Étiqueté : savoir et pouvoir

0

Confessions – sujets universitaires, leurs différences

Question : comment me situer devant une personnalité comme celle de Nasser Fakouhi, rencontré hier grâce à l’entremise de CH.  Pour un rapide profil et sans doute bien écorné sur le plan des subtiles synergies entre pratique-et-position de pouvoir et talent rhétoriques : page wiki. Tristesse des forces, sociale, professionnelle, intellectuelle, limitées, devant de tels exemples éclatants. Bonheur par contre évident de rencontrer, côtoyer, bénéficier d’une observation de, ces forces au plus musclé et sanguin – par l’exercice souvent très...

0

Libido critique – 2019 and our fifties

Tout à fait intéressant de voir exactement quoi se met en branle avec la notion du retour d’ELB à Paris, et comme l’espoir – mais c’est en fausse temporalité, pleine d’ironies – de retrouver une synergie qui faisait une foi autant qu’une réalité des productions. Avec elle, le cœur des questions – toujours grâce à l’infini soulagement de ne pas avoir à expliquer, simplement pouvoir avancer, frayer, essayer, donner forme et prendre prise. Quelles questions de forment donc, avec cette...

0

Ivan Illich situe 1971 – « interculturel »

Deschooling Society, 1971, écrit après travaux de séminaire « Alternatives in Education » au CIDOC de Cuernavaca, Mexique, Center for Intercultural Documentation. Montre : une dimension catholique de l’intérêt tiers-mondiste, ou au moins « interculturel » et sudiste disons, du tournant 1960s-1970s. Amérique latine des Sixties – jusqu’à Allende en 1973 en tout cas. Contribution des Amériques aux 60s, oui, aussi. Apports critiques décisifs de la théorie de la dépendance – de Freire aussi, voir le contexte. Et travaux post-européens,...

0

« Histoire des sciences humaines » : coup de nom

Ah oui – je continue : « histoire des sciences humaines » : une catégorie intéressante à voir émerger. C’est mon regard qui a bougé et laissé ça entrer dans son champ, ou c’est une émergence du phénomène effectivement ? Sans doute mon regard, qui a beaucoup été infléchi dans l’apprentissage sec de cette saison au CoNRS. Il me semble, piecing together, making sense, with my little brain celles but also my jealous eye to the advantages acquired by others...

0

Sur Saussure : « histoire des sciences humaines » – comédie de la légitimité

Avec le CoNRS, expérience radicale de l’interdisciplinarité que j’ai déjà notée avec exclamation ici à plusieurs reprises, j’apprends à renommer ce que je suis en train de faire avec Saussure : histoire des sciences humaines. C’est un point de vue, mais c’est aussi le point de vue d’un point d’existence épistémologique, avec sa charge de légitimité et donc de pouvoir. Not to be sneezed at, that said. (J’aimerais plutôt, j’ai aimé plutôt, appeler ça une poétique, du peuple en l’occurence....

0

Paix de la critique – James C Scott still

Le soulagement nerveux que génère la critique. Toujours relative. Le soulagement étant donc répété, à venir, courant, une pratique. Bien sûr avec sa part de simplification, dont par naïveté, une autre complexité réduite. Par exemple, s’agissant des anarchismes, sur le pouvoir, la domination, la pluralité des sociétés, le conflit, les complexités au-delà de la complexité « naturelle » (mon qualificatif),  « spontanée » (JCS), du vernaculaire.  Mais : Two Cheers, 45 : Order at the center (this is about “designer...

0

Le donné

Le problème du « head on » – je repense à Halbwachs et ses manières scientifiques d’un autre âge (+ la question du pionnier, s’agissant particulièrement de la sociologie française, et de l’école durkheimienne, auto-promue comme « la » science sociale – éclairante remarque de T Hirsch à ce propos) – le problème du « head on » donc : on ne se prend que le contour de la dominance, en plein visage. Tout le travail reste à 1. analyser...

0

Expériences de l’interdisciplinarité : cartes des pouvoirs

Tiens, parce que je me rends compte que mes choix de lecture continuent à venir du choc d’intertextualité dans le comité de section CNRS (la 35, en faisceau malaisé), Canguilhem et Parry en particulier, note : . que la philologie s’est territorialisée, en gardant son identité et sa dénomination pour le champ privilégié des textes grecs, et environs (latin et langues mortes ou anciennes- vivantes dans les textes). Et pour la pratique savante, à protéger en effet et à pouvoir...

0

Résistance – 2019

Etats du deroulé LRU, et ce matin résultats des élections européennes – Resistance : live well and write a book. Write your book.

0

Canguilhem – époque

Etonnements de Canguilhem. Comme toute approche directe de tout classique : tout ce que ça remet en place dans l’histoire des discours. Canguilhem donc, étonnant vu en 1977, déclarant lui-même (un exquis de certains hommes qui font savance et qui écrivent, messieurs) qu’il en est à une phase deuxième, ayant appris de ses cadets – Foucault & Althusser. Mais le Canguilhem des 50s reste présent, puisque le dialogue reste avec les épistémologues sollicités par les nouveaux paliers de la science...

0

Position – précision

Précision, plutôt que position – qui est donnée ou prise comme injonction. Un surmoi de pertinence pour une pratique sociale facile à renvoyer à l’idéalisme. Radicalités faciles à venir. Dans leurs cultures ; dans leurs récits de croyance. J’aurai mis longtemps à découvrir cet espace de travail espace de liberté : l’espace justement de la critique, qui n’est pas le « politique », lequel n’a pas sa place en tant que tel dans le scientifique, pacem Mauss. La pratique ou...

0

L’université, 2019 – ici et maintenant du savoir-pouvoir

Après la table ronde du 22 mai, 2019, « A quoi ça sert iune université », dans le cadre du Cinquantenaire de Paris 8, mené pretty much single-handedly par Hélène Fleckinger – TR avec Charles S, Anne B, Guy B, Sam C, Annie B, Isabelle T. Idées, thèmes qui se prolongent depuis formulation hier : . perspective, et positionnement de praxis, « par le bas ». Expression reprise par le débat général, comme petit opérateur utile – point d’identification à...

0

Canguilhem – la prose des classiques

Excitement! Découverte de Canguilhem, in the prose. Idéologie et rationalité dans l’histoire des sciences de la vie, 1977 / 1981. Toujours ce tournant, d’ailleurs, qui cite le precedent, 1967-68, indexé à « l’influence de Michel Foucault et de Louis Althusser », notable effet dans les générations – l’antérieure Étant fixée à Bacheard (p. 9). La prose de Canguilhem – nerveuse et dense comme de quoi me séduire immediatement, rapidité de la pensée. Y compris parce que je dois prendre à grande...

0

Sur l’université – une drôle de voix

Tiens, étonnant : suite de la remarque précédente. J’ai l’impression de trouver disponible, formée, une voix pour parler de l’université, et de P8 en particulier (ce qui change déjà pas mal les choses : université, ou une université, position épistémologique méthodologique). Petite prudence quant à l’aspect biographique, mais. Expérience, carrière effective, 25 ans de P8. Transformation lisible. Sur la jointure effective entre  enseignement supérieur (ses questions) et étranger (questions disciplinaires pour moi). Experience des mobilisations de P8 aussi, mes politisations...