique est à...

0

Said sur l’orientalisme, situation 1979

Dans Covering Islam. La sous-théorisation toujours gênante. Irritante, comme butée. Mais note de conditions d’époque, 1979 juste après Orientalism et sur ces entrefaites la Révolution iranienne, et en contemporanéité avec les reflexivités de Rodinson en contexte de pression postcoloniale en France. 140 : descente de Bernard Lewis, encore une, pour l’orientalisme crasse et innocent, autour de : « pure curiosity … unique … [knowledge about an alien and even hostile civilization] … point elaborated with reference to the danger of...

0

Mondialités islamiques : entrée

Etat de la réflexion (au 3 nov. 2017). Que ça mûrisse en se décantant, dans le même temps que la conversation avec CG s’engage.   Mondialités islamiques : interfaces anglophones et francophones Le séminaire poursuit un travail engagé de longue date sur les conditions contemporaines des savoirs critiques dans le contexte de la mondialisation. La critique procède par l’historicisation généalogique des tropes scientifiques et idéologiques du mondial, rapportés à l’histoire comparée des pensées de l’étranger et de la différence culturelle dans...

0

Renan sur l’islam !

Extraordinaire Renan, fieffé : « L’Islam et la Science », conférence 1883. Parution dans le Journal des débats du 30 mars 1883, selon un site web L’Histoire globale par les sources (qu’il faudra aller revoir pour situer précisément), juste avant celle d’une recension / citation de la lettre d’Al-Afghani du 6 mars 1883 sur Les Anglais en Égypte. L’occupation date de 1882. Le génie européen, « inoculé » par le sémitique – « l’islamisme » arabe ici, comme le judaisme...

0

Projet : Conditions contemporaines des savoirs critiques

Dès que l’excitation de la nouvelle avancée est posée, je mesure combien la proposition est déjà environnée de projets similaires déjà en cours et déjà longuement éventuellement. Mais. Je le suis beaucoup demandé au moment où j’arrivais au mondial, après le comparatisme et après le postcolonial, où la recherche pourrait mener ensuite ; crainte de rencontrer une butée. Deux fois contredite : l’une par les Mondialités islamiques, lancées maintenant (cours de licence en comparee, séminaire en programmation pour février, c.-à-d....

0

1968 suite – Egypte post Six Jours & impérialisme

Contd. de http://journaldetravail2008.blogspot.fr/2015/05/etudiants-noirs-mouvements-etudiants.html entre autres : Abdel-Malek, sur le « Comité national des ouvriers et des étudiants » d’Egypte, après la crise nationale déclenchée par la Guerre des Six Jours : « ralliaient progressivement le pays presque unanime, autour des manifestations grandioses conduites par les ouvriers et les étudiants, en février, puis en novembre 1968, à l’image du printemps 1946″ (30, dans « Introduction à la pensée arabe contemporaine »). L’enjeu était aussi le détachement du peuple et de l’armée, et les procès de l’Etat capitaliste...

0

Abdel-Malek : réseau francophone et 60s

L’importance de « L’orientalisme en crise », 1968 dans Diogène (UNESCO, et traduit, au moins du français à l’anglais – autres circulations ?) : de faire apparaître d’autres relations, d’autres géographies et autres configurations d’historicité, des problèmes de savoir-pouvoir nord-sud. La francophonie, pour commencer, et ses propres constellations et ramifications discursives. Par exemple dans le détail des situations institutionnelles pour situations d’énonciation : Abdel-Malek hors université (CNRS – encore une fois démontrée, la spécificité de cet espace, histoire singulière dans les conditions...

0

Orientalisme, débat français

C Malamoud, 1993, « Critique et critique de la critique de l’orientalisme », Livre blanc de l’orientalisme français, Société asiatique. Alain Roussillon, 1991, « Le débat sur l’orientalisme dans le champ intellectuel arabe : l’aporie des sciences sociales », L’Orientalisme, interrogations, « Peuples méditerranéens », 50 : 7-39. D’Un Orient l’autre. Les métamorphoses successives des perceptions et connaissances, 1991, CNRS, 2 vol. Thomas Brisson sur les intellectuels arabes dans les universités parisiennes, 1950s-1980.