Étiqueté : sexes

0

Irène Théry – sillages de la “civilité”

La couverture si large des phénomènes, enjeux, débats : ce que je retiendrai de plus nourrissant dans Moi aussi. Et la prise par l’histoire du droit ; l’historicisation du droit, et le droit comme lieu d’inscription institutionnel, en relation inertique, en friction sur tous les bords, des “mœurs” (la référence est à Montesquieu). L’inflexibilité, la trace ferme de l’inscription propre, du droit. Et ses périmètres nationaux. Près de 400 pages d’examen, qui circule dans les aspects, expressions, considérations de récits...

0

I. Théry située : Mauss, Castoriadis

Tiens, je ne l’attendais pas jusque là, mais I Théry plante son discours ici, en fin d’introduction : après la sévérité méthodologique de Mauss proposée comme limite du point de vue “naturel” (il prend le caractère de “naturel” – terme assez peu naturel à lui seul dans cet espace de débat d’ailleurs – en relation avec “social”, “relationnel”, et “institution” au fil des paragraphes), l’appui après de Castoriadis (Œdipe relu “autour de la notion clé de ‘maître des significations‘”, 39)...

0

I. Théry : périodisations de la modernité sexuelle

Wow avec seulement deux jours et 40 pages de découverte d’Irene Théry, tout l’ajustement, le recentrage, et le repère appris et immédiatement approprié à mes vocabulaire, fils de théorisation en poétique, corpus de référence en histoire culturelle (et donc coloniale). I. Théry, “la nouvelle civilité sexuelle du consentement” : avec une mise en relief de la “voix” à laquelle que je évidemment tout de suite sensible (elle m’intrigue comme horizon et grand possible, seulement, pour le moment, il faudra en voir...

0

Irène Théry maussienne – le civique devant le victimaire

Irène Théry sur “une redéfinition du mariage lui-même” (et tout ce qui est appelé à changer en système, dans les transformations actuelles de sexualités, genre et famille), de même que Campbell et Manning dans The Rise of Victimhood Culture (2018) : prennent appui sur un account des nouvelles tensions nouvelles expressions et leurs effets de division ou même polarisation méthodologiquement similaire : explication par la transformation d’une culture. Et les affres, malentendus créant des fissures abîmes de dissensions, conflits, éclats,...

0

Peuples du genre – civilité sexuelle

Irène Théry sur #MeToo en France, et Vanessa Springora en particulier. L’assurance et la clarté avec laquelle, forte de son sillage de réflexion et d’écriture, elle pose les termes, prend les questions, les notions, place les espaces sémantiques ou plus encore tire les traits signifiants. “Qualifications pénales, incriminations, civilité“. Cisèlement, évidemment, du langage du droit. C’est aussi celui de la perspective libérale, politiste. (IT se pose nettement devant la catégorie sexe, sexuel, rapports des sexes.) Qui a ses qualités, et pour...

0

Sujets contemporains : “civilité sexuelle”, Irène Théry

Prise d’Irène Théry, 👉 Moi aussi : La nouvelle civilité sexuelle, Seuil, coll. « Traverse », 2022. Civilité sexuelle ; prendre les phénomènes interpellations, revendicatifs, de genre et de sexualités par une perspective politique, politico-éthique sans doute (il est discuté des mœurs il me semble, et peut-être, plus lointainement, des normes ?). Antoine Garapon la recevait FCult cette semaine. Plus, question des pratiques sociologiques en France ces années : pratiques d’écriture, réflexivement, explicitement pratiquées comme telles. Ici, interludes, ou postscripts aux chapitres, d’ordre biographique, hors...

0

Corps néolibéraux – nexus de valeurs

Je pense que c’est depuis la journée de doctoriales de septembre (TransCrit) que ce thème me circule en tête : en effet, des thématiques du corps sont en discussion, sont émergées, prennent forme en réseaux, sous différentes expressions qui peuvent peut-être être rassemblées, significatives. Des phénoménologies nouvelles, autres générations que celles avec lesquelles je me suis formée ; de nouvelles dimensions des enjeux de corps, de vivant, de matière, de nature – ici très évidentes et urgentes. Il devient intéressant...

0

Emergent subjectivities – neoliberal

Contemporary, emerging, subjectivities. Anxious youth and students in the field, the “coddled” children of evaluation (Lukianoff & Haidt), the ruins of love in the online market (Eva Illouz), … RH. I’ll get back to Victimhood shortly: The Rise of Victimhoood Culture, Campbell & Manning. Along with the emergent activist personalities and groups: gender & sexuality, race & ethnicity defensive, morality ethics and indignations. “Identity“. And the shapes of digital subjectivity, intersubjectivity, and socialities. And AI formats of individuals and social...

0

Eva Illouz contd. Sociologie des subjectivités néolibérales

Toujours en suivi du travail serré, parfois laborieux (et parfois productif de matières limitées) mais à la hauteur de la tâche, et surtout éclairant toute la difficulté, l’exigence droite, de la tâche : exercer une sociologie (ex. par la perspective stricte d’une écologie des choix sexuels et amoureux) sur les conditions contemporaines de subjectivation, et les parts amoureuse, intime et sexuelle des processus de subjectivation en late modernity. Presque une pureté méthodologique, examen strict, des divergences de chemins interprétatifs, entre...

0

Gay Pride in London : the politics of sexuality

Transit à travers Londres, entre St Pancras et Waterloo, samedi, suffit à croiser une foule en bribes, se dirigeant vers son rassemblement et son carnaval. Je continue à chercher comment les sexualités sont devenues un tel espace du politique, de même que le racial ou ethnique-culturel, aux dépens si ce n’est pas au croisement du social/de la classe. Transnationalement et mondialement aussi. Quel contemporain politique, l’enjeu du patriarcat hétérosexuel, de la famille nucléaire capitaliste, etc.  Quel point de réarticulation de...

0

Agamben, dêmos, colonisé

. Il reste, une fois Homo sacer poursuivi jusqu’au bout et la fidélité de lecture débouchant sur une estime assurée, la question de la démocratie, pourquoi non sollicitée, sur la ligne de réflexion concernant le biopolitique ? Et la vie nue du colonisé, qui fait remonter la chronologie sa doute a une autre échelle, et à d’autres sens historiques peut-être, question de la formation de la modernité, ou politique moderne. La question, qu’il faut aller reposer dans la lecture de...

0

Leila Slimani, Sexe et mensonges

La vie sexuelle au Maroc, 2017. Il faut que je fasse la manœuvre pour la bifurcation vers les femmes et les politiques des sexes, et les féminismes en islam, en préparation du 8 mars à Jakarta. Mernissi en commande. Très frappée par la présence de la sexualité dans Driss Chraïbi, et al, dont homosexualité – le drama de la modernité passant entre la référence à Gide et le Maroc, « « tradition ». Voir aussi Tahar Ben Jelloun sur les...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search