Étiqueté : société

0

Morales néolibérales – états de la critique

Les morales, les polices, vérifications d’identité, exigences et aboiements (NB, cancel, geste énonciatif à regarder de près, il a une histoire déjà, précise et en tache d’huile très rapide, social-médiatique, avec une proposition critique singulière, à retracer avec attention), mots d’ordre – je dis “néolibérales” dans le sens d’un bloc historique, qui inclut dans ses déterminations les termes de ses pôles critiques. Identités pédagogiques. Cultural identity 1 chez S Hall ; Bhabha je crois dit précisément “pédagogique”. Identités produites par...

0

Subjectivités néolibérales : ghosting

Subjectivités néolibérales et “social-médiatiques” (est-ce ça ?), nouvel écho : le “ghosting au travail”, dit Guillaume Erner sur FCulture ce matin, en contexte américain du Big Quit post Covid. Il n’empêche : agir comme (réf à Eva Illouz, sociologie des réseaux sociaux et plateformes de rencontres) sur une interface de machine, argument de l’infini, argument de la déréalisation. Être traité comme un service client, comme un objet de consommation, comme un distributeur. Pics d’expériences dans le rapport enseignant.

0

Double takes – Escobar, Castells, mondialisation, cyberculture

Je mets maintenant “cyberculture”, ou “information”, en position d’accent, et “mondialisation” sert de fulcrum. Je remarque. Alors même que les premières approches de La Société en réseaux (préface de Touraine, structure du sommaire) m’indiquent qu’est en cause le rapport renouvelé entre sphères culturelle et matérielle, structuration économique mondiale. L’autonomie des deux plans, à évaluer nouvellement. Nouveauté même, peut-être, que cette indépendance, écartement dans le rapport de structure. Culturalisation, dont l’une des figures vite reconnues comme classiques : l’immatériel et les...

0

Culturalisation – *nouveaux* statuts & fonctions du culturel

Sociétal vs social – propos, argument, de diverses discussions de l’état de la gauche (F Culture, dossier Diplo janvier 2022. Vers la notion d’une culturalisation, culture wars le coup stratégique de la révolution droitière néolibérale, et depuis, suivre ? Il faut reprendre le cadre gramscien et voir comment, traduit au fil des décennies récentes, il donne à comprendre. Hégémonie, dans un espace politique “de la connaissance”, de l’information et la communication, de la tertiarisation médiatisation etc. Question sociale question raciale,...

0

Eva Illouz – subjectivités numériques, sociologie de l’Internet

Tout le laborieux d’Eva Illouz, y compris des directions difficiles à saisir ou à faire entièrement conférer (les chapitres semblent juxtaposés, études, plutôt que construction narrativo-conceptuelle, désorientant) – pour ces pénétrations infiniment précieuses, au final. On les a vues au fil, mais le point d’aboutissement est éclatant. Épilogue : If there is a non-academic ambition to this book, it is to “ease (quoting Emily Dickinson) the aching” of love through an understanding of its social underpinnings. The cruel therapy of...

0

Eva Illouz : autonomy & recognition – sociologies of modernity

Eva Illouz, luminous as she can be. The cruelty of sociology and its source of relief too, as disindividualization. Unstrangulating. Confusion is a psychological trait, but its etiology often has a sociological basis. (Why Love Hurts, 135) As simple as that. Pointed. The implication of Hegel, slave & master dynamics in the subject / object patterns of recognition, with the Kojève input : particularly clarifying. On the modern contradiction of the subject. And of course then Butler. 130-131. I remember the...

0

Quelques choses sues

Tiens, une sensation de certitude just now, rare : quelques, deux, choses sues : . la séniorité (un modèle tutélaire que j’aime me donner, ces temps-ci, en compagnonnage avec CS, Guy Berger, sage et voisin) : qui me remet toute l’historicité entre les mains. . la complexité infinie de la socialité du savoir. La laisser être telle. Sans la pousser tirer, éventuellement en explorant avec patience et intérêt ses modélisations, pour les bricolages qu’elles proposent, car elles peuvent toucher «...

0

Sociologisme : sur l’agence, l’engagement, la mobilisation

Ouf, une décharge de sociologie. Soulagement, comme toujours, des chapes déplacées, des culpabilités réinterprétées. Becker 1985, me cite-t-on : sociologie de la construction des causes et des problèmes publics, par des « entrepreneurs de morale ». Beautiful. Who has the ressources for such initiatives. Sociological view of this.

0

Judith Schlanger

Ouh la bonne satisfaction, La Vocation, Judith Schlanger, 1997. J’attendais – suggestion de lecture trouvée dans Vincent Debaene, sur les négociations subjectives des nouveaux ethnographes professionnels des 1920-30s (L’Adieu au voyage) – de nouveaux apports, après Eva Illouz, sur l’individu et sur l’histoire du sujet. Trajectoire d’exploration en contre-courant (càd approfondissement, bifurcations internes) de mes politismes épuisés, découragés, désengagés, arasement de la lutte. Et je trouve : une manière philosophique douce, patte, caractère, une personnalité de discours et de prise,...

0

Universalisable – sujets du savoir

La suggestion de CS, alors que nous parlons biographie de scholar, propos désirant sortir, avancer, poser : de prendre ça par la question de savoir si l’objet de l’écriture est universalisable. Soit propre à la publication. Intéressant de considérer ça. L’image du seuil se présente, avec ses limites habituelles : le seuil est mobile et plus on l’observe plus il fuit. Ici entre les contours incernés du sujet et les bords fondus du public. Le je du savoir (ou de...

0

Mary Douglas – excellent read

Sated, exhilarated, fully funned, twinkled and nicely ironized, after Mary Douglas’ How Institutions Think, 1986. An unlikely date for such British anthropology (then writing from US choice, cosmopolitan academia, Syracuse UP) – the effect is to recast the view of the said date. A minx, using the marginal informality of the lecture genre, which is also a genre for authorization of academic maturity and election, to give herself elbow room. But then also the remarkable – probably fairly provocative –...

0

Chronique covid : les énonciations en acte

Je reporte ici, versant notebook en notebook (pace Doris Lessing), les notions de chronique flottante depuis début mars 2020, ayant débouché sur un léger déplacement d’écoute à l’instant. L’histoire, si précipitamment quotidienne ces semaines, en formation – logistique, économique et discursive – si sous nos yeux, live, « en continu ». Parce que transformation. suivre aussi chronique des énonciations – apparaît comme une évidence. Quelles voix, et quels actes de discours, et quelles adresses, et quelles implications pragmatiques – engageant quel...

0

Orientation : les lignes de passion, libido sciendi

La vraie passion : . le relais si complexe, si difficile à observer, entre sujet et société. Ses courroie, toujours déplacées toujours recomposées, Mrs Brown that way, modernité. Ici tout ce qui reste pan aveugle, dessiné en geste d’augure mais jamais rempli, par Benveniste (le pouvoir aveuglé dans l’histoire philologique de l’anthropologique, culturologie) ou par Meschonnic (seulement chez lui l’espace de l’ironie, sarcasme, exigeant des autres une moralité politique et théorique, l’attendant). Or du langage, il faut aller jusqu’au pouvoir....

0

Erving Goffman – l’interactionnel. 1970s

Tiens, Goffman, dont je suis curieuse depuis longtemps, référence épisodique dans la sociologie francophone, et alors dans le discours d’actualité. Et curiosité, plus ciblée, des modes du petit – modes d’analyse des effets/procédés intimes de socialité – qu’il propose. Quelque chose comme un plan de focale intermédiaire, trouvé entre, l’individu et le collectif – l’une de mes préoccupations conatus. Méthodologie « naturaliste », « éthologique », sur le social ; interaction symbolique (modèle proposé par GH Mead, je découvre) – contra...

0

Lordon – condition anarchique et fondation institutionnelle

Lordon suite, 280, alors, radicalement sur toutes les conséquences, en dérivations pratiques comme en racines de principes, sur « la condition anarchique » et la mise en forme institutionnelle de la multitude : « nul ne s’en tirera en pensant s’exonérer du mensonge collectif, car le mensonge collectif est la condition fondamentale de la vie de tout collectif. » Juste plus haut, discutant de l’option maximaliste de l’orphisme chez Giani Carchia : Car fonder, c’est proférer un mensonge inaugural :...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search